jeudi 1 septembre 2016

Aux petits mots les grands remèdes - Michael Uras

Aux petits mots les grands remèdes - Michael Uras
Synopsis : Alex, notre héros passionné par les livres, a choisi d’exercer le métier peu commun de bibliothérapeute. Sa mission : soigner les maux de ses patients en leur prescrivant des lectures. Yann, l’adolescent fragile qui s’est fermé au monde ; le cynique Robert, étouffé par son travail et qui ne sait plus comment parler à sa femme ; Anthony, la star de football refusant de s’avouer certaines de ses passions... Tous consultent Alex. Mais qui donnera des conseils au bibliothérapeute lui-même ?
La clé du bonheur se trouve-t-elle vraiment entre les lignes de ses livres chéris ?
En convoquant les auteurs qui ont compté, Michaël Uras propose, sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et inspirante, pleine d’humour et d’esprit, qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure.

Je remercie les éditions Préludes pour cette lecture en avant-première. Date de sortie : 1er septembre.

Mon avis : Un livre qui parle de livres et qui aborde le métier de bibliothérapeute (je ne connaissais pas!), il n'en faut pas plus pour me convaincre! 
J'ai aimé l'originalité de cette histoire et découvrir les prescriptions livresques d'Alex selon les maux de ses patients : beaucoup de classiques comme Homère ou Salinger que j'ai maintenant envie de lire! D'ailleurs, je me demande si l'auteur n’avait pas lui aussi (comme Alex)  une mère professeur de littérature car l'étendue de ses connaissances en la matière est impressionnante! Par les situations des personnages des romans, Alex invite ses patients à faire un parallèle avec leur vie et essayer de trouver une réponse à leurs questions.
Alex aime tellement ses livres qu'il arrive à transmettre sa passion à ses patients. Pour preuve : il réussit à donner soif de lecture à un business-man à l'emploi du temps surchargé et à un joueur de football professionnel! 
Par contre, au niveau de sa vie personnelle, il ferait bien de suivre ses propres conseils car ses lectures l'isolent de la société, rendent la communication avec ses proches et son entourage beaucoup plus difficiles  et, en plus, il ne sait pas tirer un trait sur une histoire et tourner la page comme par exemple avec son ancienne petite amie Mélanie, à qui il ne cesse de penser et qu’il tente vainement de reconquérir par tous les moyens. Pour un homme qui aide les autres à résoudre leur mal-être, j'ai trouvé ça un peu dommage. Avec sa mère aussi, il a eu de nombreux problèmes de communication. Pourtant, il parvient à aider Yann, l'adolescent qui vit une situation qui lui rappelle ses propres problèmes avec sa mère. Si je ne me suis pas identifiée aux personnages, Alex m'est tout de même apparu comme quelqu'un de très attachant car finalement, il vit complètement dans son monde "livresque" et c'est lui que l'on a envie d'aider...
Dès aujourd'hui en librairie!

Extrait "Je ne laisse personne indifférent. Quand la porte s'ouvre, c'est la même chose, la même incrédulité, le même étonnement, le même questionnement. Comment va-t-il faire pour me sortir de là avec ses livres? 
Dans le meilleur des cas, le temps d' adaptation de mon interlocuteur est bref et on passe directement à autre chose, à un autre sujet, la raison de ma visite. 
Dans le pire, le stade du « essayons » est inaccessible. Alors, je me rends compte qu'il ne sert à rien d' insister. Je n'ouvre pas mon livre. Je me déplace ou je reçois pour aider les autres, pas pour ajouter du trouble à leur existence. On peut aider sans toucher. Et si on fait appel à moi, il faut y croire, un peu.
 « Tu ne laisses personne indifférent » Ma mère a prononcé cette phrase des centaines de fois. Elle enseignait la littérature à l' université, pourtant elle manquait de mots pour expliquer son trouble . Sa voix dans ma tête.
 Tu ne laisse personne indifférent . Tu ne laisse personne indifférent . Tu ne laisse personne indifférent …
 Un copier-coller comme un aveu de faiblesse verbale . Un comble pour une spécialiste du roman réaliste."

Éditions Préludes - Littérature contemporaine - 384 pages

22 commentaires:

  1. Le résumé me donne vraiment envie de le lire ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Un livre très agréable à lire :)
    J'aime beaucoup ta chronique, et l'extrait que tu as choisi me rappelle ma lecture ;)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas, mais tu me donnes très envie de découvrir ce livre.
    On parle beaucoup de bibliothérapie depuis quelque temps. Le sujet m'intéresse beaucoup...
    Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contrairement à toi, je n'en avais jamais entendu parler...

      Supprimer
  4. Un livre qui me donne envie, bonne soirée, je note!

    RépondreSupprimer
  5. Super super original comme métier ^^ ça donne envie de découvrir ce livre :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme tu dis, je n'avais jamais entendu parler de ce métier!

      Supprimer
  6. Des avis vraiment très différents sur ce roman.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Laeti, je l'ai noté car le sujet me tente bien. J'aime beaucoup les livres qui parle de livres. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'aime beaucoup les livres qui parlent de livres. :)

      Supprimer
  8. Je pense que j'adorerais exercer le métier décrit. Et que celui ou celle qui n'a jamais "prescrit" un livre me jette la première pierre!

    RépondreSupprimer
  9. un livre qui devrait plaire aux Grands Lecteurs si j'ai bien compris... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas qu'aux Grands lecteurs! A tous les amoureux des livres!

      Supprimer
  10. Il donne vraiment envie celui-ci ! Le concept est top et en plus tu ne sembles pas avoir été déçue, comme on peut parfois l'être quand il s'agit de romans concernant les livres. On a tellement d'attentes qu'elles sont rarement comblées... Donc je note !

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!