vendredi 14 novembre 2014

Tout pour plaire - Ingrid Desjours

Tout pour plaire - Ingrid Desjours
Synopsis : Rien n'est plus suspect qu'une personne qui a tout pour plaire. Voila, vous y êtes. Arrivés au point de rupture. Depuis longtemps déjà, votre couple dérange. Parce qu'une belle et brillante jeune femme n'a pas pu renoncer à tout pour se consacrer à son riche mari comme ça, sans être influencée. Ou vénale. Parce qu'un séducteur avide de pouvoir n'a pu obtenir la totale dévotion de son épouse que par la tyrannie et la manipulation. Comme tous les pervers narcissiques. Oui les ragots vont bon train. Alors quand s'installe chez vous un deuxième homme, aussi attirant que sulfureux, les esprits s'échauffent davantage. Et la disparition pour le moins suspecte de sa femme n'arrange rien. Bien au contraire. Pour vos voisins sont désormais réunis tous les ingrédients d'un drame conjugal qui pourrait bien vous mener à la mort. Vous aurez été prévenus.
Voilà, vous y êtes. Arrivés au point de rupture...

Mon avis : Si le précédent livre de l'auteure "Sa vie dans les yeux d'une poupée" avait été pour moi un coup de cœur, cette fois-ci, mon avis est un peu moins enthousiaste. L'histoire est plaisante et l'intrigue bien ficelée  nous tient en haleine jusqu'à la fin, mais je regrette pas mal de longueurs. En plus, et c'est assez rare, à cause d'un comportement suspect, j'ai rapidement identifié le (ou la ) coupable.. Ingrid Desjours s'est souvent perdue dans de longs passages pour tenter de brouiller les pistes, mais a mon avis, un indice capital est glissé un peu trop tôt ce qui a (un peu) gâché la suite de ma lecture...
Ce qui m'a plu dans cette lecture comme dans "Sa vie dans les yeux d'une poupée" ce sont les personnalités très complexes des personnages (et cela s'explique par le fait qu'Ingrid Desjours est psychologue spécialisée en sexo-criminologie) : Déborah Pennac est une femme psychologiquement fragilisée par le drame qu'elle a vécu dans son enfance. Avec son mari David Pennac, ils semblent avoir tout pour plaire, mais ce ne sont que des apparences, et le voisinage n'est pas dupe : il se passe quelque chose d’étrange dans ce couple. Lorsque Nicolas, le frère de David réapparaît dans leurs vies après plusieurs années d’absence avec sa fille Emma âgée de quatre ans, il est  dévasté par la disparition de sa femme Laura.
C'est justement sur cette disparition étrange que va enquêter le commandant Sacha Mendel, un policier qui flirte souvent avec les limites de la légalité pour résoudre ses enquêtes. L'IGS enquête sur lui concernant une affaire de mafia et son couple avec Marion bat de l'aile... Il n'est donc pas dans les meilleures conditions pour résoudre l'affaire Pennac, mais, dès le début, il va penser que les liens d'amour / haine  entre les deux frères pourraient être la clé de l'énigme et que les deux couples lui  cachent des choses...
Un autre point positif de ce livre pour moi (et pour la résolution de l'énigme) est qu'on ne sait jamais quoi penser des personnages : parfois ils nous semblent sensibles et fragiles et on se prend d'affection pour eux, mais les situations évoluent et l'auteure nous les montre sous un tout autre jour où ils apparaissent comme des êtres égoïstes,  imbus d'eux mêmes et parfois même machiavéliques et manipulateurs. C'est une façon habile de nous brouiller les pistes.
J'ai aimé aussi le rythme auquel les événements s'enchaînent. Les pages défilent et on ne peut pas lâcher le livre (au moins jusqu'à l'indice capital qui apparaît aux trois quarts du livre (un peu trop tôt à mon avis!))
Un livre que je recommande vivement même s'il n'est pas le meilleur de l'auteure!

Extrait : « Vous saurez trouver un moyen, quel qu’il soit, pour arriver à vos fins… » Les mots du policier ont trotté dans sa tête toute la journée. Bien sûr qu’une femme comme elle a de la ressource… Bien sûr qu’elle sait que son couple est fragilisé par Nicolas, par cette maîtresse fantôme qu’elle redoute, par l’absence de projet commun avec son mari pour le recentrer sur leur union… Bien sûr qu’elle sait comment s’y prendre – elle connaît la solution depuis un bout de temps, d’ailleurs –, même si c’est un coup de poker, un coup de bluff, un quitte ou double. Déborah sait pourtant qu’elle doit prendre le risque, tant pis pour elle si ça ne marche pas, mais elle doit éloigner Nicolas de son foyer et de la fillette. Ce qu’elle va faire, bien que ce ne soit pas très honnête, c’est pour le meilleur. Pour éviter le pire. Pas question de perdre ce qu’elle a obtenu en se battant, ni de renoncer à ses rêves…"

A lire aussi

Éditions Robert Laffont - Thriller - 524 pages

20 commentaires:

  1. J'ai pensé comme toi, il était très prometteur mais au-delà de la moitié cela devient un peu long, j'avais deviné la fin mais c'est vraiment un bon thriller :) j'ai préféré Potens par exemple ou Echo :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah mince c'est dommage que ce deuxième tome ne soit pas aussi bon que le premier. Comme tu le dis, l'idée semble vraiment bonne mais les longueurs qui pèsent ça pose vraiment beaucoup de soucis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait ce ne sont pas des tomes mais des livres bien différents...

      Supprimer
  3. Celui-ci, je pense que je peux l'oublier.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas l'auteur mais ce livre me tente vraiment bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je te conseille "Sa vie dans les yeux d'une poupée" qui a été un coup de cœur pour moi!

      Supprimer
  5. Il faut absolument que je découvre cette auteure !!!

    RépondreSupprimer
  6. C'est une auteure que j'aimerais découvrir, mais d'après ce que tu en dis, il faudrait mieux que je commence par l'autre livre qui avait été un coup de coeur pour toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Il est à mon sens meilleur et je n'ai pas vu venir la fin!

      Supprimer
  7. J'ai malgré tout très envie de découvrir cette auteure!

    RépondreSupprimer
  8. coucou
    en cliquant sur un de tes commentaires chez la douce Serena, je dois dire que je ne regrette pas le clic: j'adore le graphisme de ton blog, ta bannière, et en fouillant un peu, pas mal de tes lectures sont dans ma PAL ou ma wishlist... je suis donc ravie de te (re)découvrir car je sens que ma wishlist va te détester :D

    Alors oui, je sais, mon commentaire n'a rien à voir avec l'article (si tu veux le supprimer, tu peux ;) ) mais j'avais juste envie de te dire mon ressenti :) (comment ça, on s'en fiche? :D)

    Au plaisir,
    Hylyirio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, effectivement, tu passais souvent sur mon ancien blog "Histoires de livres"
      Merci pour les compliments, ça me fait rougir! ;-)

      Supprimer
  9. j'ai aimé le travail que l'auteure a fourni autour des personnages mais il y avait trop de retournements de situations pour moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage! J'espère que tu as / vas apprécier ses autres livres!

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!