vendredi 21 février 2014

Une femme surveillée - Charlotte Link

Une femme surveillée - Charlotte Link
Mon résumé : En banlieue Londonienne, Gillian Ward mène une existence paisible avec sa famille : un mari, une fille, une belle réussite professionnelle. Une vie parfaite aux yeux de Samson Segal, un habitant du quartier qui passe sont temps à épier ses voisins. Obsédé par Gillian, ce chômeur passe ses journées à la suivre et à épier ses moindres faits et gestes. Il l'aime de loin, mais avec une totale dévotion.
Au même moment, les meurtres de deux vieilles dames vivant seules inquiètent  les Londoniens. Carla Roberts et Anne Westley, les victimes, sont sauvagement assassinées. Les premiers éléments de l'enquête indiquent qu'avant de passer à l'acte, le meurtrier rôdait autour de ses victimes pendant plusieurs semaines. L'inspecteur Fielder se charge de l’enquête. Le meurtrier ou la meurtrière est proche de Gillian, si proche que sa vie vire  au cauchemar quand Tom, son  mari, est à son tour retrouvé mort dans leur maison, tué par l'arme ayant servi aux meurtres des deux vieilles dames. Tous les soupçons se portent alors sur Samson, le guetteur.

Mon avis : Comme dans L'enfant de personne que j'avais adoré, le suspens et ses rebondissements nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.
Samson vit dans la maison héritée de ses parents avec son frère Gavin et sa belle-sœur Millie qui ne le porte pas dans son cœur. Il est au chômage et passe ses journées dehors à espionner ses voisins. Lorsque les deux premières victimes sont découvertes, Millie,  qui a des doutes sur son beau-frère et sa prétendue recherche d'emploi  traque son ordinateur et trouve un fichier compromettant qui pourrait le rendre coupable des meurtres. Pour échapper aux interrogatoires de la police, Samson quitte la maison. Cette fuite fait alors de lui le principal suspect car l'enquête révèle que les victimes auraient été épiées plusieurs semaines avant d'être tuées.
L'inspecteur Fielder est chargé de l'enquête. Il tente d établir des points communs ou des connaissances communes aux deux victimes tuées selon le même mode opératoire. Mais, lorsque Tom, le mari de Gillian est retrouvé mort dans la maison familiale tué avec la même arme que les deux précédentes victimes, il découvre que c'est  Gillian qui était visée et que le meurtrier pris au dépourvu n'a pu faire autrement que de se débarrasser de ce témoin gênant.
Gillian se sent alors menacée et part avec sa fille vivre chez Tara Caine sa meilleure amie.
Mais elle fait petit à petit des recoupements et doit bien se rendre à l'évidence : elle connaît effectivement son meurtrier...
Jusqu'à la fin je ne me suis pas du tout doutée du (de la) coupable. C'est d'ailleurs la fin du livre (quand Gillian a compris qui avait commis ces meurtres sordides)  que j'ai préféré. Le suspens est tellement haletant qu'on ne peut plus s’arrêter de tourner les pages...

Extrait : "Il y avait toujours eu des bruits dehors, dans la forêt, et aussi dans la maison, mais Anne les avait depuis longtemps répertoriés dans un coin de sa conscience. Elle connaissait le craquement de la charpente, le gargouillis des tuyaux de radiateurs, le murmure du vent dans les arbres, les cris des bêtes qui vivaient autour d'elle. Le bruit qu'elle venait d'entendre était différent. Il lui fit lever la tête."

A lire aussi :

Éditions Presses de la cité  - Thriller psychologique - 552 pages 

1 commentaire:

  1. J'ai passé un bon moment avec ce roman et comme toi, j'étais loin d'avoir deviné le nom du coupable !

    RépondreSupprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!