jeudi 11 septembre 2014

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage - Haruki Murakami

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage - Haruki Murakami
Synopsis : Depuis le mois de juillet de sa deuxième année d'université jusqu'au mois de janvier de l'année suivante, Tsukuru Tazaki vécut en pensant presque exclusivement à la mort.
À Nagoya, ils étaient cinq amis inséparables. L'un, Akamatsu, était surnommé Rouge ; Ômi était Bleu , Shirane était Blanche et Kurono, Noire. Tsukuru Tazaki, lui, était sans couleur.
Tsukuru est parti à Tokyo pour ses études ; les autres sont restés.
Un jour, ils lui ont signifié qu'ils ne voulaient plus jamais le voir. Sans aucune explication. Lui-même n'en a pas cherché.
Pendant seize ans, Tsukuru a vécu comme Jonas dans le ventre de la baleine, comme un mort qui n'aurait pas encore compris qu'il était mort.
Il est devenu architecte, il dessine des gares.
Et puis Sara est entrée dans sa vie. Tsukuru l'intrigue mais elle le sent hors d'atteinte, comme séparé du monde par une frontière invisible.
Vivre sans amour n'est pas vivre. Alors, Tsukuru Tazaki va entamer son pèlerinage. À Nagoya. Et en Finlande. Pour confronter le passé et tenter de comprendre ce qui a brisé le cercle.

Mon avis : Après mon coup de cœur pour la trilogie 1Q84, j'avais hâte de me replonger dans l'univers si particulier d'Haruki Murakami, et malgré une fin en suspens, j'ai beaucoup aimé!
16 ans après avoir été rejeté par ses amis de lycée sans raison apparente, Tsukuru, décide de revoir un à un ses amis pour tenter de comprendre. Déjà 16 ans que Tsukuru vit avec cette plaie jamais cicatrisée, et, aux dires de Sara, sa petite amie, cette blessure l’empêche de mener une vie normale d'adulte de 36 ans. C'est donc sur ses conseils qu'il repart à Nagoya, la ville de son enfance pour rencontrer Rouge et Bleu. Très vite, ils vont lui avouer le drame que leur a raconté Blanche à l'époque et qui les avait poussés à s'éloigner de lui. L'événement qu'elle leur avait alors décrit est très  grave et impliquait directement Tsukuru. Malheureusement, il n'aura jamais d'explication avec elle car la malheureuse a été étranglée six ans plus tôt. Alors, ses anciens amis lui conseillent de rencontrer Noire qui doit certainement en savoir plus qu'eux, puisque entre filles, elles ont certainement dû se faire des confidences. Tsukuru entreprend donc un voyage en Finlande pour rencontrer Noire. Et cette dernière a des révélations à lui faire...
J'ai particulièrement aimé ce roman car, comme à son habitude, Haruki Murakami navigue entre le réel et le fantastique. Contrairement à 1Q84, le fantastique et le réel sont ici bien distincts : Le fantastique ne prend place que lors des rêves de Tsukuru ou lors  du récit de Haida concernant son père. J'ai d'ailleurs adoré cet aparté concernant la mort et j'ai trouvé sa philosophie très belle :  "Ce serait de transférer à quelqu’un d’autre cette qualification, si je puis dire, ce “token”, ce jeton pour la mort. En bref, cela reviendrait à trouver quelque part quelqu’un qui mourrait à ma place. Et après lui avoir passé le bâton de témoin, je m’en irais en disant : “Je vous en prie, après vous !” [...] Ce que je dois faire, c’est trouver un homme qui émet une certaine sorte de couleur, qui brille d’une certaine façon. Le “token” de la mort est en effet réservé à ce genre de personne. Ce n’est pas quelque chose que je peux transmettre à n’importe qui."
"L'incolore Tsukuru Tasaki et ses années de pèlerinage" est un livre  sur la quête de soi entreprise par Tsukuru pour comprendre les raisons du passé qui l'ont fait devenir l'homme qu'il est aujourd'hui. J'ai trouvé que toutes les problématiques abordées par l'auteur (les études, la réussite, l'amitié, l'amour, la sexualité, la mort et le voyage) étaient très finement décrites et les portraits psychologiques des personnages très réussis.
Après lecture de plusieurs auteurs japonais (ou romans qui se passent au japon) , je me rends compte que j'aimerais vraiment découvrir ce pays et ses mentalités, et mes lectures  me donnent  envie d'y faire un voyage..
Un livre de cette rentrée littéraire 2014 que je recommande!

Extrait : "Quand Tsukuru Tazaki revint chez lui, il sortit un vieil agenda du tiroir de son bureau, l’ouvrit à la rubrique des adresses, et tapa précisément sur son ordinateur le nom de ses quatre amis, leur adresse d’alors et leur numéro de téléphone. 
Kei Akamatsu (Rouge)
Yoshio Ômi (Bleu)
Yuzuki Shirane (Blanche)
Eri Kurono (Noire)
Tandis qu’il contemplait sur l’écran leurs quatre noms alignés, toutes sortes de pensées l’assaillaient simultanément. Le temps qui, vraisemblablement, avait déjà passé semblait flotter autour de lui. Ce temps passé commençait à se fondre et à s’unir sans bruit au temps réel qui s’écoulait ici aujourd’hui. Comme de la fumée qui s’immisce dans une maison par les plus minces interstices de la porte. Une fumée sans odeur et sans couleur. Puis Tsukuru revint soudain à la réalité, il appuya sur une touche du clavier et envoya le mail à Sara. Il vérifia que le message était bien parti et éteignit l’ordinateur. Enfin, il attendit que le temps revienne de nouveau sur la phase « réalité ».
« J’ai un intérêt personnel vis-à-vis de tes quatre anciens amis. J’ai envie d’en savoir davantage sur eux. Sur ces gens qui sont collés sur ton dos aujourd’hui encore. »
Ce qu’avait dit Sara était sans doute exact, pensait Tsukuru, allongé sur son lit. Ces quatre personnes étaient aujourd’hui encore collées sur son dos. Bien plus fermement que Sara ne le croyait.
"

A lire aussi

Éditions Belfond - Littérature contemporaine - 384 pages

14 commentaires:

  1. C'est un auteur que je n'ai jamais lu et je pense que je devrais y remédier ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi... Il a un univers bien particulier que j'aime beaucoup.

      Supprimer
  2. Oh, ce titre me tente bien. Sais-tu qu'il y a un challenge Murakami chez Aude (Bizz et Miel) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info, je vais aller voir ça de suite ^_^

      Supprimer
  3. je connais mal cet auteur, j'ai lu le premier tome de 1Q84, mais je n'ai pas encore lu les deux autres.... en tout cas, celui ci me tenterait bien :)

    RépondreSupprimer
  4. Trop de publicités en ce moment pour ce roman. J'attendrais un peu avant de le lire car, comme toi, j'avais bien aimé la précédente trilogie.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup Murakami! Je lirai celui-ci un peu plus tard, j'ai fais le voeux de non-achats livresques ce mois-ci...

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai trouvé à la médiathèque... Après un si bel avis, je me plonge dans : merci! ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ta chronique est très intéressante ! J'ai adoré ce livre ! Moi aussi j'ai fais une chronique (https://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/lincolore-tsukuru-tazaki-et-ses-annees.html)

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!