vendredi 29 mai 2015

L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors - Gabrielle Zevin

L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors - Gabrielle Zevin
Synopsis : A.J. Fikry est libraire sur une petite île du Massachusetts, Alice Island. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il traverse une mauvaise passe. Il a perdu sa femme dans un terrible accident de la route; son commerce La Librairie de l’île enregistre ses pires résultats depuis sa création et il vient de se faire dérober une édition originale des poèmes d’Edgar Allan Poe. A.J. s’isole au milieu des épreuves et programmes de publication qu’il n’ouvre même plus, et cède aux sirènes de l’alcool, à leur promesse de repos et d’oubli. Jusqu’au soir où il découvre un couffin dans sa librairie. Un bébé que sa mère a abandonné là avec un mot : « Je tiens à ce qu’elle grandisse entourée de livres et de gens pour lesquels la lecture compte. » Investi de cette mission, A.J. entrevoit la possibilité d’un nouveau bonheur. Il se rapproche de la population de l’île, réserve un accueil plus chaleureux à une charmante représentante de chez Knightley, et retrouve la flamme qui l’a toujours animé pour les livres. Car la vie vaut bien qu’on s’accorde une seconde chance…

Mon avis : C'est d'abord ce titre amusant et farfelu qui a éveillé ma curiosité. Et, en lisant la quatrième de couverture, quand j'ai vu qu'il était question de livres et de lecture, je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté. Et j'ai bien fait! J'ai adoré cette histoire dans laquelle M. Fikry, libraire plutôt acariâtre ayant un penchant certain pour l'alcool va petit à petit faire de nouvelles connaissances, se remettre au vert, changer totalement de comportement et s'ouvrir aux autres. Pourtant, ce n’était pas bien parti pour lui :  les ventes de sa librairie déclinent, sa femme Nicole est décédée dans un accident de la route, et sur cette île perdue à l’accès difficile, il s'ennuie. Mais tout change le jour où une cliente passe à la librairie lui déposer une petite fille de 25 mois alors qu'il était parti faire son jogging en laissant la porte ouverte pour ne pas s'encombrer de ses clés. En s'occupant de cette petite fille très intelligente et précoce qui adore déjà les livres malgré son très jeune âge, il va avoir un déclic et s'ouvrir aux autres, laissant ainsi une ouverture pour de belles rencontres. Mais comme l'indique le titre, sa vie est pleine de péripéties!...
J'ai adoré cette histoire pleine d'émotions, de positivité et d'humour et je dois dire que ce livre est un coup de cœur! Certainement parce qu’il se déroule dans un univers "livresque" et que l'auteure glisse plein de références à la littérature classique ou contemporaine  que je me suis souvent amusée à deviner. Le passage sur "La voleuse de livres" (que j'avais adoré) m'a d'ailleurs bien fait sourire. "Les problèmes, vous voulez dire, monsieur Fikry. Pour commencer, la narratrice n’est autre que la mort. Croyez-vous qu’il soit agréable pour une femme de quatre-vingt-deux ans comme moi de lire le monologue de la mort sur cinq cent cinquante-deux pages ? J’estime que c’est bien cruel de votre part de me l’avoir vendu.
[...] C’est noté, répond-il. Et je vous renouvelle mes excuses, madame Cumberbatch. La plupart de nos clients ont adoré " La Voleuse de livres "
L'écriture est originale et chaque chapitre débute par une référence à un livre classique ou une fiche de lecture de M. Fikry. Et ces livres ont un rapport avec ce qui va se passer dans le chapitre. J'ai aimé suivre l'évolution de A.J. Fikry de ses notes peu enthousiastes à des fiches de lecture plus précises adressées à sa fille pour plus tard.
Si vous avez la passion pour la lecture, le partage de vos impressions, que vous aimez l'humour et les belles histoires, alors ce livre est fait pour vous! Foncez le lire et vous découvrirez l'attachant M. Fikry, sa fille Maya, ainsi que le policier Lambiase et bien sûr la représentante d'édition Amelia!

