dimanche 16 mars 2014

L'enfant de Noé - Eric-Emmanuel Schmitt

L'enfant de Noé - Eric-Emmanuel Schmitt
Mon résumé : Joseph, le narrateur revient sur un moment de sa vie qui restera gravé dans sa mémoire. En 1942, il avait 7 ans, et, lorsque les juifs étaient persécutés, il a été confié au Père Pons, un curé catholique qui hébergeait les enfants juifs sous de faux noms pour leur permettre d'échapper aux rafles. Au pensionnat la "Villa Jaune", il devient Joseph Bertin et est pris sous l'aile protectrice de Rudy un pensionnaire plus âgé qui devient son parrain mais aussi son meilleur ami. Ensemble, ils vont découvrir que tous les soirs, le père Pons se livre à des activités secrètes. Il vont tenter de percer son secret mais la vérité, va changer leur regard sur le monde à tout jamais...

Mon avis : Encore une belle lecture grâce à Eric-Emmanuel Schmitt! Ce que j'ai apprécié dans ce livre c'est que les événements extérieurs ne prennent qu'une place secondaire. L'auteur centre son récit sur la vie à la pension "La Villa Jaune" et principalement sur l'amitié entre Rudy et Joseph mais aussi sur la complicité qui va peu à peu naître entre le Père Pons et Joseph.
Joseph a 7 ans et après s’être retrouvé chez la Comtesse de Sully où il se faisait passer pour le neveu de la riche dame, il est finalement confié au Père Pons un "Juste" qui protège de jeunes juifs en les faisant passer pour des catholiques. Au pensionnat, Joseph va apprendre le catéchisme et va assister pour la première fois de sa vie à la messe. Il sera vite conquis par cette nouvelle religion et voudra même à son tour devenir catholique mais le Père Pons l'en dissuade : il est né juif et le restera. Il ne veut pas que ce peuple en voie d'extermination disparaisse à tout jamais.
Ce Père est pour le moins énigmatique : tous les soirs, il sort en cachette. Rudy et Joseph pensent d'abord qu'il se livre à des activités illicites, mais, en l'espionnant et en le suivant, Joseph va se rendre compte qu'il se livre à un travail de mémoire : il collectionne tous les objets qu'il trouve sur le peuple juif. Peuple en "voie de disparition" à l'époque, et dont il estime de son devoir de conserver des preuves de l'existence et des témoignages de sa culture tel Noé lorsqu'il a constitué son Arche pour garder deux spécimens de chaque espèce animale. Il se définit lui même comme un collectionneur.
De cette découverte va naître un dialogue philosophique entre le Père et Joseph. Le Père Pons est très ouvert d'esprit et enseigne sa sagesse à Joseph.
J'ai beaucoup aimé la naïveté de Joseph. Il voit ce monde qu'il ne comprend pas avec ses yeux d'enfants et certaines de ses réflexions m'ont fait sourire : 
"En route, elle me proposa :
- Nous allons rendre visite à une grande dame, veux-tu ?
- Oui. Qui ?
- La comtesse Sully.
- Elle mesure combien ?
- Pardon ?
- Tu m'as dit que c'était une grande dame...
- Je voulais dire noble.
"
"Le Père Pons demandai-je, a-t-il un rapport avec la pierre ponce?"
J'ai aimé aussi l'amitié entre Joseph et Rudy alors qu'ils sont en tous points différents : âge, taille, maturité...
Un petit livre qui se lit d'une traite et nous décrit cette période de l'Histoire vue par des yeux d'enfant.

Extraits : "Une Religion n'est ni vraie, ni fausse, elle propose une façon de vivre."
"La religion juive insiste sur le respect, la chrétienne sur l'amour. Or je m'interroge : le respect n'est-il pas plus fondamental que l'amour ? Et plus réalisable aussi... Aimer mon ennemi, comme le propose Jésus, et tendre l'autre joue, je trouve ça admirable mais impraticable. Surtout en ce moment. Tu tendrais ton autre joue à Hitler, toi ? "

A lire aussi

Éditions Le Livre de Poche - Littérature contemporaine - 120 pages

16 commentaires:

  1. Ton avis me donne envie de continuer à découvrir cet auteur dont j'ai juste lu "Oscar et la dame rose" :) Bon dimanche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, ce n'est pas du tout le même genre mais il est très bien quand même!

      Supprimer
  2. Je connais Eric-Emmanuel Schmitt seulement de nom, mais ta chronique me donne vraiment envie de le découvrir :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour faire connaissance avec l'auteur, je te recommande "Oscar et la dame rose" un véritable coup de cœur!

      Supprimer
  3. j'ai lu "l'enfant de Noé" il y a plusieurs années, j'ai été bouleversée par cette histoire magnifique. Et puis E.E.S écrit tellement bien. C'est un livre que je ne donnerai jamais, que j'éviterai de prêter, et si je ne le retrouve plus, je le rachèterai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui d'E E Schmitt que je garde absolument c'est "Oscar et la dame rose" tu l'as lu?

      Supprimer
  4. Certainement un très beau livre!
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, effectivement c'est un beau livre plein de sagesse.
      Bisous

      Supprimer
  5. Je l'ai lu mais je ne m'en souviens pas du tout.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'oublie beaucoup de livres mais parfois j'aime relire mes articles... :-D

      Supprimer
  6. Je n'ai pas vraiment apprécié ce roman de l'auteur, car cette histoire m'a paru un peu rebattue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que les livres sur la seconde guerre mondiale ne manquent pas!

      Supprimer
  7. Je l'ai lu il y a longtemps .... je n'en garde pas un souvenir mémorable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en garderai pas non plus un souvenir impérissable!

      Supprimer
  8. Je garde une bonne impression de cette lecture même si je ne me souviens plus trop des détails de l'histoire! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'oublierai certainement les détails mais l'histoire dans sa globalité, elle, restera gravée (du moins j'espère)!

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!