vendredi 16 mai 2014

Juste une ombre - Karine Giebel

Juste une ombre - Karine Giebel
Mon résumé : Cloé est une jeune femme pleine d'ambition qui ne recule devant rien pour écraser les autres. Elle est prête à tout pour prendre la direction de l'agence de pub qui l'emploie une fois que "le vieux" sera parti à la retraite. Mais un soir, en rentrant chez elle après une soirée un peu arrosée, elle croise le chemin d'un homme habillé d'un sweat noir à capuche et au visage recouvert par un foulard noir. Elle sent tout de suite que cette "ombre" la suit et lui veut du mal. À partir de ce jour-là, elle la poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. Elle la suit dans la rue, lui ouvre son courrier, lui ferme ses fenêtres et l'observe jusque dans les moments les plus intimes. Faute de preuves, Cloé est la risée de son entourage et du commissariat ou elle tente de porter plainte à plusieurs reprises. Serait elle devenue paranoïaque ou, comme elle le pense, cette "ombre" cherche à lui faire perdre pieds afin qu'elle ne soit pas promue directrice d'agence?

Mon avis : Encore un coup de cœur! Karine Giebel a rejoint le cercle restreint de mes auteurs préférés car elle réussit la prouesse d'écrire des thrillers complètement différents les uns des autres mais toujours aussi palpitants.
J'ai adoré! Pourtant, l’héroïne, Cloé Beauchamp est détestable. Elle a un égo surdimensionné et, dans sa vie elle a toujours écrasé les autres pour parvenir à ses fins. Elle n'est pas appréciée par son entourage professionnel et elle est dominante dans ses relations amoureuses. Hors de question que qui ce soit lui marche sur les pieds! C'est pourquoi, face à cette ombre (que personne ne voit à part elle) Cloé va se retrouver bien seule. Carole, sa meilleure amie croit qu'elle est en train de devenir folle et lui conseille d'aller voir un psy. Bertrand, son petit ami l'a quittée.
L'enfer commence pour Cloé. L'ombre s'introduit chez elle lorsqu'elle dort, lui change des objets de place, lui remplit son frigo.... Incapable de faire face sereinement à la situation, elle prend des somnifères et boit pas mal d'alcool pour tenter d'oublier. Elle enchaîne alors les erreurs professionnelles et les retards et commence à penser que l'ombre pourrait être Philippe Martins, un de ses collègues qui vise lui aussi la place de directeur... Mais Karine Giebel sait brouiller les pistes et,  deux fois, j'ai cru comprendre qui était cette ombre et quel était son but mais non! Ce n'est qu'à la toute fin que j'ai compris!
Je me suis régalée des malheurs de Cloé que j'ai souvent considérée comme une tête à claques. Elle qui est si imbue d'elle même va finir par redescendre lentement vers un peu plus d'humilité car elle a bien compris qu'elle n'arrivera pas à faire face seule. Ces événements vont la pousser à se rapprocher de sa famille et notamment de sa sœur dans un état végétatif depuis l'enfance à cause d'elle.
Heureusement qu'elle a pour elle sa beauté car Alexandre Gomez, (un policier) va flasher sur elle, s’intéresser à son cas et finalement l'aider à démasquer cette ombre dans le but de se rapprocher d'elle. Lors de son enquête, il va se remémorer un fait troublant qui a eu lieu plusieurs année auparavant... Il prend alors les menaces de cette ombre au sérieux.
Les 600 pages se tournent toutes seules et une fois cette lecture commencée, on ne peut plus s’arrêter.
Ce thriller mérite amplement les deux prix qu'il a obtenu en 2012. (Prix du Polar Francophone du festival de Cognac et Prix Marseillais du Polar)

Extrait : "Cloé s'arrête un instant devant la fenêtre et son regard s'enfonce dans le jardin, baigné par la pâle lueur du lampadaire de la ruelle qui le borde. Vent naissant, ciel clair brodé d'étoiles.
Mais soudain, elle a le souffle coupé net. Une ombre, fugace, vient de passer devant la maison.
Pas une ombre, non.
L'ombre.
Immense, vêtu de noir, une capuche sur la tête, l'homme s'est arrêté près du muret. Ne faisant qu'un avec l'obscurité, il fixe la fenêtre.
Il fixe Cloé.
Elle hurle, une force invisible l'aspire en arrière. Dos au mur, ses mains plaquées sur la bouche, les yeux exorbités, elle écoute son cœur agoniser."

A lire aussi

Éditions Pocket - Thriller - 608 pages

18 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL mais je l'ai acheté un peu au pif, ta chronique me demande envie de m'y mettre. =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fois que tu l'auras commencé, tu ne pourras plus t’arrêter!

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce roman moi aussi, malgré l'héroïne délicieusement détestable :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré me réjouir de ses malheurs! ^_^

      Supprimer
  3. Belle histoire!
    Bisoussssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que tu aimerais!
      Bisous bon week end.

      Supprimer
  4. Je n'ai lu que deux nouvelles de cette auteure mais comme j'ai adoré, ses romans viendront agrandir ma PAL chancelante!
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu vas adorer. Les critiques sont unanimes : cette femme écrit de très bons thrillers.

      Supprimer
  5. Un de ses meilleurs, toujours aussi dur et prenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que quand on commence un de ses livres, on ne le lâche plus jusqu'à l'avoir fini ^_^

      Supprimer
  6. Pas un de mes préféré de l'auteur. Mais j'avais bien aimé tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends octobre prochain pour lire son nouveau livre!

      Supprimer
  7. Poignant, intriguant... Difficile d'en sortir indemne ! A découvrir, c'est sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de passer sur ton blog et impossible de te laisser des commentaires! Encore un bug over-blog?

      Supprimer
  8. Tu es dure avec Cloé quand même ! C'est vrai qu'elle est imbuvable, méchante et arriviste, mais bon, ce qui lui arrive est quand même horrible... et au final, elle ne change pas tellement au cours de cette histoire ;)
    Ce bouquin est vraiment bluffant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis dure mais elle mérite quand même des baffes! ^_^

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!