dimanche 5 avril 2015

La vie me fait peur - Jean-Paul Dubois

La vie me fait peur - Jean-Paul DuboisSynopsis : Trente-trois mille pieds, c'est l'altitude idéale pour réfléchir à sa vie. Dans l'avion qui l'emporte vers Miami, Paul Siegelman s'efforce de retrouver le fil conducteur et remet les chapitres dans l'ordre : la mort de sa mère, les acrobaties financières de son père, ses propres errances d'Ibiza à Panama City, ses relations tumultueuses avec les femmes. «Je suis tout petit. Je peux vivre dans un verre à dents», dira-t-il un jour. Et si c'était vrai ?

Mon avis : Si vous suivez mon blog régulièrement, vous savez que j'aime beaucoup ce qu'écrit Jean-Paul Dubois. Je ne pouvais donc pas rester sur mon avis mitigé à propos de son recueil de nouvelles intitulé "Vous aurez de mes nouvelles". Grâce à cette lecture, j'ai retrouvé le Jean-Paul Dubois auquel j'étais habituée et dont les histoires me plaisent beaucoup.
Comme d'habitude, le personnage principal s'appelle Paul mais d'un livre à l'autre ce n'est jamais tout à fait le même puisque le nom de famille diffère. Par contre la personnalité, les défauts, travers, maladresses et passions restent les mêmes. Donc ici aussi, Paul Siegelman adore les vieilles voitures américaines, est très maladroit en amour, ne pense qu'à lui et est partisan du moindre effort et vit entre la France et les États-Unis. Il se laisse vivre et va là où le vent le pousse ce qui entraîne souvent des situations comiques et exaspère ses proches. C'est justement cette autocritique et cette auto-dérision (Plus poussées dans ce livre puisque Paul comprend pourquoi les choses se passent aussi mal dans sa vie même s'il ne fait rien pour y remédier) que j'aime beaucoup chez les personnages des romans de l'auteur. J'ai souvent l'impression que ses histoires sont autobiographiques, mais heureusement pour M. Dubois, apparemment, ce n'est pas le cas...
De plus, dans quasiment tous les romans, il est question de tondeuses à gazon. Ici, elles ont une place capitale puisque Raoul, le père de Paul a fondé une entreprise de fabrication de tondeuses. C'est justement à cause de cette dernière que  Paul est dans cette situation qui nécessite une remise en question aujourd'hui... On le suit donc durant son vol entre la France et les États-Unis pour aller retrouver son père. L'ennui étant propice aux réflexions, Paul va nous livrer avec humour les éléments de sa vie qui l'ont amené à ses échecs successifs.
Cette fois-ci, j'ai eu beaucoup d'empathie pour le Paul de ce roman. Je l'ai trouvé émouvant avec son immaturité contre laquelle il n'arrive pas à lutter malgré son regard critique sur sa situation. Il m'a souvent fait penser à un enfant qui aurait grandi trop vite et se retrouverait aujourd'hui dans un corps d'adulte.
Vous l'aurez compris, "La vie me fait peur" est d'ores et déjà un de mes romans préférés de l'auteur!

Extrait : "Je crois que les liens intimes et étroits qui m'unissent à mon père datent du jour où je l'ai vu pleurer pour la première fois devant moi. C'était durant une nuit d'été dans le Lauragais. Nous étions assis devant la maison, après dîner, à écouter le chant des grillons mêlé à celui des grenouilles. J'étais encore un enfant. Il faisait une chaleur accablante. La conversation que j'avais surprise entre mes parents m'avait intrigué. Ils parlaient avec tendresse d'un certain Romain qui était mort. La singularité de ce prénom avait attiré mon attention et j'avais posé des questions. Après un moment d'hésitation, Marie m'avait raconté la vérité. Romain était le prénom de mon petit frère. Né un an après moi, l'enfant n'avait vécu que deux jours.
Ma mère l'ignorait, mais elle venait de m'annoncer la plus grande et la plus belle nouvelle de ma courte existence. Pendant deux journées, j'avais donc eu un frère."

A lire aussi

Éditions Points - Littérature contemporaine - 237 pages

22 commentaires:

  1. Je ne connais pas cet auteur mais avec cette belle chronique, je le dois de l'ajouter à ma liste d'écrivains que je veux découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras autant que moi!

      Supprimer
  2. Contente que malgré la petite dernière déception celui ci t'ait beaucoup plus plu. Je n'ai jamais tenté de romans de l'auteur mais c'est à noté pour une prochaine fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui! Je ne pouvais pas rester sur un échec!

      Supprimer
  3. J'avais été déçue avec le premier livre "le cas Schneider" que j'avais lu de cet auteur. Il faudrait peut être que je retente. Apparemment tu aimes beaucoup cet auteur. Lequel me conseillerais tu? Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille "vous plaisantez, monsieur Tanner?" Qui m'avait fait beaucoup rire.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Il résumé très bien la vie de Paul Siegelman!

      Supprimer
  5. C'est un auteur que j'aurai plaisir à découvrir :) !

    RépondreSupprimer
  6. Oui mais tu adores tout ce que fait l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas forcément! Je n'avais pas aimé "vous aurez de mes nouvelles"

      Supprimer
  7. Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais tu me donnes envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connais pas du tout cet auteur, mais ta chronique me donne envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas cet auteur mais tu donnes envie de le découvrir...

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Laeti !
    Je viens de voir ton commentaire chez moi, j'y ai répondu mais je rajoute quelque chose ici, pour être sûre que tu voies.
    La question est surtout : est-ce que tu as récemment lu des romans en anglais (récemment = depuis un an ou un peu plus) ? Si oui, pas de souci pour commencer Forbidden. Si non, je te conseille de te lancer dans une lecture plus facile (style romance "Anna and the French Kiss" par exemple, ou bien un roman jeunesse que tu connais déjà (genre Harry Potter que j'adore !! C'est ce que j'ai fait pour ma part, et je continue encore d'ailleurs (le tome 5 m'attend dans la boîte aux lettres, au retour des vacances !!) Ainsi tu seras habituée au vocabulaire des paroles rapportées par exemple, qui reviennent toujours dans les romans. Sinon tu peux aussi aller voir les conseils de Justine sur Fairyneverland https://www.youtube.com/watch?v=8do5SWsAW3Q
    Elle donne de très bonnes idées de lecture en plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tous tes conseils! Quant à Fairyneverland, j'aime suivre ses vidéos aussi!

      Supprimer
  11. un beau billet, enthousiaste, convaincant, d'autant plus que j'aime bien cet auteur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!!
      Alors tu sais ce qu'il te reste à faire! ^_^

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!