dimanche 2 octobre 2016

Tu comprendras quand tu seras plus grande - Virginie Grimaldi

Tu comprendras quand tu seras plus grande - Virginie Grimaldi
Synopsis : Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?
C’est l’histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.
C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.

Je remercie les éditions Fayard pour l'envoi de ce livre!

Mon avis : Ayant apprécié le précédent livre de Virginie Grimaldi, "Le premier jour du reste de ma vie", je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci. Et je ne regrette pas du tout car il est encore mieux que le premier!
Après deux deuils successifs (son père et sa grand-mère Maminou) et alors que Marc son compagnon l'a quittée, Julia, parisienne d'adoption  décide sur un coup de tête de retourner vers ses racines : la côte basque....Là bas, elle accepte de remplacer  la psychologue d'une maison de retraite les Tamaris pendant son congé de maternité. Pourtant, elle n'apprécie pas spécialement de côtoyer des personnes âgées, mais à sa grande surprise, ces papys grincheux ou farceurs, ces mamies pleines de fantaisie et de joie de vivre vont réussir à la faire sortir de sa déprime ....
Si la quatrième de couverture laisse présager une histoire triste et pesante dans cette maison de retraite, rassurez-vous, ce n'est absolument pas le cas grâce à l'humour de l'auteure et la force de caractère de Julia.
Ce roman très optimiste, présente une vision  idéalisée et réconfortante de la vieillesse et des maisons de retraite. Pour autant, tout n'y est pas tout rose car la situation de certaines de ces personnes âgées n'est pas enviable, (difficultés à se déplacer, pertes de mémoire...) on a envie de les aider mais surtout de profiter de leur expérience, leur vécu. Et c'est justement de cela dont va profiter Julia pour se reconstruire.
Une plume acérée et toujours bourrée d'humour ( pour vous en faire une idée, je vous conseille d'aller voir le blog de Virginie "FemmeSweetFemme" et plus particulièrement lire la rubrique "Je réponds aux spams". A pleurer de rire!) Des chapitres courts et un rythme rapide incitent à en lire toujours plus avant l’heure de reposer le livre.
Une lecture que je recommande vivement et qui vous fera certainement oublier l'arrivée de l'automne pendant quelques heures.

Extrait : "Parfois, j'ai cette drôle d'impression que la vie est un jeu vidéo. On commence la partie avec plusieurs jauges pleines. La jauge de sérénité, la jauge de force, la jauge d'énergie, la jauge de joie. Sur notre chemin, on va croiser quelques ennemis, faire face à des attaques, parfois se tromper de chemin, sauter sur des bombes, chuter dans des trous, buter contre des obstacles. A chaque fois, nos jauges vont être entamées, mais des bonus "Bonheur" vont nous aider à les recharger. Le bonus "Mariage", le bonus "Naissance d'un enfant", le bonus "Soirée en famille". Ces bonus sont précieux, ce sont eux qui déterminent la qualité de la partie, parfois même sa durée. A la fin de chaque tableau, on doit affronter un gros monstre. Parmi les plus terrifiants, il y a le monstre "Deuil", le monstre "Maladie", le monstre "Chômage", le monstre "Rupture". Ceux-là, ils sont coriaces. Il faut du temps pour en venir à bout. Même si on y parvient, ils emportent toujours avec eux une bonne partie de chaque jauge. Un jour, les bonus ne sont plus assez costauds pour restaurer la joie, l'énergie et la force."

A lire aussi

Éditions Fayard - Littérature contemporaine - 505 pages

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je te le souhaite, c'est une bonne lecture détente!

      Supprimer
  2. Je connais l'auteure de nom, mais sans plus !
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  3. La couverture donne envie de repartir en vacances haha. ça m'a l'air d'être une jolie lecture ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Plus drôle, plus distrayant, bref, une agréable lecture!

      Supprimer
  5. J'ai hyper envie de le lire mais, tout comme pour son roman précédent, j'ai peur que le fait d'être fan de l'auteure en tant que blogueuse ne fausse mon jugement... du coup je n'ai toujours pas passé le pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il faut se lancer! On y retrouve le même humour que dans son blog!

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!