lundi 17 février 2014

Va chercher! Une enquête de Chet et Bernie - Spencer Quinn

Mon résumé : Après son divorce, Bernie Little a quitté la police et a ouvert une agence de détective privé. Sa spécialité : retrouver les personnes disparues, et pour résoudre ses enquêtes, il peut compter sur son plus fidèle compagnon, son chien Chet. (Chet le Jet). Cette fois ci, c'est la mère de Madison Chambliss une adolescente qui l'appelle pour avoir recours à ses services. La jeune fille a disparu sans laisser de traces après quelques comportements anormaux... Mais est-ce une fugue? un enlèvement? Qui aurait intérêt à faire disparaître la jeune Madison? Il va falloir le savoir, et vite car la jeune fille est certainement en danger....
 
Mon avis : J'ai beaucoup aimé cette histoire policière dont la principale caractéristique est que c'est la chien Chet qui est lui-même le narrateur. L'histoire nous est donc racontée du point de vue de l'animal qui ne manque pas d'humour. Mais, il a tout de même comme objectifs principaux de remplir son estomac, de protéger son maître, et, accessoirement l'aider à résoudre ses enquêtes. Il me fait un peu penser à Scoubidou qui, bien qu'il ne soit pas futé arrive à avoir tout de même de très bonnes réflexions : "Non, finalement, je me suis associé avec Bernie, un détective privé un peu cabossé par la vie – divorce, pension alimentaire, fins de mois difficiles, vous voyez le genre, quoi ! Il fait dans la recherche de personnes disparues…"
Grâce à Chet, on en apprend un peu plus sur Bernie : on sait qu'il vit tant bien que mal des recettes de ses enquêtes, qu'il a un léger penchant pour le  bourbon ce qui le rend parfois long à la détente. Il a un enfant, Charlie dont il partage la garde avec son ex-femme.
L'intérêt de l'enquête est que Chet nous livre ses impressions de son point de vue canin, on voit qu'il ne comprend pas tout de la vie des humains, mais il a une très fine analyse des situations, et ce, grâce à un odorat très développé. Il est même meilleur que son maître, mais le problème est que, dans la réalité, il ne parle pas. Il ne peut donc pas raconter en  détails à Bernie ce qu'il a par exemple vécu lors de son enlèvement. Lui seul sait qui sont les ravisseurs de Maddy et par des aboiements ou différents comportements, c'est lui qui va tenter de mettre Bernie sur la voie (Car Bernie et les autres personnages pensent à voix haute, comme s'ils s'adressaient à Chet, ce qui permet à ce dernier de s'exprimer). Le lecteur sent alors la frustration que peut avoir ce chien de tout savoir et de ne pas arriver à se faire comprendre.
J'ai beaucoup aimé le fait que Chet sente absolument toutes les odeurs et qu'il arrive à les décrypter. C'est résolument son point fort. Mais il a aussi un autre point fort : son humour. En effet, il peut se livrer à de grandes analyses et être stoppé net, complètement obnubilé par une odeur de steak qui cuit ou une balle qui rebondit. En effet, son estomac et ses jeux priment  sur le reste... : "Je me suis lancé à la poursuite de la balle qui rebondissait au milieu de la route : au vu et au su de tous. J'ai pris de l'élan sur mes pattes arrière, et j'ai sauté. Je me suis pratiquement envolé, et j'ai piégé la balle au rebond. Je l'ai prise au dépourvu, comme j'aime. Là, j'ai freiné, dérapage contrôlé avant de repartir à fond de train, tête baissée, oreilles aplaties du fait de ma vitesse hallucinante. J'ai laissé tomber la balle aux pieds de Bernie en freinant au tout dernier moment. Si vous connaissez une activité plus marrante que ça, n'hésitez pas à m'en parler"
Une histoire que j'ai vraiment beaucoup aimé grâce à son originalité et des personnages que j'aurai plaisir à retrouver lors de la lecture de la seconde enquête de Chet et Bernie : "Chienne d'enquête".
 
Éditions le Livre de Poche - 348 pages - Policier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!