mardi 25 août 2015

Funny Girl - Nick Hornby

Funny Girl - Nick Hornby
Synopsis : Dans les Swinging Sixties la nation tout entière est sous le charme de Sophie Straw, la nouvelle star de la comédie a succès de la BBC. Ça tombe bien, cette ancienne Miss Blackpool n'a qu'une ambition dans la vie : faire rire les gens. En studio comme a l'écran, l'équipe du feuilleton vit de grands moments. Les scénaristes, pour qui le genre comique est une religion, cachent tous deux un secret. Pur produit d'Oxbridge, le producteur est dévoué corps et âme a l'équipe en général et a Sophie en particulier. Quant a Clive, le premier rôle masculin, il a la tenace intuition que ce n'est qu'une parenthèse dans sa carrière. Lorsque la fiction rejoint la réalité de trop près et que le scénario épouse les péripéties de la vie, chacun doit faire un choix. Continuer ou changer de chaîne ? Une défense et illustration de la pop culture et du divertissement, pleine de fous rires et de tendresse.

[Rentrée littéraire - paru le 19 août ]
Je remercie les éditions  Stock pour l'envoi de ce livre!

Mon avis : "Funny Girl" est ma première lecture de Nick Hornby  et ce fut une belle découverte.
Barbara Parker, une belle jeune femme pleine d'ambition fuit son couronnement de reine de beauté d'une ville de province et va à Londres pour tenter une carrière d'actrice. Elle désire marcher sur les traces de son idole, Lucille Ball, la star de la série "I Love Lucy''. Mais le chemin n'est pas facile pour une femme à cette époque. C'est finalement sa ressemblance avec une actrice connue qui lui permettra de décrocher un casting. Brian son agent, lui propose de se faire appeler Sophie Straw car ce nom évoquant des "galipettes dans les bottes de foin" est selon lui plus vendeur.
Déterminée à réussir, elle travaille sa diction pour perdre son accent campagnard et rencontre Bill Gardinier et Tony Holmes  des scénaristes pour la télévision qui viennent de recevoir une commande pour une comédie sur la vie de couple. Lorsqu'ils demandent son avis à Sophie, elle est franche et leur avoue que cette pièce n'est pas drôle. Elle leur donne alors des suggestions et cet épisode qui devait être unique remporte un tel succès qu'il y aura quatre saisons de "Barbara (et Jim)"...
J'ai apprécié suivre de l'intérieur le travail d'écriture et de mise en scène que demande la création d'une série et je trouve que l'auteur a très bien su dépeindre les égos et ambitions de chacun notamment en ce qui concerne Clive (qui incarne Jim, le compagnon de Barbara). Macho au plus haut point, il ne supporte pas qu'une femme ait le rôle principal et que son nom soit relégué à une simple parenthèse dans le titre. Son comportement de mufle imbu de lui même m'a souvent donné envie de lui mettre des claques mais il m'a surtout beaucoup fait rire.
J'ai apprécié aussi Bill et Tony deux homosexuels dont l'un est marié à une femme et l'autre tient absolument (malgré le scandale) à publier un livre parlant d'homosexualité.
Nous suivons donc Sophie, Clive, Bill et Tony durant ces quatre saisons aussi bien à la ville que devant les caméras puis  50 ans plus tard lors de retrouvailles poignantes.
J'ai passé un agréable moment car, en plus de l'humour des situations, j'ai aimé découvrir les mentalités en Angleterre dans les années 60 notamment concernant la place de la femme dans la société et l'homosexualité en général. J'ai même été surprise de voir que l'homosexualité pouvait être passible d'emprisonnement : "La révision de la loi sur les délits sexuels avait enfin été débattue au Parlement ; ses dispositions allaient être amendées et les homosexuels n'auraient plus besoin de redouter la prison."
Un roman agréable à l'humour décalé qui se lit comme on regarderait une série à succès. Je le recommande!

Funny Girl

Extrait : "Elle n'avait aucune envie de devenir reine de beauté, mais le sort était sur le point d'en décider autrement.
Profitant des quelques minutes de battement entre le défilé et l'annonce du résultat du vote, amis et parents firent cercle autour des filles pour les féliciter et croiser les doigts. Ces petits groupes évoquaient à Barbara des roues de réglisse : en leur centre, une fille en maillot de bain rose vif ou bleu, tel le bonbon autour duquel venait s'enrouler un ruban d'imperméables sombres, marron ou noirs. En cette journée de juillet froide et pluvieuse, avec leurs bras et leurs jambes marbrés et hérissés de chair de poule, les candidates rassemblées aux South Shore Baths faisaient penser aux dindes suspendues à une devanture de boucher. Où, ailleurs qu'à Blackpool, pouvait-on remporter un concours de beauté en ressemblant à ça ? se demanda Barbara.
Elle se retrouvait sans personne à qui parler, puisqu'elle n'avait convié aucune amie et que son père se refusait à la rejoindre. Il s'était installé à l'écart, dans un transat, et faisait semblant de lire le Daily Express. À eux deux, ils auraient formé une roue de réglisse défraîchie et largement grignotée mais qu'importe – elle aurait bien apprécié un brin de compagnie. Finalement, elle alla vers lui. S'éloigner du reste des filles lui donna la sensation d'être plus impudique et inconvenante que séduisante et digne, d'autant plus qu'elle était obligée de passer devant quantité de spectateurs qui ne se privaient pas de la siffler. Parvenue à la hauteur de son père, au niveau du petit bain, elle se montra probablement plus féroce qu'elle n'en avait l'intention.
"

Éditions Stock - Littérature contemporaine - 432 pages

18 commentaires:

  1. Ce titre m'intrigue beaucoup :) ! J'ai lu un roman de cet auteur mais je n'avais pas trop aimé, là cela semble différent ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que je vais l'acheter pour la rentrée littéraire :)

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air sympa, j'ai bien envie de le découvrir!

    RépondreSupprimer
  4. ça m'a l'air chouette dis donc ! C'est un peu de la chick-lit ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec cette couverture, on pourrait croire, mais pas du tout!

      Supprimer
  5. Je n'en n'avais jamais entendu parler mais tu me donnes envie de me plonger dedans ! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Un auteur qu'il faut que je découvre. Je le note entre deux romans plus denses.

    RépondreSupprimer
  7. Il a l'air vraiment super ! J'ai envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai encore jamais lu cet auteur, mais je me vois bien commencer par celui-ci, je trouve le sujet très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et j'ai appris pas mal de choses concernant les mœurs en Angleterre dans les années 1960...

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!