vendredi 22 mars 2019

Toute la ville en parle - Fannie Flagg

Toute la ville en parle - Fannie Flagg


SynopsisL'auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l'histoire d'un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu'à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs plaisirs, leurs peurs, leurs croyances, leurs amours, ne changent guère. Et c'est la même chose au cimetière puisque, loin de jouir d'un repos éternel, les défunts y continuent leurs existences, sous une forme particulière. Au fil des décès, ils voient ainsi arriver avec plaisir leurs proches et leurs descendants, qui leur donnent des nouvelles fraîches du village. Tout irait ainsi pour le mieux dans ce monde, et dans l'autre, si d'inexplicables disparitions ne venaient bouleverser la vie, et la mort, de cette paisible petite communauté.
On retrouve dans ce roman revigorant en diable, peuplé de personnages plus attachants les uns que les autres, toute la tendresse, le charme fou et la philosophie heureuse de Fannie Flagg.


Mon avis : Je découvre l'auteure avec ce livre, et malgré les quelques petits bémols sur cette lecture, j'ai vraiment hâte de découvrir ses autres publications notamment "Beignets de tomates vertes"
"Toute la ville en parle" est l'histoire d'Elmwood Springs depuis ses débuts en 1880 jusqu'en 2021. Lordor Nordstrom décide de quitter sa Suède natale pour s'installer en Amérique, dans le Missouri. Quelques années plus tard, en 1889, il décide de mettre une annonce matrimoniale dans un journal. Katrina Olsen, une belle Suédoise qui travaille comme servante à Chicago, répond à son annonce. Leur rencontre donne lieu à un grand amour, mais aussi à la création d'une ville dont nous sommes témoins de la construction : Elmwood Springs, Missouri est d'abord un petit village, dans lequel divers bâtiments sont construits successivement.
Aux tous débuts de cette ville, il y a la laiterie de Lordor et Katrina. Grâce à elle, le couple peut s'assurer une vie digne pour eux-mêmes et leurs enfants, mais aussi parrainer diverses entreprises dans la ville. Elmwood Springs s'agrandit donc. Parmi les habitants, il y a un mécanicien, une enseignante, un commerçant, un journaliste, etc. Et comme l'histoire dure 130 ans, les personnages apparaissent et disparaissent au fil des pages... Enfin, ils ne disparaissent pas vraiment car il se retrouvent tous au cimetière de Still Meadows !!! 
Toutes ces personnes et leurs descendances implique un nombre incalculable de personnages de ce roman fleuve et il m'a souvent été difficile de me rappeler qui est qui et la généalogie de chacun et c'est justement le premier petit bémol à cette lecture. Ensuite, le fait que les protagonistes se retrouvent au cimetière et communiquent entre eux (sans distinction d'époque cette fois) a rendu ma lecture encore plus compliquée...
Cela mis à part, j'ai beaucoup apprécié suivre Katrina et Lordor qui sont les personnages centraux les plus développés. Les autres personnages ne sont que survolés sur quelques pages chacun tellement ils sont nombreux. J'ai aussi beaucoup aimé suivre les évolutions de mœurs et de technologies au fil des pages notamment l'apparition de l'électricité, des voitures, des télévisions, de l'ère disco, et enfin l'influence des centres commerciaux et de l'Internet... Je recommande pour les lecteurs qui n'ont pas peur des pavés littéraires!

Éditions Le Cherche Midi - Littérature contemporaine - 512 pages


2 commentaires:

  1. J'ai "Les beignets de tomates" dans ma PAL.Celui-ci, je ne le connais pas !
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
  2. Toujours pas lu Beignets de tomates vertes, mais j'avais beaucoup aimé l'adaptation.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!