mercredi 12 mars 2014

La mécanique du coeur - Mathias Malzieu

La mécanique du coeur - Mathias Malzieu
Mon résumé : Fin du XIX ème siècle à Édimbourg en Écosse. Jack est un petit garçon né "le jour le plus froid du monde" et son cœur a gelé. Madeleine, la sage-femme du village l'a tout de suite rafistolé avec une horloge dont le mouvement de l’engrenage permet au cœur de continuer à battre. Jack devra garder cette horloge toute sa vie et doit faire très attention à ne jamais tomber amoureux car l'amour briserait à tout jamais la mécanique de son cœur... Mais le regard de braise de Miss Acacia une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve...

Mon avis : C'est une coïncidence, mais je viens juste de voir que ce livre a été adapté au cinéma sous le titre "Jack et la mécanique du cœur". J'ai hâte de le voir et je pense que certains passages et notamment certaines scènes ont dû être adaptés pour un jeune public.
Le premier livre que j'avais lu de Mathias Malzieu (Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi) avait été un coup de cœur et celui-ci n'en est pas passé loin sans doute car il n'est pas autobiographique.
Nous revoilà plongés dans une ambiance de conte à la Tim Burton. Jack vient de naître chez Madeleine, une femme isolée sur la colline qui accouche les prostituées et les femmes infidèles trop honteuses de suivre le circuit habituel. A la naissance, son cœur gèle et Madeleine lui rafistole une horloge dont le mouvement va entraîner les battements. Abandonné par sa véritable mère il se retrouve confié à la vieille femme considérée à tort par les habitants comme une sorcière. Madeleine  tente (ainsi que d'autres enfants) de le faire adopter mais le tic tac incessant de son horloge effraie les parents potentiels. Jack grandit normalement et Madeleine s'occupe de lui comme si elle était sa propre mère mais il n'a jamais vu le monde extérieur. Le jour de l'anniversaire de ses dix ans, Madeleine accepte de le descendre au village pour qu'il découvre le monde et les gens qui l'entourent. Là, il va littéralement tomber sous le charme d'une petite fille de son âge. Son cœur s'emballe et il a hâte de la revoir mais il ne sait pas grand chose d'elle : elle chante aussi bien qu'un oiseau et elle se cogne partout quand elle n'a pas ses lunettes. Dès lors, il ne pense qu'à la retrouver. Il demande à Madeleine de le scolariser car il pense qu'il a une chance de la revoir à l'école, mais en vain... Il devient vite la risée et le souffre-douleur de toute la classe car il est petit, on entend le tic tac des aiguilles de son cœur et chaque heure, un coucou lui sort de la poitrine. Son expérience scolaire va tourner court lorsque, pour se venger, il va accidentellement crever l’œil d'un des ses camarades. Il doit alors partir de toute urgence pour ne pas être arrêté par la police. Dès lors, il décide de se rendre à Grenade en Andalousie pour retrouver Miss Acacia...
Une très belle histoire (trop courte)  pleine de poésie entre un jeune garçon rêveur et une jeune fille qui a bien les pieds sur terre.
Une très belle moralité aussi. A lire de toute urgence avant d'aller voir le film.

Extraits : "Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l'horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton cœur sera brisée de nouveau." 
" Je t'aime de travers parce que je suis un détraqué du cœur de naissance. Les médecins m'ont formellement interdit de tomber amoureux, mon horloge cœur était trop fragile pour y résister. J'ai pourtant mis ma vie entre tes mains, parce que, au-delà du rêve, tu ma donné une dose d'amour tellement forte que je me suis senti capable de tout affronter pour toi".

A lire aussi :


Éditions J'ai Lu - Conte pour adultes - 155 pages.

24 commentaires:

  1. Un roman qui m'a marqué. Le film est très bien fait également, mais pas du tout pour un jeune public.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce qui me semblait, que ce n’était pas pour un jeune public vu les mots employés ds le livre, le prénom du hamster et certaines scènes... Hors sur le site d'Allociné, il est bien marqué à partir de 6 ans....

      Supprimer
    2. Oui il est annoncé à partir de six ans, mais honnêtement pas fait pour les plus jeunes. Ce n'est pas adapté et ils n'y trouveront pas leur compte.

      Supprimer
    3. Bon ben ça fait un public assez large quand même! :-D

      Supprimer
  2. il est hyper bien il y a des passages ou c'est un peu gamins sur Hallociné c'est marqué 6 ans donc....

    RépondreSupprimer
  3. Et bien j'ai hâte de découvrir cet auteur. ..merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors pour le découvrir, je te propose "maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi"

      Supprimer
  4. Je crois bien que Matthieu l'a vu!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Demande lui ce qu'il en a pensé!
      Bon vendredi
      bisous

      Supprimer
  5. Le sujet ne me tente pas du tout et j'ai lu du positif et du négatif au sujet de ce livre.
    Bon vendredi.

    RépondreSupprimer
  6. Comme moi tu as beaucoup aimé...je suis guère étonnée car nous avons sensiblement les mêmes goûts.

    RépondreSupprimer
  7. Un petit livre très touchant, très bien écrit. Vraiment une excellente lecture :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais j'avais quand même préféré "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi"

      Supprimer
  8. Ton bel avis ne fait que confirmer mon envie de découvrir ce roman, merci :)

    RépondreSupprimer
  9. Rien que la couverture me donne envie de découvrir ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je l'aime beaucoup, elle me fait penser à l'univers de Tim Burton...

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Celui-ci et "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi" resteront longtemps dans ma mémoire...

      Supprimer
  11. Ma fille ados à aimé le roman (et les autres de Mathieu Malzieu), moi aussi... mais nous n'avons pas vu le film !
    Belle chronique.
    Rose Marie

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!