lundi 11 avril 2016

Les jours fragiles - Philippe Besson

Les jours fragiles - Philippe Besson
Synopsis : Elle a grandi dans l'ombre de son frère aîné, surdoué scandaleux.
Lorsqu'il a choisi de s'enfuir, elle a appris l'absence et le manque. Aujourd'hui, l'exilé volontaire est de retour de ses lointains voyages et il la réclame. Il ne lui propose que des jours fragiles, fébriles. Elle accepte sans réfléchir. Empêtrée dans ses frayeurs, guidée par un infatigable espoir, Isabelle Rimbaud est enfin prête, à trente ans, à cheminer aux côtés d'Arthur vers l'irréparable.

Mon avis : Un bel hommage à Arthur Rimbaud! Dans "Les jours fragiles" Philippe Besson nous raconte les derniers jours de la vie du poète par le biais d'un journal intime romancé écrit par Isabelle, la sœur d'Arthur.
Malgré le fait que ce journal soit romancé, il nous raconte les événements tels qu'ils se sont réellement déroulés et certaines phrases (en italique) ont vraiment été prononcées ou écrites par Isabelle ou Arthur ce qui implique un énorme travail de documentation et de recherches.
Arthur Rimbaud, qui souffre depuis des mois d'une tumeur au genou, quitte l'Afrique où il est négociant et revient en France pour se faire hospitaliser. Admis à l'Hôpital de la Conception, à Marseille, il est amputé de la jambe droite deux jours après. Deux mois plus tard, il sort de  l'hôpital et revient sur ses terres natales dans le nord de la France. Là, sa sœur Isabelle veille sur lui et se confie dans son journal intime. Mais son état de santé s'aggravant de nouveau, Rimbaud doit repartir pour Marseille, cette fois-ci accompagné de sa sœur...
J'ai aimé me plonger dans cette histoire vraie, apprendre les derniers jours de Rimbaud mais aussi découvrir cet homme capable de renier son passé, notamment ses poésies et Verlaine : "La poésie l’exaspère, le rend presque furieux. Je suppose qu’en manifestant une telle colère, c’est à son passé qu’il s’en prend, même s’il m’assure que ce sont les poèmes que je choisis qu’il exècre." Sa douleur le rend agressif et verbalement violent. Sa mère semble totalement détachée de la situation. Elle qui est décrite par Isabelle comme autoritaire et exigeante n'aura jamais un gentil mot pour son fils souffrant. quant à Arthur lui-même, il semble ne pas accepter l'issue de ce cancer.
Un livre très intéressant, servi par une belle plume que j'ai pris plaisir à découvrir et qui m'a appris beaucoup de choses sur ce grand poète qu'était Rimbaud!

Les Jours fragiles

Extrait : "Je m’emploie à lui faire la lecture. Je vois bien que je l’ennuie parfois et qu’il contemple le ciel par la fenêtre de la chambre alors que je lis, mais tant qu’il ne me prie pas de m’interrompre, je continue. Je l’aide à traverser les jours comme je peux.
Il profère des jurons lorsque je lui propose de la poésie. Il me crie qu’il refuse d’écouter pareilles balivernes. La poésie l’exaspère, le rend presque furieux. Je suppose qu’en manifestant une telle colère, c’est à son passé qu’il s’en prend, même s’il m’assure que ce sont les poèmes que je choisis qu’il exècre. Il a «pissé» sur ses vers autrefois, m’assure-t-il, et, s’il avait encore ses deux jambes valides, nul doute qu’il se dresserait sur elles et qu’il pisserait à nouveau sur ces «borborygmes indignes». Son mépris pour la médiocrité et la boursouflure n’est pas retombé. Ses injures en donnent l’exacte mesure. 
Même si je ne goûte pas ces insultes, qui heurtent mes oreilles, je l'écoute les vomir sans le faire taire parce qu'elles sont le signe que la vie ne l'a pas tout à fait abandonné.
Les romans que je lui présente lui paraissent trop sirupeux, trop féminins. Il n’a jamais prisé le romantisme. Et il déteste cette «littérature de l’instant», oubliée aussi vite que consommée. Il croit que l’Histoire ne sauvegarde que la gravité, le désespoir ou la mélancolie. La légèreté sera balayée selon lui. « L’eau de rose ne se conserve pas : on ne se souvient que du sang »".

Éditions 10/18 - Historique - 151 pages

12 commentaires:

  1. Besson, je n'ai pas encore lu grand-chose. Un livre qui parle de Rimbaud, pourquoi pas? Après avoir lu "Verlaine", ça pourrait être bien !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce livre, j'aime beaucoup Besson dans son ensemble.
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai un autre dans ma PAL. J'espère qu'il me plaira autant!

      Supprimer
  3. Oh ca a l'air interessant! J'aime bien les histoires vraies mais qui sont romancées!

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que c'est toujours intéressant de voir ce qu'il s'est réellement passé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et en plus, je ne savais pas qu'il était parti travailler en Afrique...

      Supprimer
  5. Réponses
    1. J'espère que tu le liras! En plus, ce petit livre nous apprend plein de choses!

      Supprimer
  6. Je ne connais pas ce livre mais il me tente bien ! ! J'ai beaucoup aimé la couverture et le résumé a fini de me convaincre. Je note, merci ! ;)

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!