lundi 25 juin 2018

Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

Synopsis« Puisqu’on me prive de ta présence, Héloïse, donne-moi au moins par tes mots la douce essence de ton être. »
Ces mots concluent les lettres qu’Heloise Kaldan, journaliste à Copenhague, reçoit régulièrement depuis quelque temps. Postées de France, elles sont signées d’une certaine Anna Kiel.
Heloise n’a aucun lien avec cette femme. Pourquoi celle-ci s’obstine-t-elle à lui écrire ? Que cherche-t-elle à lui dire ? 
Trois ans plus tôt, Anna Kiel a égorgé un avocat de 37 ans. En cherchant à comprendre le mobile de ce meurtre, Heloise rouvre sans le savoir une page d’un passé qu’elle croyait définitivement tournée.


Mon avis : J'aime les polars scandinaves car ils ont généralement la particularité de mettre en avant le côté psychologique des personnages plutôt que le crime en lui même et ont souvent pour personnage principal une femme. C'est également le cas dans "Fleur de cadavre". Et la particularité ici, est qu'on connaît la meurtrière dès le début. Il va donc falloir comprendre pourquoi cette Anna Kiel qui avait avait été identifiée trois ans plus tôt pour le meurtre de l'avocat mais jamais appréhendée par la police décide de refaire surface en postant de France d'énigmatiques lettres adressée à Heloise Kaldan une journaliste avec qui elle semble pourtant n'avoir aucun lien...
Commence alors une série de questions dans la tête d'Heloise déjà fragilisée par une situation professionnelle sur le fil à son journal. Comment Anna Kiel a-t-elle trouvé son adresse personnelle que même Google ne connaît pas? Pourquoi prend elle contact avec elle et non la police? C'est ce qu'elle va petit à petit comprendre en découvrant le lien qui les unit. 
J'ai aussi trouvé original d'avoir une journaliste d'un côté et la police de l'autre pour la même enquête. Ces deux points de vue nous permettent d'avoir un aspect psychologique et un aspect criminologique.  Si leur procédés et intérêts diffèrent, ils finiront par collaborer étroitement. 
C'est une lecture passionnante et prenante, sur la vengeance, la justice et le pardon dont j'ai adoré le dénouement bien qu'il soit choquant. 
Je recommande vivement!


Extrait : "Le job d’Heloise était de trouver une histoire et de la raconter, et elle savait qu’en donnant la lettre à la police, elle était sûre de ne jamais la revoir. Au contraire, la police risquait de l’écarter. La collaboration entre les médias et la police se soldait rarement par un échange de bons procédés. D’après ce qu’elle avait pu voir dans la presse, il y avait un moment qu’il ne s’était rien passé de nouveau dans cette affaire et cette lettre serait probablement la première nouvelle piste depuis longtemps.
Elle était obligée de la donner à la police.
Elle relut ses notes pour trouver le nom de l’inspecteur chargé de l’enquête qu’elle avait vu cité à plusieurs reprises.
Elle écrivit dans son calepin : inspecteur Erik Schäfer, police criminelle de Copenhague, et fit deux traits en dessous du nom.
Puis elle demanda l’addition."

Éditions Albin Michel - Thriller - 379 pages

3 commentaires:

  1. Je ne suis pas très fan des polars, mais tu me donnes vraiment envie de me lancer dans ce genre. Les livres policiers scandinaves ont une excellente réputation chez les lecteurs assidus et ce que tu écris sur "Fleur de cadavre " ne vient pas la démentir. Vive les frissons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être que je vais finir par te convertir! :-)

      Supprimer
  2. Je note ce titre qui a tout pour me plaire.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!