lundi 28 décembre 2015

Arrêtez-moi là! Iain Levison

Arrêtez-moi là! Iain Levison
Synopsis : Charger un passager à l'aéroport, quoi de plus juteux pour un chauffeur de taxi ? Une bonne course vous assure une soirée tranquille. Ce soir-là, pourtant, c'est le début des emmerdes... Tout d'abord la cliente n'a pas assez d'argent sur elle et, pour être réglé, il vous faut entrer dans sa maison pourvue d'amples fenêtres (ne touchez jamais aux fenêtres des gens !). Plus tard, deux jeunes femmes passablement éméchées font du stop. Seulement, une fois dépannées, l'une d'elles déverse sur la banquette son trop-plein d'alcool. La corvée de nettoyage s'avère nécessaire (ne nettoyez jamais votre taxi à la vapeur après avoir touché les fenêtres d'une inconnue !). Après tous ces faux pas, comment s'étonner que deux policiers se pointent en vous demandant des comptes ? Un dernier conseil : ne sous-estimez jamais la capacité de la police à se fourvoyer ! Dans ce roman magistral, Levison dissèque de manière impitoyable les dérives de la société américaine et de son système judiciaire.

Je remercie Stéphanie du groupe Cartel et les éditions Liana Lévi pour l'envoi de ce livre dont l'adaptation cinématographique sortira au cinéma le 6 janvier 2016!

Mon avis : Je découvre cet auteur avec ce livre et, du coup, j'ai vraiment envie de lire ses autres publications car quelle claque! Si je savais que les erreurs judiciaires existaient, j'étais loin de me douter qu'aux États-Unis, par soucis "d'efficacité" la police pouvaient parvenir à des conclusions aussi hâtives sans prendre le temps d'analyser la situation et les éléments de l'enquête dans leur globalité. Alors quand on sait que ce roman est inspiré de faits réels, ça fait froid dans le dos!
Iain Levison nous dépeint ici la société américaine dans laquelle contrairement aux procédures prévues, un accusé doit prouver son innocence. J'ai été choquée de voir de quelle manière a été traité Jeff Sutton le chauffeur de taxi arrêté et incarcéré dans le couloir de la mort pour le simple fait que ses empreintes digitales aient été identifiées chez la mère d'une petite fille qui a disparu.
S'il y a ses empreintes sur le montant de la fenêtre, qu'il a nettoyé son taxi et que la petite fille reste introuvable pour la police la conclusion est simple : c'est Jeff Sutton le coupable! Et tant qu'on y est, même si le corps n'a pas été retrouvé, on l'accuse de meurtre et on le place dans le couloir de la mort avec les pires criminels condamnés à la peine capitale!
Tout s'acharne donc contre Jeff. Même son avocat commis d'office ne travaille pas sérieusement pour le défendre car il est lui aussi convaincu de la culpabilité de son client et surtout, cette affaire ne lui promet pas de rentrée d'argent!
On suit alors la longue descente en enfer de Jeff dans le couloir de la mort et ses questionnements sur l'attitude à adopter pour faire comprendre aux autorités que, contrairement à ses co-détenus, il est innocent.
J'ai adoré ce roman car en plus d'une critique acerbe du système judiciaire américain dans lequel l'argent est la clé pour avoir une bonne défense, Iain Levison nous montre toutes les phases par lesquelles passe une personne accusée à tort (de l'indignation à l'abattement total pouvant conduire à plaider coupable pour en finir).
Un livre dont les pages se tournent frénétiquement pour savoir si Jeff Sutton réussira à prouver qu’il n'a rien à voir avec cette histoire et comment il y parviendra... 
J'ai hâte d'être le 6 janvier pour aller voir l'adaptation de ce roman au cinéma!
Arrêtez-moi là !

