mardi 26 mars 2019

Les gratitudes - Delphine de Vigan


Les gratitudes - Delphine de Vigan


Synopsis :
Michka est une dame d’un certain âge. Physiquement, elle porte beau. Mais un beau jour, elle ne se sent pas bien, n’ose plus se relever de son fauteuil. Comme elle vit seule, il n’y a qu’une seule solution : la maison de retraite. Marie, qui n’est pas sa fille, mais qui pourrait l’être et on apprendra au fil des pages ce qui les unit, l’accompagne dans cette démarche.
Michka souffre surtout d’aphasie – perte progressive du langage – ce qui ne peut que l’isoler un peu plus.
Dans son établissement d’accueil, elle a les visites fréquentes de Marie, mais a aussi des rendez-vous réguliers avec Jérôme l’orthophoniste. Une complicité naît entre eux. Chacun se confie à l’autre.


Mon avis :Après avoir lu « Les loyautés », que j’avais bien aimé, j’ai acheté le livre de D. de Vigan dès sa parution. J’ai beaucoup aimé ce roman court, dont le découpage en chapitres relatant le point de vue de deux des trois personnages – Marie et Jérôme – rend la lecture vivante. Cela aurait pu être une histoire triste compte tenu de la situation de résidents dans certains EHPAD qui font l’actualité en ce moment. Mais au contraire, les pages regorgent d’optimisme, souvent même d’humour lorsque Michka dit un mot pour un autre, sans que cela soit péjoratif ou moqueur. Les personnages sont attachants, à l’écoute. Peut-être ne se disent-ils pas « merci », mot si souvent employé au quotidien, banalisé par les petites choses données, les petits services rendus… Mais on devine que chacun de leur cœur ainsi que leurs yeux sont pleins de gratitude.
Alors, très sincèrement, je vous remercie d’avoir lu ces quelques lignes jusqu’au bout !

Extraits :
« Elle s’allonge sur le lit et s’assoupit. Quelques minutes plus tard, une femme entre dans la chambre pour lui proposer une collation. Un petit jus de pomme avec une petite paille et un petit gâteau emballé dans un petit sachet (…). Voila donc ce qui t’attend, Michk’ : des petits pas, des petits sommes, des petits goûters, des petites sorties, des petites visites. Une vie amoindrie, rétrécie, mais parfaitement réglée. » (…)
« - Vous savez, la femme de méninge, elle m’a apporté des chouflettes.
- Des chaussettes ?
- Non…
Elle joint l’index et le pouce et me regarde, un rien espiègle, au travers du trou ainsi formé.
- Des bonbons ?
- Non…en forme de …ch… chouette.
- Des chouquettes ?
- Voilà, c’est cela ! Vous en voulez une ?
 »

A lire aussi :
No et Moi 
Rien ne s'oppose à la nuit ♥♥♥
Jours sans faim ♥♥♥
D'après une histoire vraie ♥♥♥
Les loyautés♥♥♥


Éditions J.C. Lattès – 173 pages - Littérature contemporaine

3 commentaires:

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!