dimanche 15 mars 2015

La colline aux esclaves - Kathleen Grissom

La colline aux esclaves - Kathleen Grissom
Synopsis : À 6 ans, Lavinia, orpheline irlandaise, se retrouve esclave dans une plantation de Virginie : un destin bouleversant à travers une époque semée de violences et de passions... En 1791, Lavinia perd ses parents au cours de la traversée les emmenant en Amérique. Devenue la propriété du capitaine du navire, elle est envoyée sur sa plantation et placée sous la responsabilité d'une jeune métisse, Belle. Mais c'est Marna Mae, une femme généreuse et courageuse, qui prendra la fillette sous son aile. Car Belle a bien d'autres soucis : cachant le secret de ses origines, elle vit sans cesse sous la menace de la maîtresse du domaine. Écartelée entre deux mondes, témoin des crimes incessants commis envers les esclaves, Lavinia parviendra-t-elle à trouver sa place ? Car si la fillette fait de la communauté noire sa famille, sa couleur de peau lui réserve une autre destinée.

Je remercie  Élise des Éditions Charleston pour cette lecture poignante!

Mon avis : Une lecture très enrichissante qui permet d'en apprendre plus quant à la condition des esclaves noirs dans les plantations américaines à la fin du XVIIIème siècle. Ce livre aurait été un vrai coup de cœur si certains passages n'étaient pas si difficiles à supporter (notamment viols, passages à tabac..) mais ils reflètent malheureusement la réalité. Dès le prologue, le lecteur est plongé dans cette atmosphère pesante et comprend que l'histoire va malheureusement mal se terminer. L'auteure nous narre ensuite les évènements qui ont mené vers ce tragique dénouement en utilisant la voix de deux personnes, Lavinia et Belle, à la façon de deux journaux intimes entrecroisés. Et cette narration à deux voix est importante car Lavinia, du fait de son jeune âge est dans l'ignorance ou l’incompréhension de certaines choses que Belle nous dévoile petit à petit.
Lavinia est une immigrante irlandaise (blanche) de 7 ans dont les parents sont morts pendant la traversée en bateau. Comme ses parents n'avaient pas payé le billet avant de mourir, elle est engagée par le capitaine du navire pour servir de domestique dans sa plantation. Cardigan, son frère est quant à lui vendu à d'autres propriétaires. Lavinia se retrouve donc sous la protection de Belle (la fille illégitime du capitaine) dans la dépendance de la maison de James Pyke et Martha. Elle vit alors avec les esclaves noirs Papa George, Mama Mae, Belle, Dory, Ben, et les jumelles Beattie et Fanny, et beaucoup d'autres.
Le capitaine, très souvent absent de sa propriété du fait de son métier, laisse le contrôle de ses esclaves à Rankin, un gardien porté sur la boisson, violent et qui vole la nourriture des esclaves. Mais Mme Martha, dépendante à l'opium ne se rend pas compte de la situation.
Bien que Lavinia soit blanche elle est accueillie dans la dépendance de Mae et Georges comme si elle était leur propre fille mais des différences de traitement ne vont pas tarder à se faire ressentir surtout que Mme Martha rendue à moitié folle par son Laudanum (opium) la confond avec sa propre sœur Isabelle... Et cela empire encore lorsque Lavinia revient de Williamsbourg après avoir épousé Marshall, le fils de Mme Martha...
Une histoire très bien documentée dans laquelle les esclaves subissent les pires brimades qu'ils ne se racontent même pas entre eux de peur de fuites et d'être vendus et de perdre ainsi leur famille d'adoption, mais aussi un sombre aperçu de la condition féminine (peu importe  la couleur de peau) à cette époque : Mariages arrangés, grossesses non désirées, brimades.
Si j'ai beaucoup aimé ce livre, je dois vous prévenir aussi que vu le nombre de personnages, il faut être très concentré au début pour comprendre qui est qui et quels sont les liens qu'ils ont entre eux... J'ai été obligée de prendre des notes pour m'y retrouver, mais cela n'a absolument pas gâché ma lecture.
Un livre dans lequel l'amour et l'amitié surpassent les pires abominations et où beaucoup de secrets sont jalousement gardés à cause de la peur. Je le recommande!

Extrait : "- Vous n'avez pas d'amis ici? Demandai-je, encore souhaitant lui insuffler un peu d'espoir.
- Le voisin le plus proche est un célibataire de longue date qui vit de façon tout à fait inappropriée avec... Une de ses domestiques.
Elle secoua la tête comme pour éloigner cette pensée.
- Je ne peux pas voyager sans être escortée par un homme, et je n'ai pas le droit de voyager avec un homme...
Elle hésita puis se tourna vers moi avant de continuer :
- ... qui ne soit pas de notre couleur. c'est tout simplement interdit. Cela ne me laisse donc nul autre choix que de voyager avec M. Rankin, et je suis sûre que tu es assez grande pour te rendre compte du problème.
- Vous avez Mama Mae et Belle et Dory, dis-je. ce sont vos amies.
Elle vérifia que personne n'était dans les parages, puis se retourna vers moi. Elle parlait à voix basse.
- Ce ne sont pas mes amies Isabelle. Ce sont mes domestiques, elles sont sur leurs gardes. Mae sait que sa fille aînée fréquente mon mari, bien qu'elle le nie. Tu es jeune mais je suis sûre que tu comprends. Presque depuis le début, j'ai soupçonné leur secret."

Éditions Charleston - Drame - Historique - 428 pages

22 commentaires:

  1. ce livre me tente énormement ! et ton avis me donne encore plus envie de le lire ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors laisse toi tenter! Bien que l'histoire soit dure, elle est belle et vaut le coup.

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce livre, il est vraiment magnifique. J'aurais juste voulu une autre fin ou alors une fin plus "précise" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la fin reste un peu dans le vague.... :-(

      Supprimer
  3. C'est un sujet très intéressant que j'avoue je n'ai pas encore eu l'occasion de lire mais je suis assez curieuse maintenant.

    RépondreSupprimer
  4. Très envie de le lire depuis quelque temps, plus qu'à me décider à l'acheter ;)

    RépondreSupprimer
  5. Tu me donnes bien envie de le découvrir, malgré le nombre de personnages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut vraiment le coup! Au début, je te conseille d'être très concentrée ou de prendre des notes.

      Supprimer
  6. Je l'ai dans ma wishlist, j'espère vraiment le découvrir car malgré une certaine violence, ça a tout l'air d'une très grande profondeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette violence est parfois insupportable pour le lecteur qui ne peut que rester là sans rien faire, mais ce livre est vraiment bien.

      Supprimer
  7. C'est vrai que les personnages sont nombreux, mais quelle belle lecture, magnifique !

    RépondreSupprimer
  8. Hou Hou, un superbe livre... A dévorer...@bientôt, Grybouille du "Léa Touch Book"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir que tu passes par ici Grybouille!

      Supprimer
  9. Ce livre me tente énormément...

    RépondreSupprimer
  10. Tu le recommandes et je vais le lire car ça fait déjà un petit moment que j'ai envie de me plonger dans cette lecture, je vais le tenter de le trouver à la médiathèque....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J,espère que tu le trouveras. C'est une nouveauté.

      Supprimer
  11. Ce livre doit être bouleversant ! Tu me donnes vraiment envie de le lire, merci pour cette jolie chronique !

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!