lundi 5 janvier 2015

L'insigne du boiteux - Thierry Berlanda

L'insigne du boiteux - Thierry Berlanda
Synopsis : Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs fils âgés de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?
Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, « retraité » de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…
Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans une descente vertigineuse au fin fond de la folie meurtrière. Certaines figures cauchemardesques prennent vie dans notre réel. Le Prince est de celles-là. Gageons que cette créature qui se nourrit de nos peurs hantera longtemps nos mémoires.

Je remercie Thierry Berlanda et les éditions La Bourdonnaye pour l'envoi de ce livre qui m'a fait passer un très bon moment! (à paraitre le 21 janvier 2016)

Mon avis : Le corps d'une femme vient d'être retrouvé entièrement lacéré. Le mode opératoire de l'assassin est le même que sur un crime précédent, (tous les membres d'une famille tués d'un balle dans la tête et les mères sauvagement découpées au couteau sous les yeux de leurs enfants de 7ans)  mais cette fois-ci, le tueur a oublié un indice sur les lieux : une dague antique. Persuadée que cet indice est capital, la police fait appel à Jeanne, une jeune femme qui enseigne l'histoire médiévale à la Sorbonne pour identifier ce joyau. Elle l' identifie alors  comme un joyau Perse très ancien et de très grande valeur. Mais à ce moment précis, elle ne sait pas que sa vie va basculer et qu'elle pourrait elle aussi se retrouver  traquée par ce dangereux criminel qui a l'habitude de s'en prendre aux mères de famille dont les petits garçons ont 7 ans... Et c'est justement l'âge de son fils... 
L'angoisse monte quand Jeanne reçoit des appels anonymes d'un homme qui prétend lui donner des indices sur celui qu'il appelle "Le Prince"'. Qui est cet homme qui prétend vouloir aider Jeanne? Que cherche ce "Prince"? De quoi ou de qui veut-il se venger? Comment l'enquête va réussir à faire le lien entre la dague et son propriétaire? Autant de questions auxquelles vous trouverez les réponses en lisant cet oppressant thriller au rythme effréné.
Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce livre, c'est le fait que l'on sache dès le début que l'assassin se fait appeler le Prince et que l'on suive son cheminement et les  explications de sa quête. C'est d'ailleurs cet énigmatique personnage qui m' a le plus plu car je n'ai pas réussi à avoir d'empathie pour les autres.  J'ai trouvé Jeanne trop téméraire pour être crédible car se sachant menacée, elle aurait dû tout simplement interrompre sa collaboration avec le commandant Falier et Bareuil son ancien professeur d'Histoire. Je n'ai pas apprécié Bareuil non plus  car il a un besoin presque maladif de mettre les autres dans l'embarras. Quant à Falier, il jure beaucoup et c'est sa dernière affaire avant la retraite, alors, pour ne pas partir sur un échec, il a intérêt à assurer et se repose un peu trop à mon goût sur la pauvre Jeanne.
Mon intérêt pour le Prince m'a entraînée à tourner les pages sans m’arrêter pour toujours en apprendre davantage et m'a totalement fait oublier mon manque d’intérêt envers la personnalité des personnages. (Il ne s'agit que de la personnalité des personnages qui ne m'a pas plu car je reconnais qu'ils ont rondement mené l'enquête et qu'ils sont compétents chacun dans leur domaine).
Un thriller que je vous recommande pour son enquête bien ficelée et son dénouement inattendu que je n'ai pas vu venir!

Extrait : "Cette nuit-là, par exception, Léo occupe l’étage et Paul dort en dessous. Jeanne, elle, assise par terre dans son bureau au milieu de cent volumes, tourne des kilos de pages depuis des heures.
Le joyau est posé devant elle sur un guéridon. Les lumières des lampes jouent dans les profondeurs de son émeraude.
Jeanne est tellement excitée par sa « mission » que la fatigue la contourne sans pouvoir mordre et que son angoisse aussi doit patienter à l’écart. Sa tâche est gigantesque mais ses recherches progressent vite. Elle a retourné le réveil à diodes contre le mur pour ne pas céder à l’appel raisonnable de son lit et fouille inlassablement thèses et traités.
Au milieu de la nuit, alors qu’elle examine les reproductions des parures de la cour des rois afghans au XIIIe siècle, le téléphone sonne. Elle se rue sur l’appareil mais ne porte pas tout de suite le combiné à son oreille, inquiète.
— Ne coupez surtout pas.
— Qui êtes-vous ?
— Votre téléphone est sans doute sur écoute, Jeanne. Je prends quand même le risque de vous fixer un rendez-vous. Je vous ai manqué de peu, cet après-midi, au café, et je regrette que nous perdions du temps. Avez-vous eu ma lettre ?
Après avoir été sur le point de raccrocher, elle avoue que oui.
La voix au téléphone est un mélange d’impérieux et de déférent. En d’autres circonstances, Jeanne en aurait trouvé le grain presque séduisant.
— Je peux vous aider dans votre mission, Jeanne. Il faudrait me faire confiance.
— Qui êtes-vous ?
"

Éditions La Bourdonnaye - Policier - 266 pages

18 commentaires:

  1. Je n'ai pas tellement envie de lire de thriller en ce moment et surtout pas un dans ce genre là alors pour l'instant je laisse de côté !

    RépondreSupprimer
  2. oulaal ca a l'air plutot interessant ce livre. Merci de la découverte

    RépondreSupprimer
  3. Ma PAL est trop importante; je vais essayer de ne pas en rajouter.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  4. Ah c'est toujours intéressant d'avoir une bonne enquête dont on est surpris par les tenants. Je ne connaissais pas le roman mais j'avoue que je suis maintenant bien intriguée de comprendre le tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le lire... ^_^

      Supprimer
  5. Il a tout pour me tenter et me plaire !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ton avis mais je ne pense pas le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ma prochaine chronique te plaira davantage! ^_^

      Supprimer
  7. Je suis convaincue! Couverture réussie, résumé sympa, chronique alléchante, le trio gagnant!

    RépondreSupprimer
  8. Ouh là là rien que la résumé me donne froid dans la dos et en ce moment je suis incapable de lire ce genre de livre....

    RépondreSupprimer
  9. Merci encore Laetitia pour votre lecture aigüe, compétente et pleine de fraîcheur. Merci aussi à ceux qui ont pris position sur ce roman à partir de votre chronique.
    Fidèlement
    Thierry Berlanda

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!