Extrait : "« La salle de bains est juste là », dit-elle en indiquant une porte à côté de la cuisine. Elle monte l’escalier en spirale recouvert de moquette. « Je reviens dans une seconde. » Je vais dans la salle de bains, ravi de l’air frais et du silence de cette riche demeure, c’est un tel contraste avec le  vrombissement permanent et la chaleur du taxi. Je me regarde dans la glace. J’ai les yeux chassieux, l’air fatigué et une barbe d’un jour. [...] Je tire la chasse et quand je retourne dans le vestibule elle n’est pas encore redescendue. Je l’entends parler au téléphone en haut, et ce n’est pas la voix douce de sa dernière conversation en voiture. Cette voix est aiguë, tendue, agressive. Quelqu’un l’a contrariée. Je l’entends traverser la pièce au-dessus de moi en criant presque.
Je jette un coup d’œil au rez-de-chaussée. Une cuisine de la taille de mon appartement avec un gros billot de boucher est éclairée par une baie vitrée donnant sur l’étendue apparemment infinie du jardin derrière. J’aperçois un patio où les meubles sont plus confortables et plus chers que mon canapé. À ma droite, derrière l’escalier, une salle de jeux, le sol jonché de jouets. J’y entre en veillant à ne pas déranger les jouets et je remarque une ligne bleue caractéristique en haut des vitres.
Il y a douze ans, avant d’être engagé dans la compagnie de taxis, je posais des fenêtres chez Pierson Home Improvements, et je reconnais là un de leurs produits. Toutes leurs fenêtres avaient une fine ligne bleue sur la partie supérieure du cadre. Je me souviens que, chaque fois qu’il terminait un travail, le propriétaire, Paul Pierson, imprimait un petit « PP » en bas à l’intérieur du cadre, et comme le châssis est déjà déverrouillé, je le relève un peu pour vérifier la présence des initiales. Elles n’y sont pas et je redescends le châssis. [...]
Si j’ai appris quelque chose de tout ça, c’est qu’il ne faut jamais toucher aux fenêtres des gens.
"

Éditions Liana Lévi - Littérature contemporaine inspirée de faits réels - 245 pages

24 commentaires:

  1. J'avais passé un bon moment et comme tu indiques qu'il y aura un film tiré du livre, je me réjouis de voir ça ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi. Il faut que je me prévoies une séance ciné très rapidement!

      Supprimer
  2. Voilà un livre qui m'a l'air fort intéressant. Merci pour ce bel avis qui donne envie d'en savoir plus.

    RépondreSupprimer
  3. Han, moi qui suis (pour le moment) chauffeur taxi, ça me plairait trop de le lire !! Pis du coup, je note qu'il va être adapté au ciné !
    Merci pour cette decouverte

    (PS : j'ai réouvert mon blog, ça me manquait trop ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait. Même si un jour je lis moins (ce qui est le cas en ce moment faute de temps) je ne fermerai pas mon blog. J'aime trop partager mes avis!

      Supprimer
  4. Bonsoir Laeti, j'ai aussi beaucoup aimé ce roman et j'ai appris par hasard qu'il y avait un film qui allait sortir. J'irai sûrement le voir. J'en profite pour te souhaiter une très bonne année 2016.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu vas le voir avant moi, j'attends ton avis!
      Merci et une bonne année et plein de bonnes choses à toi aussi! ^^

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup cette maison d'édition :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la découvre avec ce titre. Elle gagne à être connue si toutes ses publications sont aussi chouettes!

      Supprimer
  6. Je suis impardonnable : je ne suis pas encore passé par ici pour te souhaiter une très bonne année. Ouf! on a tout le mois pour le faire !
    Alors, tous mes voeux pour 2016, beaucoup de belles découvertes livresques ou autres (de beaux voyages, par exemple) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Philippe! Oui, je veux encore de beaux voyages (même si pas de vacances à l'horizon)et beaucoup de belles découvertes livresques (ça sera plus simple!)
      Bises

      Supprimer
  7. Ah ça a l'air vraiment pas mal, j'ai bien envie de le lire du coup :) Bisous à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis-le et va le voir au cinéma alors! (en espérant que l'adaptation soit si bien que le livre)

      Supprimer
  8. AH je ne savais pas qu'un film du livre allait sortir, bon je ne connaissais pas le livre non plus mais j'espère que le premier vaudra le coup aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi! Si tu vois le film avant moi, j'attends ton avis!

      Supprimer
  9. Tu me donnes vraiment envie de lire ce livre ! je le note !

    RépondreSupprimer
  10. C'est une maison d'édition que j'aime beaucoup, une valeur sûre en général. Je ne connaissais pas, mais maintenant, j'ai envie de le lire. Et toujours le même problème: pas d'achats livresques tout de suite! Je pleure!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas cette maison d'édition. Ce livre m'a donné envie de découvrir d'autres titres.

      Supprimer
  11. Je prends bonne note de cette découverte, car je ne la connaissais pas du tout ! Si possible, je lirai le roman avant de voir l'adaptation cinématographique, c'est l'ordre que je privilégie en principe ^^ Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu trouveras une salle qui le joue encore!

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!