Extrait : "La commande d’A.J. est tellement importante qu’elle attire la curiosité du patron d’Amelia.
— C’est bien la première fois qu’un petit client comme la Librairie de l’île nous prend autant de livres. Nouveau patron ? lui demande-t-il.
— Non, toujours le même, lui répond Amelia. Mais il a changé depuis le jour de notre rencontre.
— Eh bien, vous avez dû lui sortir le grand jeu. Ce gars-là s’assure toujours de pouvoir écouler sa marchandise avant de passer commande. Harvey n’a jamais obtenu de tels résultats avec lui.
A.J. finit par lire le dernier ouvrage de la liste. Il s’agit d’un charmant témoignage sur la maternité, le scrapbooking, et la vie d’écrivain, signé par une poétesse canadienne qu’A.J. a toujours estimée. Son autobiographie ne fait que cent cinquante pages, A.J. met pourtant deux semaines à le terminer. Il semble incapable de venir à bout d’un chapitre sans s’assoupir ou être distrait par Maya. Une fois le livre achevé, il n’arrive pas à rédiger son commentaire. Le style est plutôt raffiné, et les clientes de la librairie pourraient y être sensibles. Le vrai problème ? Le voici : lorsque A.J. aura envoyé son commentaire à Amelia, il n’aura plus de raison valable pour la contacter avant l’été prochain. Il l’aime bien et peut-être est-ce réciproque malgré leur première rencontre désastreuse. Mais… A.J. Fikry n’est pas du genre à voler la fiancée d’un autre. Il ne croit pas en « l’âme sœur ». Il y a des milliards d’individus sur la planète ; personne ne sort du lot à ce point. Et puis d’ailleurs, il connaît à peine Amelia Loman. Admettons qu’il la vole à son fiancé, que faire s’ils s’avéraient sexuellement incompatibles ?A.J. reçoit un texto d’elle : Que se passe-t-il ? Il ne vous a pas plu ?
Malheureusement, ce n’est pas pour moi, lui répond-il. Hâte de découvrir le programme d’été. Bien à vous, A.J.
Ce message choque la représentante. Elle le trouve trop professionnel, méprisant. Elle songe un instant à prendre son téléphone pour l’appeler mais se ravise et lui écrit plutôt :
En attendant, vous devriez regarder True Blood. C’est la série préférée d’Amelia. Ils se taquinent souvent à ce sujet, elle est persuadée que True Blood pourrait le faire changer d’avis sur les vampires. Amelia s’identifie beaucoup à Sookie Stackhouse. Ça n’arrivera pas, Amy, lui écrit A.J. Nous nous verrons en mars."

Éditions Fleuve -Littérature contemporaine - 243 pages

23 commentaires:

  1. Je suis très heureuse que tu aies aimé, c'est un énorme coup de cœur pour moi aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est grâce à toi que je l'ai découvert!

      Supprimer
    2. Cela me fait encore plus plaisir alors ^^

      Supprimer
  2. Je ne connais pas du tout mais, d'après ce que tu en dis, ce livre pourrait bien me plaire...
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense aussi qu'il pourrait te plaire.
      Merci et bon weekend end à toi aussi ^_^

      Supprimer
  3. C'est sympa, ça a l'air d'etre une lecture agréable et un peu différente. Je suis curieuse.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas mais je note, merci pour tes avis complets, c'est vraiment top je trouve :)

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai acheté il y a deux jours. Il me tentait trop !

    RépondreSupprimer
  6. Il a l'air super ce roman, et différent de ce que je lis habituellement ... je vais me le noter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il changerait un peu de tes lectures ^^

      Supprimer
  7. Je note le titre car il me tente bien. Ça fait parfois du bien de lire des livres positifs.

    RépondreSupprimer
  8. Est-ce le genre d'humour que j'affectionne ? Il faudra que je le lise.

    RépondreSupprimer
  9. Je l'avais découvert moi aussi grâce à Léa TouchBook, et ton coup de cœur me confirme que j'ai bien fait de le mettre dans ma liste d'envies ! Il ne me reste plus maintenant qu'à me le procurer au plus vite, merci :)

    RépondreSupprimer
  10. Je l'avais déjà croisé et les synopsis m'avais intrigué en plus. Et bien, avec un tel avis, c'est à noter =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras autant que moi!

      Supprimer
  11. Je note, je note car tu en parles si bien et j'adhère aux histoires touchantes en général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, Maya, la petite fille adoptée est vraiment touchante...

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!