samedi 15 février 2014

Prince d'orchestre - Metin Arditi

Mon résumé : Alexis Kandilis est un brillant chef d'orchestre de renommée internationale adulé par son public et ses musiciens. Très imbu de lui-même, il va avoir un jour des paroles indélicates envers un jeune percussionniste. A partir de ce jour, plus rien ne sera pareil pour Alexis. La presse s'est emparée de l'évènement et le descend en trombe. Les musiciens des orchestres qu'il dirigent se liguent contre lui et n'obéissent plus à ses ordre. Même son entourage qu'il menait à la baguette semble le délaisser. Petit à petit, il va tomber dans la dépression, vivre une véritable descente en enfer, découvrir les casinos et tomber dans l'addiction aux jeux d'argent et au sexe.
 
Mon avis :"Je serai maître de l'Univers et des galaxies, maître de tous les royaumes et de l'Empire global. Chacun m'embrassera les pieds Chacun se prosternera devant moi Chacun m’appellera sire et j'atteindrai la gloire magique" Voici l'état d'esprit dans lequel se trouve Alexis Kandilis avant ses paroles malheureuses. Autant dire que dès le début, je l'ai trouvé insupportable et j'ai eu envie de le gifler. Je n'ai rien trouvé d'appréciable dans ce personnage. Du coup, je n'ai pas apprécié ce livre. Je n'ai même pas eu une seconde de pitié pour lui quand il devient addict à la roulette française. Pourtant, l'auteur essaie de nous faire croire que tout ce qui lui arrive n'est pas seulement de sa faute mais ce comportement auto-destructeur trouverait son origine dans son enfance : sa mère qui voyait en lui toujours le meilleur mais ne s'est jamais préoccupée de son épanouissement , sa scolarité à l'institut Alderson (établissement élitiste pour jeunes issus de famille aisées) . Tellement sûr de lui et de sa réussite, Alexis Kandilis pensait pouvoir contrôler le hasard et en particulier la bille de la roulette. D'ailleurs, toute la partie du livre consacrée aux casinos, à la roulette et aux jeux de hasard en général m'a profondément ennuyée car elle ne reflète pas du tout la réalité de ce milieu (et j'en sais quelque chose!!) Pire encore, côtoyant quotidiennement des joueurs compulsifs, je n'arrive pas à comprendre ce comportement qui révèle de l'être humain le pire qu'il a en lui : l'impolitesse, l'arrogance, la méchanceté et j'en passe....
Malgré tout cela, Alexis Kandilis ne se remettra jamais en question et deviendra réellement fou. Son histoire avec le couple Tatiana / Pavlina est là pour en témoigner.
J'ai néanmoins lu ce livre jusqu'au bout, mais je pense que j'attendrai un peu si on me propose un autre titre de Metin Arditi!
 
Extrait : "Après quatre essais, un décalage persistait. Alexis avait appelé le musicien sur le plateau et lui avait lancé devant tout l'orchestre "Et à part ça, vous faites quoi pour gagner votre vie?" Le percussionniste avait semblé ne pas comprendre. Piqué par son silence, Alexis avait ajouté : " Dans mon pays, là où il y a des cloches, il y a des vaches." Le pauvre garçon avait fondu en larmes."
 
Éditions Actes Sud - Littérature contemporaine - Drame - 376 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!