dimanche 22 janvier 2017

Cet été là - Lee Martin

Cet été là - Lee Martin
Synopsis : Tout ce qu'on a su de cette soirée-là, c'est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu'elle n'était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l'Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l'enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n'a jamais su ce qui était arrivé à Katie. Que s'est-il réellement passé cet été là ? Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent. Le frère de Katie, son professeur, la veuve d'un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient. Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd'hui encore, qui manipule qui ? Avec ce magnifique roman polyphonique, littéralement habité par le désir et la perte, Lee Martin nous entraîne dans la résolution d'un crime à travers une exploration profonde et déchirante de la nature humaine.

Je remercie les éditions Sonatine pour cette lecture. Sortie prévue le 9 février 2017

Mon avis : A chaque fois que j'entame un livre des éditions Sonatine, je sais que je ne vais pas m'ennuyer et que cette lecture va me tenir en haleine d'un bout à l'autre. Et ce fut encore le cas avec "Cet été là" de Lee Martin. Je fais confiance à cette maison d'éditions pour me faire découvrir des auteurs talentueux!
Katie Mackey neuf ans, vit avec son frère aîné, Gilley et ses parents dans une petite ville de l'Indiana. Cette famille aisée possède la plus grande verrerie de la vile, et Katie est une enfant privilégiée. Henry Dees, (le narrateur) professeur mathématique de Katie, vit de l'autre côté de la rue. Célibataire solitaire, il s'est lié d'amitié avec son autre voisin l'énigmatique Raymond R. Malgré des personnalités plutôt malsaines, tout semble se passer dans une bonne entente entre voisins jusqu'à ce soir d'été, où Katie disparaît alors qu'elle ramenait ses livres à la bibliothèque...
Ce livre est original dans sa construction car le narrateur, Henry Dees revient sur les faits qui ont mené à la disparition de la jeune Kathy Mackey 30 ans plus tôt. Dès lors, et à entendre tous les remords et regrets de ce professeur de mathématiques, on se doute qu'il est au courant de ce qu'il s'est passé le jour de la disparition...
En plus de la narration du professeur, l'auteur utilise la voix de différents personnages comme Raymond R, le voisin du professeur de mathématiques avec qui il a lié une amitié, Clare, la femme de Raymond, Gilley, le frère de Katie et Junior, son père. Je me suis alors retrouvée plongée dans une ambiance captivante mais malsaine et pesante due aux personnalités complexes de Henry et Raymond. Et ce changement de point de vue au fil des chapitres nous permet de mieux cerner chacun mais du coup et vu leurs déviances nous les présente tour à tour comme des coupables potentiels..
Si je n'ai pas pu m'attacher à l'un ou l'autre des personnages car l'un semble pervers et l'autre drogué et imprévisible, j'avais hâte de connaître le fin mot de l'histoire.
Un bon page-turner à retrouver en librairies le 9 février.

Extrait : "Je n’ai jusqu’à présent jamais réussi à relater cette histoire et le rôle que j’y ai tenu, mais écoutez, je la raconterai en toute honnêteté : un homme ne peut vivre qu’un temps avec une telle chose sans la partager. Mon nom est Henry Dees et j’étais alors enseignant – professeur de mathématiques et tuteur pendant l’été auprès d’enfants tels que Katie qui en avaient besoin. Je suis désormais un vieil homme, et même si plus de trente années se sont écoulées, je me rappelle encore cet été et ses secrets, la chaleur et la manière qu’avait la lumière de se prolonger le soir comme si elle n’allait jamais partir. Si vous voulez écouter, vous allez devoir me faire confiance. Sinon, refermez ce livre et retournez à votre vie. Je vous préviens : cette histoire est aussi dure à entendre qu’elle l’est pour moi à raconter."

Éditions Sonatine - Thriller - 320 pages

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Bonne lecture alors! j'ai hâte d'avoir ton avis!

      Supprimer
  2. Un bon page-turner, mais si tu n'as pas réussi à t'attacher aux personnages.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'ils sont malsains... mais l'histoire est addictive!

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!