mercredi 27 janvier 2016

Le coeur entre les pages - Shelly King

Le coeur entre les pages - Shelly King
Synopsis : Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

Je remercie les éditions Préludes pour l'envoi de ce livre!

Mon avis : Ceux qui me connaissent savent que je ne pouvais pas passer à côté d'une telle couverture sans lire le résumé! Et, comme d'après la quatrième de couverture il est question de livres et d'un chat nommé Grendel (qui contrairement à la photo est un chat noir!), mon choix de lecture a été vite fait! Et je ne regrette absolument pas car si je pensais avoir affaire à une bleuette, ce n'est pas du tout le cas.
J'ai adoré me plonger dans l'atmosphère calme et cosy du Dragonfly Used Books, une librairie de livres d'occasion, côtoyer Maggie, Hugo, Jason et Grendel le chat antipathique qui attaque les clients et n’apprécie pas être dérangé dans son domaine.
Alors qu'elle vient d'être licenciée, Maggie préfère passer son temps à lire des romans à l'eau de rose plutôt que de trouver un nouveau job ou de revenir chez sa mère comme cette dernière lui demande. Elle passe  ses journées à lire confortablement installée au Dragonfly, à l'écart du tumulte environnant de la Silicon Valley. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce contraste entre la ville dynamique et la tranquillité de cette petite librairie de quartier ou tout semble s'apaiser une fois la porte refermée. L’inertie de Maggie agace son meilleur ami Dizzy qui va la contraindre d'intégrer un club de lecture dirigé par Avi, une femme influente qui pourrait la faire réembaucher dans une start-up. Et pour la prochaine réunion, elle doit lire "Lady Chatterley" ce qu'elle accepte et Hugo lui en trouve une vieille édition annotée par un couple qui vient semble-t-il de faire connaissance et entretient une correspondance par retour de livre assez énigmatique. Au delà de sa petite enquête pour savoir qui étaient ce Henry et cette Catherine, Maggie va se rendre compte que leurs commentaires en marge qui semblaient dater des années 60 ont finalement beaucoup de points communs avec sa propre évolution personnelle...
Le deuxième point fort de ce livre est que l'auteure nous présente une histoire actuelle et tout à fait plausible car dans cette librairie tout n'est pas tout rose comme on pourrait le penser. Le Dragonfly doit faire face à la nouvelle concurrence d'une chaîne de  grande surface du livre, l'Apollo installé juste de l'autre côté de la rue. Elle nous présente donc Hugo, le propriétaire qui lutte pour garder son commerce et Jason son employé.
Les personnages sont quant à eux tous attachants malgré leurs caractères bien différents. Si au début la nonchalance de Maggie m'énervait, j'ai apprécié suivre son évolution et sa prise d'initiative pour essayer de maintenir le commerce à flots. Malgré les réticences du bougon Jason,  elle semble s'être trouvé une raison de vivre...
Un livre sur l'amour des livres qui me restera longtemps en mémoire et que je conseille!

Le Cœur entre les pages

Extrait : "Le problème avec les livres d’occasion, expliqua Hugo, c’est qu’il apportent leur passé avec eux. Ils ne sont pas tout juste sortis de la presse d’un imprimeur et emballés dans un carton, prêts a être expédiés. Ils sont abandonnés ici par des gens qui n’en veulent plus. Comme des orphelins dans un roman de Dickens. Ils sont rejetés a mesure que leurs propriétaires avancent dans leur vie. Parce qu’ils sont trop lourds a déplacer ou prennent trop de place. C’’est comme ça qu’ils finissent ici. Par conséquent, il faut qu’on les libère de leur ancienne vie pour qu’ils puissent passer a autre chose et appartenir a ceux qui veulent bien d’eux."
Éditions Préludes - Littérature contemporaine - 384 pages

20 commentaires:

  1. Ça n'a pas l'air mal... Pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. J'ai vu! peut être que ton avis y est pour quelque chose dans ma lecture... :-p

      Supprimer
  3. J'aimerais beaucoup le lire, ça doit vraiment être une lecture sympathique à lire! :)

    RépondreSupprimer
  4. Je me souviens surtout de ce livre pour sa couverture, il a l'air en tout cas très sympa :)

    RépondreSupprimer
  5. La couverture me fait de l'oeil également....

    RépondreSupprimer
  6. J'adore les récits tournant autour des livres, et puis c'est vrai que la couverture est craquante, mais ils auraient pu mettre un minou noir comme dans le roman ;-) Merci pour cette tentation de plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bizarre toutes ces couvertures dont l'animal ne correspond pas à celui du livre! (Je pense à "Jules" de Didier van Cauwelart...)

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai ! Ils devraient revoir la personnalisation de leurs couvertures afin qu'elles soient plus représentatives de leurs personnages animaliers^^

      Supprimer
  7. Il fait super envie ce livre, surtout qu'il a tout pour plaire : la couverture, le chat et un avis super positif !!

    RépondreSupprimer
  8. Les présentation que tu donnes, me fait penser au livre de Vicki MYRON avec la collaboration de Bret WINTER intitulé Dewey....

    RépondreSupprimer
  9. Il est dans ma PAL, pour les moments un peu gris, j'ai l'impression que c'est un roman qui fait du bien!

    RépondreSupprimer
  10. La couverture de ce roman est magnifique, il va peut-être finir dans ma pile à lire celui-ci !

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!