lundi 15 septembre 2014

Retour à Little Wing - Nickolas Butler

Retour à Little Wing - Nickolas Butler
Synopsis : «Ces hommes qui sont tous nés dans le même hôpital, qui ont grandi ensemble, fréquenté les mêmes filles, respiré le même air. Ils ont développé une langue à eux, comme des bêtes sauvages
Ils étaient quatre. Inséparables, du moins le pensaient-ils. Arrivés à l'âge adulte, ils ont pris des chemins différents. Certains sont partis loin, d'autres sont restés. Ils sont devenus fermier, rock star, courtier et champion de rodéo. Une chose les unit encore : l'attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd'hui, l'heure des retrouvailles a sonné. Pour ces jeunes trentenaires, c'est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute... Nickolas Butler signe un premier roman singulier, subtil et tendre, récit d'une magnifique amitié et véritable chant d'amour au Midwest américain.

Mon avis : C'est le bandeau du livre avec cette phrase signée Olivier Adam qui m'a poussée à le lire. Et, je n'ai pas été déçue. Encore une belle découverte de cette rentrée littéraire.
Lee, Ronny, Kip et Hank ont grandi ensemble dans le petit village de Little Wing. Si leurs vies personnelles ou professionnelles les ont parfois éloignés du village, ils se retrouvent lors de leurs mariages respectifs. Chacun prend la parole à tour de rôle au fil des chapitres ce qui nous permet d'avoir les ressentis des uns et des autres vis à vis des événements. Chaque narrateur évoque le présent mais fait aussi de nombreux flash-backs sur l'enfance et l'adolescence du groupe. Lors de ces retrouvailles (et l'alcool aidant), des langues vont se délier et révéler des choses qu'il  aurait mieux valu taire pour ne pas compromettre les amitiés ...
J'ai adoré me plonger dans cette ambiance de campagne américaine où chacun fait ce qu'il peut pour échapper au train-train des classes moyennes :
Ronny était champion de rodéo avant que son alcoolisme ne soit la cause de l'accident qui lui a laissé des séquelles neurologiques. Depuis, ses amis le prennent pour un enfant, veillent sur lui, et Lee lui paye même ses factures sans qu'il le sache. Je l'ai trouvé attendrissant car il prend maintenant la vie comme elle vient sans se poser de questions. Lors de l'enterrement de vie de garçon de Kip, il va faire une belle rencontre...
Lee, justement, est celui de la bande qui a le mieux réussi. Parti de rien, il a sillonné les États-Unis avec ses groupes de rock. Il a galéré longtemps, mais il est maintenant un chanteur connu dans le monde entier. Toutes les mondanités auxquelles il participe et les femmes qu'il côtoie, (notamment Chloé l'actrice de cinéma avec qui il se mariera) pourraient bien lui faire perdre les vraies valeurs de l'amitié... Au point de ne pas savoir tenir sa langue...
Kip, est devenu prétentieux depuis qu'il a racheté la fabrique de Little Wing. Il veut en mettre plein la vue à ses amis. C'est lui qui se marie en premier et provoque les premières disputes car il n'a pas invité Ronny qu'il considère comme un attardé. Et cela met Lee en rogne.
Hank, quant à lui, est le seul qui soit resté à Little Wing depuis son enfance. Il est éleveur et agriculteur. Marié à Beth, et père de trois enfants, c'est celui de la bande qui a la vie la plus équilibrée. Il est l'ami sur lequel les autres peuvent compter. C'est le personnage (avec Ronny) qui m'a le plus touchée et vous comprendrez pourquoi à la fin du livre...
Un roman sur l'amitié, l'amour, la jalousie et les vraies valeurs de la vie. Pour moi, il n'est pas passé loin du coup de cœur et je vous le recommande!
Avec cette lecture, je n'ai pas pu m’empêcher de penser à "Quatre mariages et un enterrement", mais je vous rassure, il n'y aura pas d'enterrement!
Ce livre est le premier de l'auteur, et j'espère qu'il y en écrira d'autres! Il devrait d'ailleurs prochainement faire l'objet d'une adaptation cinématographique puisque les droits ont été vendus à la Fox.

Extrait :"J’avais pensé à l’avenir, à mon avenir, et j’avais vu ma vie étalée devant moi avec la précision de la topographie de Little Wing, ses collines, vallées, bourbiers, crêtes, routes de campagne et champs de maïs, chemins de fer et pistes de jeu. J’avais tout vu : j’allais continuer à composer, jouer de la musique et tourner et, bientôt, ça allait décoller. Les magazines publieraient des critiques, puis des articles. On me demanderait d’écrire des chansons pour des émissions télé et des bandes-son de films et, un jour, je monterais sur scène recevoir mon petit gramophone doré et je parlerais de mes héros devant une salle pleine. Je le voyais, parce que je croyais en la musique, en ma voix, en la musique que faisait le monde à mes oreilles. Je voyais que Hank et moi allions progressivement nous éloigner, par paliers de semaines et mois d’abord, puis par années jusqu’à ce qu’il ne reconnaisse même plus ma voix quand je l’appellerais. Mes amis auraient des familles, des enfants, des maisons douillettes – avec des meubles fatigués et confortables. Pendant ce temps, je sortirais et épouserais des femmes qui m’aimeraient puis me haïraient, qui ne me comprendraient pas du tout, qui s’emmerderaient avec moi, qui détesteraient ma ville natale et toléreraient tout juste mes amis. Puis, un jour, je n’aurais plus d’endroit où rentrer, plus de chez-moi. Plus d’amis, plus de famille, plus de visages souriants, plus de bonjour et au revoir."

Éditions Autrement - Littérature contemporaine - 444 pages

20 commentaires:

  1. Je suis en train de le lire : j'adooooore ! :D

    RépondreSupprimer
  2. C'est un livre qui me tente énormément dans cette rentrée littéraire, il a l'air plutôt original !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne lis que de bonnes choses sur ce roman qui sera sûrement mon prochain achat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J espère que tu l apprecieras autant que moi. ^_^

      Supprimer
  4. un livre que j'ai sur ma PAL mais que je n'ai même pas encore commencé! :( ..il faudra vraiment que je m'y mette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n est peut être pas la priorité de l année mais il vaut le coup

      Supprimer
  5. Merci pour cette chronique qui me fait découvrir ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu' on va beaucoup en entendre parler sur les blogs.

      Supprimer
  6. Je note, je note! Ta chronique donne vraiment envie!

    RépondreSupprimer
  7. Comment se fait-il que je ne reçoive plus ta news? Je pensais ne plus être inscrit; j'ai voulu recommencer mais on m'indique je suis abonné!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flûte! J espère que ce bug n est que temporaire. Au cas où, regarde dans tes spams...
      je me demandais pourquoi tu ne venais plus sur le blog!

      Supprimer
  8. Bonjour Laeti, tu es la deuxième personne à écrire du bien sur ce roman (après Sandrine (d'Yspadden). Il était l'un des trois finalistes du prix du roman Fn*ac. Je l'ai noté bien sûr. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S' il n a pas remporté le prix c'est dommage car il le meritait... quels étaient les deux autres finalistes?

      Supprimer
  9. Un très beau roman, que j'ai beaucoup aimé ! Je n'ai pas du tout été déçue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait partie des belles découvertes de cette rentrée litteraire! ^_^

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!