mardi 18 février 2020

Au bonheur des filles - Elizabeth Gilbert

Au bonheur des filles - Elizabeth Gilbert

SynopsisDu haut de ses 19 ans, Vivian sait déjà qu’elle ne veut pas du destin tout tracé par ses parents. Mais de sa bulle protégée, elle est loin de s’imaginer le tourbillon incroyable qu’est New York au début des années 1940. Alors, quand après un énième échec scolaire elle est envoyée chez sa tante Peg qui possède un théâtre en plein Times Square, Vivian n’en croit pas ses yeux. Entre la ville qui vibre sans cesse et la troupe d’artistes et de danseuses qui cohabitent joyeusement dans le théâtre, Vivian découvre l’exubérance, la fête et la liberté. Surtout auprès de sa nouvelle amie Celia, une sublime showgirl très émancipée pour l’époque… Mais un faux pas lors d’une virée nocturne fera hélas chavirer le nouveau monde de Vivian et la renverra à la case départ.
Quand on a goûté au bonheur d’être une fille libre, peut-on y renoncer ?


Mon avis : Voilà un des très bons livres qui m' a permis de sortir de ma panne de lecture. 
Dès la première page, nous entrons dans la vie de Vivian, une vieille femme qui nous ramène dans les années 40, et avec elle nous retraçons toute sa jeunesse jusqu'au présent, nous faisant vivre chaque instant de sa vie. 
Dans sa jeunesse, Vivian était une une fille délurée, pleine de vie et d'humour avec un grand talent pour la couture. Issue d'une famille aisée ses parents l'ont envoyée vivre à New York chez sa tante propriétaire d'un théâtre. Impossible de ne pas se laisser séduire par le caractère joyeux de Vivian qui nous communique sa joie de vivre comme un ouragan et qui nous apprend à vivre chaque instant, à profiter de la beauté de la vie et à apprécier le bonheur et les drames qu'elle est capable de nous donner.
J'ai adoré le sens de l'humour de Vivian, surtout quand elle ne se prend pas trop au sérieux. 
Si la première moitié de l'histoire est drôle et nous décrit la jeunesse dorée de l'époque entre amourettes, alcool et sorties, la seconde moitié, quant à elle, se concentre sur la guerre et les événements de Pearl Harbor et dès lors, la vie de Vivian prend une tournure plus sobre et plus sombre. 
Dans cette deuxième partie, nous assistons à la vie d'une femme indépendante qui ne s'adapte pas à ce que la société attend d'elle et qui n'a pas la même joie de vivre que lorsqu'elle était jeune. 
L'autrice nous fait admirer le charme inoubliable d'un New York des années 40 entre théâtres et lumières, musique, robes de plumes puis la guerre en cours en Europe à travers des descriptions si justes qu'elles semblent vraies. 
Même les personnages secondaires comme tante Peg, oncle Billy, Edna et bien d'autres sont parfaitement décrits. 
Fan des histoires qui se passent dans une époque révolue "Au bonheur des filles" a totalement répondu à mes attentes de lectrices. Du coup, je pense lire très prochainement "mange, prie, aime"  un roman de l'autrice qui avait remporté un grand succès.

Éditions Calmann-Levy - Littérature contemporaine - 544 pages

2 commentaires:

  1. Tu étais donc en panne de lecture ! C'est dû à quoi, ça? Ça ne m'est pas encore arrivé !
    Le titre de ce livre ne me pousse pas à le lire...

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  2. Encore jamais lu cette auteure,n mais je la note, en cas de panne de lecture.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!