lundi 9 mars 2015

Kafka sur le rivage - Haruki Murakami

Kafka sur le rivage - Haruki Murakami
Synopsis : Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse. Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus, un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et encore bien d'autres choses... Avant de voir leur destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité.

Mon avis : Quasiment tous les livres de Haruki Murakami que j'ai lus ont été des coups de cœur. Et celui-ci n'échappe pas à la règle!
J'adore la façon dont l'auteur nous amène chaque fois d'une histoire tout à fait plausible à un univers fantastique sans que les frontières soient très nettes. Je trouve qu'il sait parfaitement doser le rapport entre le réel et l'imaginaire pour nous transporter dans des histoires qui ne sont pas du tout abracadabrantes, mais qui ressembleraient plutôt à de magnifiques rêves. Le tout avec un style toujours fluide et poétique.
Le second point positif de ce livre est que l'on s'attache vraiment aux personnages soit pour leur naïveté ou leur candeur, soit pour l'influence positive qu'ils ont sur les autres.
Tout au long de cette lecture j'ai été happée par les histoires parallèles de Kafka Tamura et de Nakata qui se succèdent à tour de rôle un chapitre sur deux. Si je me doutais depuis le début que les destinées de Kafka et Nakata allaient se rejoindre, j'étais loin de me douter de quelle manière et pourquoi... La quête de vérité  des deux personnages va les mener à entreprendre chacun un très long voyage en parallèle guidés par une force qui les dépasse...
J'ai été particulièrement émue par Nakata, ce vieil homme devenu simple d'esprit qui a le don de communiquer avec les  chats et qui parle de lui toujours à la troisième personne souvent à la manière d'un enfant. Si au premier abord les gens qu'il rencontre le jugent gâteux, il a le don de déclencher de l'empathie sur les autres et parvient même à révéler ce qu'ils ont de meilleur en eux (je pense particulièrement à Hoshino).
Kafka est un personnage auquel je me suis aussi beaucoup attachée. Il a beaucoup de maturité du haut de ses 15 ans, il adore lire et a une culture littéraire incroyable pour son âge. Il sait prendre du recul sur les événements et du coup, agit toujours avec discernement.
Je remarque que plus de deux semaines après avoir fini ce livre, je me souviens parfaitement des prénoms de tous les personnages (ce qui est très rare pour moi d'autant plus que ces prénoms japonais ne sont pas faciles à retenir) ce qui prouve que "Kafka sur le rivage" est bien parti pour rester très longtemps gravé dans ma mémoire.
Une magnifique lecture dont on voudrait qu'elle ne se termine jamais et que l'on finit avec regret tellement l'histoire est captivante et belle. Je  recommande vivement ce pavé livre !

Extraits : "Nous perdons tous sans cesse des choses qui nous sont précieuses... des occasions précieuses, des possibilités, des sentiments qu'on ne pourra pas retrouver. C'est cela aussi vivre. Mais à l'intérieur de notre esprit - je crois que c'est à l'intérieur de notre esprit - il y a une petite pièce dans laquelle nous stockons le souvenir de toutes ces occasions perdues. Une pièce avec des rayonnages, comme dans cette bibliothèque, j'imagine. Et il faut que nous fabriquions un index, avec des cartes de références, pour connaître précisément ce qu'il y a dans nos cœurs. Il faut aussi balayer cette pièce, l'aérer, changer l'eau des fleurs. En d'autres termes, tu devras vivre dans ta propre bibliothèque."
            " Parfois, le destin ressemble à une tempête de sable qui se déplace sans cesse. Tu modifies ton allure pour lui échapper. Mais la tempête modifie aussi la sienne. Tu changes à nouveau le rythme de ta marche, et la tempête change son rythme elle aussi. C'est sans fin, cela se répète un nombre incalculable de fois, comme une danse macabre avec le dieu de la Mort, juste avant l'aube. Pourquoi ? parce que la tempête n'est pas un phénomène venu d'ailleurs sans aucun lien avec toi. Elle est toi même et rien d'autre. elle vient de l'intérieur de toi. Alors la seule chose que tu puisses faire, c'est pénétrer délibérément dedans, fermer les yeux et te boucher les oreilles afin d'empêcher le sable d'y entrer, et la traverser pas à pas. Au coeur de cette tempête, il n'y a pas de soleil, il n'y a pas de lune, pas de repère dans l'espace ; par moments, même, le temps n'existe plus. Il n'y a que du sable blanc et fin comme des os broyés qui tourbillonne haut dans le ciel. Voilà la tempête de sable que tu dois imaginer."

A lire aussi
1Q84 livre 2 (Juillet - Septembre)♥♥♥
1Q84 livre 3 ( Octobre - décembre)
L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage 

Éditions 10/18 - Littérature contemporaine Fantastique - 637 pages

18 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma PAL, il faut que je le lise après une aussi belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu vas adorer. J'ai hâte de venir lire ton avis.

      Supprimer
  2. J'ai lu un livre de cet auteur en fin de l'année dernière, et j'ai adoré! Je comptais lire sa saga "1Q84' mais vu la taille de ma pal je pense que c'est plus judicieux de me lancer vers un one-shot. C'est donc possible que je lise ce livre-ci très prochainement 8D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, la saga 1Q84 est très bien aussi mais sa lecture demande beaucoup de temps...

      Supprimer
  3. Oh c'est sympa que tu ais réussi à trouver un auteur comme ça qui puisse t'emporter à chaque fois! Il faudrait que je tente un jour aussi je crois !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu le premier tome de 1Q84 il y a un moment, j'ai trouvé cette lecture envoûtante, hypnotique, malgré le rythme très lent de l'histoire. Tu me donnes envie de lire celui-là. L'extrait est magnifique ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là aussi, le rythme est lent mais l'histoire est vraiment bien!

      Supprimer
  5. Je me souviens encore de cette très belle lecture....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je pense que je vais m'en souvenir longtemps!

      Supprimer
  6. Je n'ai rien lu de cet auteur mais j'avoue que pour le moment je ne suis pas plus tentée que ça :(.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis fan de Murakami. Celui-ci est dans ma PAL!! J'attends le bon moment parce Murakami, c'est un peu spécial, mais j'adore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis, c'est un peu spécial! Mais j'adore!

      Supprimer
  8. Un livre que j'aimerais beaucoup découvrir même si avant, je vais commencer par lire La ballade de l'impossible. J'espère accrocher au style Murakami en tout cas =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi! Je viendrai voir ce que tu en auras pensé.

      Supprimer
  9. Bonjour Laeti, je n'ai lu que ce roman ci de Kawabata et j'ai aimé surtout les chapitres concernant Nakata. Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kawabata? Moi aussi j'ai trouvé Nakata le vieil homme très émouvant...

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!