dimanche 9 mars 2014

Les morsures de l'ombre - Karine Giebel

Les morsures de l'ombre - Karine Giebel
Mon résumé : Benoit Lorand, un policier de 33 ans reprend doucement ses esprits. Il est enfermé dans une cave. Il ne se souvient de rien à part que la veille, il a rencontré Lydia, une jeune femme en panne au bord de la route. Il lui a proposé de la ramener chez elle et a accepté de boire un dernier verre...
Maintenant enfermé, seul et à la merci de sa geôlière l'enfer commence pour Benoit. La jeune femme l'accuse d'avoir violé et tué Aurélia sa sœur jumelle 15 ans plus tôt. Elle est bien décidée à venger sa sœur en laissant Benoit mourir à petit feu sans nourriture, sans chauffage et sans électricité...

Mon avis : Un huis-clos palpitant, mais contrairement à "Jusqu'à ce que la mort nous unisse ", ce n'est pas un coup de cœur. J'aurais aimé qu'il soit plus long et qu'il y ait plus de rebondissements.
Mais j'ai quand même vraiment apprécié suivre Benoit dans sa lente descente en enfer alors qu'il sait pertinemment qu'il n'est pas coupable de ce que lui reproche Lydia.
L'histoire commence sur Benoit qui se réveille dans la cave. Malade, il pense d'abord avoir abusé de l'alcool la veille au soir. Il a un gros trou noir : Que s'est il passé? Qu'a t-il fait? Avec qui était-il? La mémoire lui revient lorsqu'il voit Lydia la superbe rousse aux mensurations de rêve, qui descend lui rendre visite. Cette dernière en a vraiment après lui, et pour cause, elle croit avoir la preuve que c'est lui qui a violé puis assassiné sa sœur jumelle 15 ans plus tôt. Elle veut le regarder mourir à petit feu tant qu'il n'aura pas avoué son crime. Lydia use de tous les moyens possibles pour le faire parler : faim, froid, électrocutions au tazer, poison... Benoit pense alors que Lydia est complètement folle et c'est ce que le lecteur croit aussi puisqu'en parallèle, nous suivons les séances de psychothérapie de Lydia. Le huis clos entre le commissaire Lorand et sa tortionnaire est palpitant. Il est tellement mal en point qu'à chaque seconde on se demande s'il va mourir sans avoir fait ses aveux. On veut savoir de suite ce qu'il s'est réellement passé. Mais patience, il faudra attendre la toute fin du livre pour le savoir!
Parallèlement, nous suivons l'enquête des collègues de  Benoit au commissariat de Besançon. Cette disparition leur semble inquiétante. Connaissant les infidélités conjugales  de Benoit, ils pensent qu'il aurait pu être victime d'un règlement de compte avec un mari jaloux, ou tout simplement que sa femme, Gaëlle, lasse d'être la cocue du village ait embauché un tueur à gages pour se venger. Mais ces fausses pistes vont leur faire perdre un temps précieux... C'est là que je reproche à l'histoire d'être trop courte. On n'apprend pas grand chose de ces personnages secondaires alors que, finalement, tout vient d'eux...
Un livre qu'on ne lâche pas une fois entamé!

Extrait : "Il sursaute. Ça vient de l’obscurité. Il plisse les yeux, distingue une forme dans le fond de l’immense cave, de l’autre côté de l’infranchissable séparation.
— Qui… Qui êtes-vous ?
— Vous ne vous souvenez pas ?!
Soudain, cette voix… Une cascade d’images jaillit brutalement de son esprit. Une femme. Rousse, plutôt charmante. Oui, il se souvient. Un peu… Il l’a suivie chez elle… Mais où l’a-t-il rencontrée ? Ça, il ne s’en souvient plus. Ils ont partagé un verre, il l’a prise dans ses bras… Ensuite, c’est le trou noir.
Comment elle s’appelle, déjà ? Il s’approche des barreaux, s’y accroche des deux mains. Fait une tentative.
— Lydia ?
— Je vois que la mémoire revient, commandant !
"

A lire aussi

Éditions Pocket - Thriller - 299 pages

14 commentaires:

  1. J'avais bien aimé, mais c'est vrai que ce n'est pas un de ses meilleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant j'ai hâte de lire "Le purgatoire des innocents" que tout le monde me recommande.

      Supprimer
  2. Quand j'aurai le temps (!!!), je me lancerai dans la découverte de cette auteure.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait déjà partie des mes auteurs préférés....

      Supprimer
  3. Un jour peut-être
    Douce soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de lire un des livres de l'auteure, n'hésite surtout pas!
      Bonne semaine.
      Bisous ^_^

      Supprimer
  4. Il faut vraiment que je la découvre...
    je ne sais pas encore par lequel commencer, mais je lirai un jour, je lirai :)
    bisous et merci pour cet avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille "jusqu'à ce que la mort nous unisse" . Sinon, les internautes semblent préférer "le purgatoire des innocents" que je vais me dépêcher de lire!
      Bisous

      Supprimer
  5. Un livre très intéressant, je n'ai pas réussi non plus à m'en décrocher avant la fin ;). Sinon mon préféré reste Meurtres pour rédemption, mais Juste une ombre et Le purgatoire des innocents sont très bon également !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais les lire très prochainement, ils sont dans ma PAL!

      Supprimer
  6. Je viens de le lire et, dans l'ensemble, je suis d'accord avec toi.
    J'ai beaucoup aimé mais certains éléments m'empêchent d'en faire un coup de coeur, notamment le côté répétitif des allées et venues de Lydia dans la cave.
    C'est sûr, je continuerai à suivre cette auteure.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, tu n'es pas resté sur ta mauvaise impression de Terminus Ellicius. Maintenant je te conseille meurtres pour rédemption.

      Supprimer
  7. très bien écrit, fin noire à souhait, j'adore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré tous ses livres mais mon préféré reste "meurtres pour rédemption"

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!