dimanche 16 février 2014

Sous le masque de Rê - Paul C. Doherty

Mon résumé : Egypte, 1479 avant J.-C. Touthmôsis II, le pharaon régnant sur le pays vient de s'écrouler brutalement sous les yeux de sa femme, la reine Hatchepsout. L'autopsie pratiquée par le docteur Peay conclue à une mort due à une piqûre de vipère. Mais Amerotkhê (le juge chargé d'enquêter sur cette affaire par la reine Hatchpesout) doute de cette conclusion car une morsure de vipère aurait causé une mort immédiate. Après que Ménéloto (le serviteur qui vérifie que tout soit conforme avant la venue du pharaon dans un lieu) eut été innocenté, c'est au tour des généraux  Ipouwer, Amenhotep et Omendap de connaître une fin tragique. Parallèlement, de nombreux vols de sépultures ont lieu dans les tombeaux des riches familles. Se pourrait-il que ces effractions soient liées au trépas de Pharaon ? Le juge et son espiègle serviteur Shoufoy, vont devoir pénétrer au plus profond des pyramides de Sakkara pour s'en assurer... Qui peut bien en vouloir à ce pharaon tout juste revenu vainqueur du delta du Nil et à ses généraux? Qui aurait soif de pouvoir au point que ces morts lui soient profitables?...
 
Mon avis : Cette histoire se passe dans un cadre historique réel : le pharaon Touthmôsis II est mort dans des circonstances suspectes. Ce n'est qu'au bout d'une lutte sévère que sa femme (et demie-soeur) la reine Hatchepsout parvient à accéder au pouvoir avec l'aide de son amant Senenmout. A cette époque, l'Egypte doit lutter contre l'invasion des mitanniens (actuels syriens) Le reste de l'histoire est bien sûr inventé.
Le pharaon venant de mourir, Hatchepsout charge le juge Amerotkê de découvrir ce qui a causé sa mort. Parallèlement à cela, il faut trouver un remplaçant sur le trone ce qui pourrait engendrer de nombreuses convoitises. Qui sera le prochain pharaon? Son fils, le très jeune Toutmosis III? Le grand vizir Rahimere? Ou Hatchepsout elle-même?
Bien que j'ai appris quelques éléments de l'histoire de ce peuple et leurs coutumes (surtout celles relatives à l'adoration des Dieux), je n'ai vraiment pas accroché à cette lecture. Beaucoup d'évènements sans rapport avec l'enquête elle-même se succèdent et compliquent l'histoire. J'ai eu beaucoup de mal à voir où voulait nous emmener l'auteur. On apprend par exemple que Shoufoy fait du recel d'objet volés... Au moment où je commençais à apprécier l'histoire, Hatchepsout et son armée ainsi qu' Amerotkê partent en guerre contre les mitanniens qui tentent d'envahir le pays, et là, comme je n'aime pas du tout les guerres quelles qu'elles soient et tout ce qui s'y rapporte et la violence inhérente, j'ai totalement décroché. Néanmoins, c'est pendant cet évènement qu'Amerotkhê va découvrir un élément décisif à son enquête. Du coup, il n'aura pas eu trop à se creuser la tête pour résoudre cette énigme.
Bien que le style soit clair et limpide, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de descriptions.
Dommage pour cette lecture car j'aime beaucoup cette civilisation, et, dans le même genre de thriller historique, j'avais bien plus apprécié "Les fils de Ramsès", roman grâce auquel j'avais appris beaucoup de choses sur l'égyptologie.
 
Ce que je retiendrai : Pas facile de donner des impressions objectives quand on n'a pas aimé un livre, néanmoins, j'ai appris des choses étonnantes  et espère que ce ne sont pas des anachronismes :
A cette époque il y avait déjà des maisons closes et des prostituées,
Les gens buvaient du vin et de la bière tous les jours,
Les médecins pratiquaient déjà des "autopsies"
Les chats étaient des créatures des Dieux et des tombeaux spéciaux leur étaient réservés
Hatchepsout avait un amant et était la demi-soeur de Thouthmôsis II
La Mitanni est devenue l'actuelle Syrie ...
 
Éditions 10/18 - Grands détectives - Policier Historique - 285 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!