lundi 30 novembre 2015

Sur la réserve - Carole Mijeon

Sur la réserve - Carole Mijeon
Synopsis : Et s’il n’y avait plus de pétrole en France ?
Un matin, Ludovic tombe bêtement en panne d’essence à la sortie de son village. Rien de grave à priori, pourtant ses ennuis ne font que commencer et sa vie en sera bouleversée à tout jamais. Car la pénurie de pétrole qui paralyse le pays interdit toute faiblesse ou indolence.
Jour après jour, Ludovic raconte ses mésaventures, ses petites victoires et ses grandes médiocrités. Son monde s’écroule et il n’a rien vu venir. Personne n’a rien vu venir.
Un premier roman anticipatif écrit avec brio qui tire la sonnette d’alarme quant à notre invraisemblable dépendance à l’or noir.

Je remercie Eric Poupet ainsi que les éditions Daphnis et Chloé pour l'envoi de ce livre!

Mon avis : Et si du jour au lendemain il n'y avait plus de pétrole en France? Voilà une question qu'on ne se pose pas assez souvent mais à laquelle il serait bon de réfléchir de temps en temps, et c'est ce qu'a fait Carole Mijeon dans ce premier roman très réussi dans lequel Ludovic, le narrateur, nous raconte les trente jours suivant le début de pénurie de pétrole en France.
J'ai beaucoup aimé ce livre car  les personnages autant que les situations décrites sonnent vraiment juste et je pense que cela se passerait effectivement comme ça si nous venions à manquer de carburant. Et ça fait froid dans le dos! Car il faut bien avoir à l'esprit que sans pétrole, on ne pourrait plus aller travailler, les supermarchés ne seraient plus livrés, les avions resteraient cloués au sol et seuls les gens possédant un potager / des champs, ou sachant chasser ou pêcher seraient capables de survivre. Mais la reflexion est poussée encore plus loin, et à un degré que je n'aurais pas imaginé : plus de pétrole donc plus de services médicaux d'urgence, plus de livraison de médicaments donc des gens qui décèdent faute de soins, de violents règlements de compte entre citoyens affamés, et j'en passe...
Même si j'aurais préféré une fin moins réaliste (et donc plus gaie),  cette anticipation sous forme de roman est à mon avis une très bonne façon de réfléchir sur notre dépendance vis à vis des pays exportateurs de ce si bien nommé "or noir".
Une lecture enrichissante, facile à lire et dont les pages se tournent seules pour savoir comment Ludovic et sa voisine Agathe Chaumet vont faire face à la situation.
A mettre entre toutes les mains!

Sur la réserve

Extrait : "Les français dévalisent les supermarchés aux frontières" ça ne s'arrange pas. Désormais, tous les circuits d'approvisionnement sont coupés faute de carburant. Les camions stationnent, les avions ne décollent plus, le frêt est stoppé net. Toute la chaine alimentaire est rompue. Rien d'étonnant pourtant. On le savait bien que, avant d'être ingéré, notre poisson pané avait fait le tour des océans, mais pas à la nage. On s'en doutait que notre crème glacée préférée avait du mérite d'être encore fraiche à l'arrivée. Un périple hallucinant pour obtenir le moindre de nos aliments, du blé au gratin de pâtes surgelé, de la citrouille à l'assiette de soupe..."

Éditions Daphnis et Chloé - Roman d'anticipation - 293 pages

8 commentaires:

  1. Et ça arrivera un jour ! On n'y pense pas assez !

    RépondreSupprimer
  2. Il est vrai que l'on ne réfléchit jamais assez sur tout ce que l'utilisation du pétrole implique. Une lecture d'actualité.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que c'est une pénurie qui serait grandement génante mais ça doit etre intéressant de trouver un livre qui essaie de mettre en avant ce fait, ça change.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère qu'on ne connaitra pas cette pénurie ou qu'une alternative sera crée ou découverte avant...

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!