mardi 17 juin 2014

N'oublier jamais - Michel Bussi

N'oublier jamais - Michel Bussi
Mon résumé : Jamal Salaoui est un athlète de haut niveau qui s'entraîne pour courir l'Ultra-Trail du Mont Blanc. Il espère devenir le premier handicapé ( il est unijambiste) à réussir cette course qui est parmi les plus difficiles au monde. En vacances à Yport (en Normandie), lors d'un entraînement le long des falaises, il croise une jeune femme incroyablement belle, les yeux rivés aux siens, prête à sauter dans le vide. Ils sont seuls. Le temps est suspendu. Ultime recours, Jamal lui tend l'écharpe qu'il vient de trouver accrochée à un poteau, mais la femme se jette dans le vide. Quelques minutes plus tard, sur les galets glacés de la plage, Jamal trouve le corps inerte de l'inconnue, un filet de sang qui s'échappe du crâne. Simple suicide? Non, l’autopsie conclut à un viol suivi d’une mort par étranglement. Et cette affaire en rappelle une autre, survenue dans la région 10 ans plus tôt, toujours pas résolue. Les choses tournent mal pour Jamal. Il devient le suspect numéro un. l'"Arabe, infirme qui bosse chez les fous" a le profil idéal du violeur...

Mon avis : Encore une fois, j'ai beaucoup aimé cette histoire. Pas autant que les 3 précédents livres de l'auteur car je l'ai trouvée un peu longue, mais j'étais loin de me douter d'un tel dénouement. C'est même la spécialité de Michel Bussi de nous concocter des résolutions d'énigmes en apothéose. D'ailleurs, une trentaine de pages avant la fin, on croit tenir le coupable. Mais non!!! ce n'est que la résolution d'une partie de l'enquête. La fin est encore plus surprenante et d'ailleurs bien plus logique puisqu'elle explique tous les éléments...
J'ai apprécié Jamal. C'est un garçon déterminé, plein d'ambition qui veut faire de son handicap une force. Il veut prouver que même avec un pied en carbone on peut devenir un sportif de haut niveau. Il est le narrateur et a une version des faits qui n'est malheureusement pas la même que celle des deux témoins qui ont vu tomber  Magali Verron du haut de la falaise. Mais comment est possible que Magali qui tenait l'écharpe à la main au moment de sauter se retrouve en bas avec l'écharpe autour du cou et des traces de viol? Quelque chose ne colle pas et Jamal en est même à se demander s'il ne devient pas fou ou s'il n'est pas victime d'une conspiration machiavélique. Même Mona, la jeune géologue rencontrée dans la salle d'attente de la gendarmerie et avec laquelle il va avoir une aventure le fait douter. Elle est pourtant totalement extérieure à l'affaire. "A force que le hasard retombe toujours du même côté, jamais du mien, j'en suis venu à imaginer la vie comme une sorte de gigantesque conspiration, uniquement composée de membres ayant prêté serment de se liguer contre moi." Les similitudes avec le meurtre d'Océane Avril qui a eu lieu 10 ans plus tôt et la ressemblance des deux jeunes filles sont à deux doigts de faire perdre la raison à Jamal. Aurait-il dormi pendant 10 ans et aurait il en fait assisté au meurtre d'Océane? Quelqu'un cherche-t-il à lui faire porter le chapeau pour s'innocenter? Pourquoi des lettres d'un lieutenant de la brigade territoriale à un directeur de gendarmerie entrecoupent le récit? A vous de le découvrir!
Les éléments se mettent en place et se retournent contre Jamal à une vitesse incroyable. Il y a beaucoup de rebondissements. Il faut donc rester bien concentré mais, une fois cette lecture commencée, on ne peut plus lâcher le livre!

Extrait : "Je comprenais maintenant ces innocents qui avouent aux flics un crime qu'ils n'ont pas commis, après des nuits de garde à vue, après des heures d'arguments, d'hypothèses et de preuves assénés par l'accusation. Ces innocents qui finissent par croire à la vérité énoncée par d'autres, qui en viennent à douter de leurs propres certitudes, celles qu'ils possédaient en entrant dans le bureau du juge. Un virage serré. Le fil d'albâtre vira en épingle à cheveux.  Non! cogna la voix dans mon crâne. Non !
La seconde chambre de ma raison résistait encore. Il existait une clé, une explication logique.
Elle était là, proche. Il suffisait de se calmer, de réfléchir. De reprendre tous les éléments et de les assembler autrement. Il suffisait de prendre de la hauteur, du recul. De dépasser les apparences. De parler avec quelqu'un qui accepterait de me croire. Mona ?"

A lire aussi
Un avion sans elle
Les nymphéas noirs
Ne lâche pas ma main 

Éditions Presses de la Cité - Policier - 501 pages 

22 commentaires:

  1. Oh bin, ça me tente bien ! J'avais beaucoup aimé un avion sans elle =)

    Je découvre ton blog à l'instant, je vais aller flaner

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que mes chroniques te plairont!

      Supprimer
  2. Je n'en ai lu aucun de cet auteur encore mais Un avion sans elle (j'adore le jeu de mot) est dans ma PAL et je pense le lire cet été :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu vas te régaler avec " un avion sans elle" surtout avec la fin...

      Supprimer
  3. Je rencontre pas mal cet auteur sur les blogs mais je ne le connais pas. Je n'ai encore rien lu de lui et, pour l'instant, j'essaye de ne pas trop m'égarer, j'ai tellement de livres qui m'attendent.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison... Priorité aux livres qui t'attendent bien sagement avant d'en racheter d'autres.

      Supprimer
  4. Une bonne idée de lecture alors!
    Belle soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une belle lecture même si j'ai préféré ses autres romans....

      Supprimer
  5. C'est un auteur qui me tente bien depuis un moment :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors n'hésite pas! Mais si tu as le choix, commence plutôt par " un avion sans elle"

      Supprimer
  6. Un livre qui m'a bien plu, je pense que ma prochaine découverte sera Un avion sans elle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras, il est encore meilleur que celui-ci!

      Supprimer
  7. Bussi est un vrai génie ! J'ai adoré :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis! Et ce que j'aime encore plus chez lui, ce sont les dénouements toujours en apothéose!!

      Supprimer
  8. Je viens justement de le commencer! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture alors! J'ai hâte de venir voir ce que tu en as pensé

      Supprimer
  9. J'adore cet auteur, je n'ai pas lu tout ses romans encore mais ça ne saurait tarder :).

    RépondreSupprimer
  10. Wooow le résumé laisse déjà abasourdie !

    J'avais bien aimé "un avion sans elle" et "nymphéas noirs" est dans ma PAL.
    Peut être que celui ci l'y rejoindra rapidement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu aussi les deux que tu cites.... Celui-ci est peut être juste un petit cran en dessous, mais j'ai beaucoup´aimé

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!