vendredi 11 septembre 2015

Le contrat Salinger - Adam Langer

Le contrat Salinger - Adam Langer
Synopsis : Journaliste sur le retour, Adam Langer s’ennuie loin de New York. Jusqu’à ce que sa route croise celle d’une vieille connaissance, Conner Joyce – auteur de thrillers à succès sur le retour –, venu à Bloomington, Indiana, pour assurer péniblement la promotion de son dernier roman. Bientôt, Conner révèle à Adam qu’il a reçu une offre des plus étonnantes : celle d’un certain Dexter Dunford (« Dex »), homme d’affaires richissime flanqué d’un inquiétant garde du corps, qui lui propose d’écrire un roman rien que pour lui, moyennant une rétribution considérable. Où est le piège ? Le contrat, précise Conner, s’assortit de certaines clauses bien spécifiques : d’abord, le livre rejoindra la collection privée d’exemplaires uniques de Dex, pour lequel ont déjà travaillé des écrivains aussi renommés que Thomas Pynchon, Norman Mailer ou J.D. Salinger, et disparaîtra avec lui. Ensuite, Dex se réserve le droit d’apporter quelques modifications au manuscrit. Pour finir, l’accord doit rester absolument secret.

[Rentrée littéraire]
Je remercie les éditions Super 8 pour l'envoi de ce livre!

Mon avis : Un thriller qui parle de livres, de grands écrivains et d'écriture : voilà trois éléments qui font que je ne pouvais pas passer à côté de cette parution de la rentrée littéraire. Et j'ai beaucoup aimé cette histoire qui nous dépeint un univers impitoyable : celui de l'écriture et de l'édition!
"Jamais je n’aurais cru qu’un livre puisse modifier le cours d’une existence. C’est Conner Joyce qui m’a fait changer d’avis. Plutôt logique, quand on y pense.
Ce récit – comment un livre a sauvé ma vie tandis qu’un autre a failli tuer Conner – commence comme il se doit dans une librairie."
Deux récits composent donc ce livre: celui d'Adam Langer, le narrateur (et auteur!) qui nous explique comment Conner Joyce, une vielle connaissance a pris contact avec lui pour lui raconter son histoire avec un milliardaire qui lui a proposé un contrat pour lui écrire personnellement un livre et celui d'Adam lui même dans sa vie personnelle.
Le fait que l'auteur se mette en scène lui même m'a souvent fait me demander si cette histoire était  inventée ou si elle comportait une part de vérité et le fait que des auteurs célèbres soient cités contribue aussi à brouiller les pistes.
Si l'histoire d'Adam ne m'a pas touchée, celle de Conner Joyce m'a littéralement bluffée! Dès le début, on sait que le contrat qui lui a été proposé était très alléchant (surtout pour un auteur en perte de vitesse comme lui) mais certaines clauses plutôt inattendues et difficiles à respecter nous font tourner les pages frénétiquement puisque la plus importante, (celle de ne parler à personne de ce contrat) n'a pas été respectée car Conner raconte son histoire à Adam... J'avais vraiment envie de savoir comment tout ça allait se finir surtout que le livre de Conner n'a pas pris la direction escomptée par Dex. Car lui et son armoire à glace Pavel Bilski ont les moyens de tout contrôler et de se faire respecter.
J'ai adoré le principe du collectionneur de livres qui a les moyens de se faire écrire des thrillers rien que pour lui et celui de l'écrivain qui voit en premier l’appât du gain sans trop se poser de questions sur le but ultime de ce contrat.
J'ai aussi aimé ce style vif, percutant et cette histoire riche en rebondissements au dénouement bien pensé et inattendu.
Alors vous l'aurez compris, pour savoir dans quel but Dex commande des thrillers dont lui et Pavel sont les uniques lecteurs à des auteurs de renom, mais aussi pour découvrir une critique acerbe du monde de l'édition et de la création littéraire lisez-le!

Le Contrat Salinger

Extrait : "Le genre de polars qu’écrivait Conner, ce n’était pas mon truc. Ou disons que ça ne l’était plus. Depuis que Lit, mon magazine, avait cessé de paraître six ans auparavant et que j’avais perdu mon poste, j’avais pratiquement cessé de lire de la fiction contemporaine. J’avais beau jeu de dénoncer abondamment le déclin du livre en Amérique ; finalement je ne faisais rien pour servir la cause. Ma femme occupait un bon poste à la fac, nous avions deux petites filles : Ramona, six ans, qui commençait tout juste à déchiffrer, et Béatrice, deux ans et demi, qui dévorait les illustrés. Voilà en gros à quoi se résumaient mes lectures ; la partie la plus intéressante de ma vie, me disais-je, se trouvait déjà derrière moi.
À l’époque où j’habitais New York et où je travaillais pour Lit, je rédigeais des portraits d’auteurs. Des articles de quatre à six pages dans lesquels ils se racontaient avec leurs mots à eux, au sein d’un environnement de leur choix, un endroit dans lequel ils se sentaient à l’aise. [...] Bon, on était assez loin du journalisme d’investigation, mais les auteurs étaient plutôt contents dans la mesure où je transcrivais leurs propos à la lettre et où j’enlevais à la demande tout ce qui ne leur plaisait pas. Qui plus est, les photos qui accompagnaient les articles s’avéraient toujours particulièrement flatteuses."

Éditions Super 8 - Thriller - 460 pages

14 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout et je ne pense pas le lire car le monde de l'édition et moi on se fuit avec beaucoup de plaisir ^^ Mais c'est sympa de découvrir des bouquins qu'on ne voit pas partout !

    RépondreSupprimer
  2. Une histoire qui me semble intéressante...A retenir.
    Je n'aime pas la couverture mais ça n'a pas grande importance.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couverture est un peu simpliste...

      Supprimer
  3. Je suis dedans! Et j'aime beaucoup!

    RépondreSupprimer
  4. Livres, grands écrivains et écriture, ça me parle par contre thriller un peu moins. Mais j'avoue que ta chronique m'intrigue beaucoup et si je décide de me retenter le genre policier, je me retournerai sûrement vers ce livre-ci.

    RépondreSupprimer
  5. Il est dans ma PAL, j'espère aimer aussi !

    RépondreSupprimer
  6. Ca fait un moment qu'il me tente celui-ci, il faudrait que je me décide à le lire !

    RépondreSupprimer
  7. Voilà qui me tente ! Il va falloir que je trouve le fichier, maintenant.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!