mardi 11 août 2015

Six jours - Ryan Gattis

Six jours - Ryan Gattis
Synopsis : 29 avril-4 mai 1992. Pendant six jours, l’acquittement des policiers coupables d’avoir passé à tabac Rodney King met Los Angeles à feu et à sang. Pendant six jours, dix-sept personnes sont prises dans le chaos. Pendant six jours, Los Angeles a montré au monde ce qui se passe quand les lois n’ont plus cours.
Le premier jour des émeutes, en plein territoire revendiqué par un gang, le massacre d’un innocent, Ernesto Vera, déclenche une succession d’événements qui vont traverser la ville.
Dans les rues de Lynwood, un quartier éloigné du foyer central des émeutes, qui attirent toutes les forces de police et les caméras de télévision, les tensions s’exacerbent. Les membres de gangs chicanos profitent de la désertion des représentants de l’ordre pour piller, vandaliser et régler leurs comptes.
Au cœur de ce théâtre de guerre urbaine se croisent sapeurs pompiers, infirmières, ambulanciers et graffeurs, autant de personnages dont la vie est bouleversée par ces journées de confusion et de chaos.

[Rentrée littéraire 2015 parution le 26 aout ]
Je remercie les Éditions Fayard de m'avoir permis de lire ce livre en avant-première.

Mon avis : Se basant sur des faits réels étant survenus lors des émeutes de Los Angeles en 1992, Ryan Gattis nous explique par la voix de 17 personnages différents (chefs de gangs, dealers, junkies, pompier, infirmière, graffeur et un agent anonyme des forces de police) comment la ville à été mise à feu et à sang pendant 6 jours. Cette montée de violence a débuté lors du verdict d'acquittement de quatre officiers de police accusés d'avoir passé à tabac un automobiliste noir-américain, Rodney King, après une course-poursuite pour excès de vitesse.
Les tensions raciales étant exacerbées, l'explosion de violence fut inévitable. Ces émeutes furent alors l'occasion rêvée pour les gangs chicanos (mexicains) de régler impunément  leurs comptes entre eux, la police et les secours étant occupés au cœur des émeutes principales (opposant noirs et blancs) et  refusant même de se rendre sur place à cause de la dangerosité des quartiers et des caillassages.
Tout commence ici par le massacre d'Ernesto Vera, un innocent qui avait pour seul tort d'être le frère de Lil Mosco et de Payasa, des membres actifs d'un gang qui avait abattu Yesenia la petite sœur de leur gang rival.
Les deux gangs (Big Fate, Lil Mosco, Payasa, Apache et Clever d'un côté et Joker, Trouble et Lil Creeper de l'autre) ont la mort d'un des leurs à venger et ils ne reculeront devant rien pour sortir vainqueurs. Pour mener à bien leurs actions, ils sont épaulés de gamins des rues ou de petites frappes qui n'ont peur de rien non plus et voient là une chance de gagner de la reconnaissance dans leur quartier ou même d'être intégrés au gang.
Bien que loin de ma zone de confort de lecture habituelle à cause de la violence et des récits crus des personnages, j'ai aimé ce roman qui m'a donné l'impression d'être en immersion et m'a appris pas mal de choses sur ces organisations sans foi ni lois.Tout s’enchaine à un rythme soutenu et la construction est originale : 6 chapitres racontant les 6 jours d'émeutes vus chacun par 3 personnes différentes. Ces personnages parlent à la première personne et utilisent leur langage de rue souvent vulgaire mais cela nous permet d'être dans l'ambiance comme si nous étions à leurs cotés et de mieux comprendre leurs actions.
Par ailleurs, le fait de donner la parole à différents narrateurs permet à l'auteur de décrire les gangs mexicains sans jugement, excuses ou compassion ce qui, au final donne une grande justesse à l'histoire. Ryan Gattis a d'ailleurs été interviewer des membres de gangs pour donner plus de véracité à son récit.
Un roman coup de poing que je recommande à ceux qui veulent en savoir plus sur l’organisation des gangs mais que je déconseille aux âmes les plus sensibles!

