mardi 10 juin 2014

L'oiseau de mauvais augure - Camilla Läckberg

L'oiseau de mauvais augure - Camilla Läckberg
Mon résumé : L'inspecteur Patrik Hedström est heureux : il se prépare à épouser la femme qu'il aime, Erica. Et ce n'est pas une intervention sur un banal accident de voiture qui va lui gâcher la fête. Mais s'agit-il bien d'un accident ? La conductrice, Marit Kespersen, n'a pas survécu. Son véhicule empestait l'alcool, alors qu'il est de notoriété publique qu'elle ne buvait pas. Tandis qu'une équipe de télévision investit la ville de Tanumshede, bientôt transformée en vaste scène de télé-réalité, Hedström et ses collègues, auxquels vient se joindre Hanna, une nouvelle recrue, fouillent dans la vie de Marit, qui avait quitté son mari pour une femme, Kerstin. Mais la scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Un sombre pressentiment s'empare de l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge...

Mon avis : Ayant apprécié "Le gardien de phare" (7ème tome de la saga  "Erica Falck et Patrik Hedström") c'est avec enthousiasme que je me suis lancée dans ce 4ème tome. (L'ordre de lecture importe peu puisque, bien que les personnages soient toujours les mêmes, les histoires sont bien différentes chaque fois.) Mais j'ai été un peu déçue! J'ai trouvé cette lecture longue et je ne voyais pas ou l'auteure voulait en venir avec tous ces accidents de voiture dans lesquels les conducteurs avaient des taux d'alcoolémie ahurissants et le corps de "Barbie" la participante de téléréalité retrouvée nue dans une benne à ordure... L'intrigue met longtemps à se mettre en place et ce ne sont que les cent dernières pages qui m'ont captivée.
Par contre, j'ai eu plaisir à retrouver Erica et Patrik. Ils sont stressés par  les préparatifs de leur mariage mais Erica va devoir y faire face seule. En effet,  Patrik est très pris par cette enquête qu'il a intérêt à boucler au plus tôt car la ville de Tanumshede est au cœur de l'actualité suédoise à cause du meurtre qui vient de salir (un peu plus) la téléréalité "Fucking Tanum".
Dommage que l'intrigue soit si longue à se mettre en place. Même si c'est certainement voulu par l'auteure nous montrant ainsi l'embrouille et la confusion de Patrik vis à vis de cette enquête. Dommage aussi  qu'Erica ne soit pas plus présente  dans cette enquête. Mais il faut bien que quelqu'un s'occupe des préparatifs du mariage!
Parallèlement à l'enquête et par petites touches (en italique), nous découvrons les pensées d'un petit garçon qui semble être enfermé avec sa sœur par une femme qui leur lit des histoires avec beaucoup de tendresse sans qu'ils ne sachent exactement pourquoi ils sont enfermés. 
J'ai trouvé que les travers de la téléréalité étaient  très bien décryptés : tout est prétexte à faire de l'audimat. Cette affaire de meurtre est alors du pain béni pour la production qui n’arrêterait le tournage pour rien au monde...
Encore une fois Bertil Mellberg (Le chef de Patrik) m'a bien fait rire : il ne fait que des bourdes et semble à la limite de la débilité et l'amour le rend vraiment aveugle....
J'ai trouvé le dénouement magistral et, bien que mon avis soit mitigé sur ce tome, il m'incite à me plonger au plus vite dans le tome suivant "L'enfant Allemand"
A noter que la toute fin du livre laisse deviner l'intrigue du prochain tome : Erica trouve dans son grenier un étrange objet ayant appartenu à sa mère : un journal intime et une petite brassière maculée de sang protégeant une médaille représentant une croix gammée...

Extrait : "C'est une équation très simple, en fait. On rassemble quelques jeunes crétins avides de célébrité, on leur fournit de l'alcool à volonté et on met des caméras qui tournent en permanence autour d'eux. Ils seront systématiquement en manque de sommeil, ils mangeront mal et ils seront tout le temps sous notre pression et sous celle des téléspectateurs pour fournir une prestation, pour être visibles.
S'ils n'y arrivent pas, ils peuvent dire adieu à tous leurs avantages, les tournées des bars, les entrées gratos dans les boîtes de nuit, les nanas à volonté, ou les cachetons pour se montrer à poil dans les magazines. Crois-moi, ils sont motivés pour créer l'évènement et faire exploser l'audimat, et on a les outils qu'il faut pour les aider à canaliser leur énergie."

A lire aussi

Éditions Actes Sud ( Actes Noirs) - Policier - 365 pages

10 commentaires:

  1. Personnellement, j'en garde un bon souvenir et je ne l'avais pas trouvé plus long à se mettre en place que les autres, mais il faudrait peut-être que je le relise! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être aussi que c'est moi qui suis devenue difficile et exigeante après la lecture de très bons livres comme par exemple ceux de Karine Giebel.... ^_^

      Supprimer
  2. A voir,merci pour vos avis!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai toujours lu qu'un livre de cette auteure.
    Demain, je commence un Karine Giebel. J'ai très envie de la découvrir après avoir lu une nouvelle.
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super! Tu attaques lequel? J'ai hâte de lire ton avis....

      Supprimer
  4. J'ai lu le 1er tome de la saga et j'ai très envie de continuer ^^ Les personnages principaux sont attachants, on a envie de savoir ce qu'ils deviennent =) J'aurais du mal à les lire de le désordre perso, je t'admire car moi, je me serais perdue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que c'est parfois un peu gênant pour comprendre certaines situations comme par exemple ici la dépression d'Anna... Mais ça ne perturbe pas du tout au niveau de l'intrigue.

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup Camilla Lackberg même si tous les tomes n'ont pas le même 'niveau" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, j'ai trouvé celui-ce moins bon que " le gardien de phare"

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!