Six jours

Extrait : "Je n'ai pas dormi depuis le début des émeutes. je n'arrive pas à chasser de mes pensées le corps d'Ernesto Vera. J'ai l'impression qu'il s'est imprimé de manière permanente dans mon cerveau. Son nom, l'expression de son visage, je n'arrive pas à m'en débarrasser et pourtant, j'ai plus vu la mort que quiconque devrait la voir. Je l'ai en partie cherché, je sais. C'est mon boulot. Mais c'est en partie aussi à cause de mon quartier.
Ernesto, n'empêche, c'était différent. C'était personnel. Il ne m'a même pas reconnue, quand j'ai essayé de le secourir, mais, malgré son piteux état, moi, je l'ai reconnu. Je savais qu'on était allés lui et moi au lycée de Lynwood, qu'on avait un peu traîné ensemble en seconde, et qu'il était gentil. On s'était vaguement embrassés dans la salle de l'orchestre, mais on n'était jamais allés plus loin. Il ne l'a jamais su parce que je ne lui ai jamais dit, mais c'est le premier garçon que j'ai embrassé."

Éditions Fayard - Littérature contemporaine - Drame - 432 pages

26 commentaires:

  1. Un roman déjà lu, on attend qu'il sorte pour publier la chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah flûte! Personne ne me l'a précisé! Tu crois que je dois la retirer?

      Supprimer
    2. Je ne sais pas du tout, je sais que certaines ME préfèrent que les chroniques n'apparaissent pas avant le jour de la sortie mais je n'ai pas eu de précision pour Fayard... Mais puisque ton avis donne envie de le lire ce n'est pas bien grave je pense ^^

      Supprimer
    3. Bon j'espère ne pas me faire taper sur les doigts, mais comme on ne m'a rien précisé... Merci pour l'info. En tous cas, je me sens un peu bête maintenant! :'(

      Supprimer
    4. Mais non ne te sens pas bête ! Ton avis est positif en plus donc tout va bien ^^
      Sincèrement je n'ai pas eu de précision pour Fayard alors je préfère attendre dans le doute, il n'y a rien de grave de toute façon :)

      Supprimer
    5. Ton avis est super, je ne voulais pas te stresser du tout désolée XD C'était juste pour dire qu'on l'avait lu sur le blog aussi et qu'on avait hâte de pouvoir donner notre avis et d'en discuter :D
      J'adore la rentrée littéraire donc je suis toujours impatiente qu'elle arrive :D

      Supprimer
    6. J'ai vu aussi que tu l'avais lu puisque tu avais mis la photo dans la rubrique "lecture en cours". :-)
      Ne t'excuse pas! Tu as bien fait de me le dire ca m'évitera de publier mes autres chroniques avant la date!
      J'ai eu plusieurs fois la chance de lire avant la parution mais le fait de ne pas publier avant ne m'a été demandé qu'une fois du coup, je ne pensais pas que c'était une généralité.
      J'ai hâte de lire ton avis!

      Supprimer
    7. Oui généralement les ME ne le demandent pas sauf pour la période de la rentrée littéraire qui est "spéciale".
      J'ai hâte de lire tes autres avis sur les livres de la rentrée :D !!

      Supprimer
  2. Les polars ne me font pas peur mais la violence réelle ne m'attire pas du tout. Je ne pense pas que j'aimerais lire ça.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. Mais ce livre m'a permis d'apprendre pas mal de choses.

      Supprimer
  3. Ce n'est pas un livre qui m'attire... Suis pas très fan des gangs ! ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'ai adoré ce roman! Un vrai coup de coeur! Et moi aussi je l'ai mis en ligne!

    RépondreSupprimer
  5. Aujourd'hui encore, Los Angeles reste déchirée par ses guerres de gangs mais grâce à une révision des méthodes policières, la criminalité ne cesse de baisser. J'aurais davantage aimé un livre sur l'action de la police, mais je note quand même ce livre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement ce qui fait l'originalité de ce livre. En plus l'auteur est allé interviewer des membres de gangs... Au moins, il sait de quoi il parle!

      Supprimer
  6. Ce livre m'intrigue beaucoup, je suis curieuse de le lire !

    RépondreSupprimer
  7. Celui ci a l'air vraiment très intense mais j'en entends beaucoup de bien du coup je suis assez curieuse.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas attirée par ce genre de thème. Je vais donc passer mon tour....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends... Mais ce livre est vraiment bien!

      Supprimer
  9. Je viens de le terminer et j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis passée sur ton blog pour voir, mais je crois que tu n'as pas encore publié ta chronique.. Je repasserai :)

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!