lundi 17 février 2014

Nue comme un ver(s) - Emilie Fédou - (poésie)

Mon résumé : Emilie Fédou, jeune auteure, nous raconte dans ce recueil de poésie son enfance. A 8 ans, elle  arrive "nue comme un ver(s)"  en France, pays ou elle a été adoptée. Dans cette nouvelle famille qu'elle doit apprendre à connaître, elle subit l'inceste, doit supporter la violence de son père...
A l'âge de 15 ans, elle commence à  écrire des poèmes, et,  ce  sera pour elle une sorte d'exutoire. Maintenant âgée de 31 ans,  elle nous livre ses écrits poignants pour témoigner de son enfer et tenter de s'en libérer...
 
Mon avis : Dans ce recueil de poésies, on apprend  la difficile enfance d'Emile Fédou. Âgée de 6 ans, sa mère biologique  décède, son père devient alcoolique et n'étant  pas capable de s'occuper d'elle, il l'abandonne. A 8 ans, elle est adoptée par une famille française et est alors déracinée.
Elle, qui doit apprendre à connaître une nouvelle famille qui aurait du lui garantir une meilleure vie, doit faire avec la violence conjugale de son père.. Puis à 11 ans, son grand père maternel se rend coupable d'inceste ... Au début, avec sa vision d'enfant, elle n'y trouve rien d'anormal, puis, quand à 14 ans elle se rend compte de la gravité de l'acte, elle parle et dénonce son tortionnaire, et bien sur (comme c'est malheureusement souvent le cas) personne ne la croit. Elle commence donc à se renfermer sur elle même...
Toutes ces poésies sont vraiment poignantes et percutantes, et révèlent avec tact une enfance vraiment difficile.
Ces 72 poèmes sont autant de petits morceaux de vie ou elle parle tantôt de l'alcoolisme de son père biologique, de ses souvenirs lointains de son village d'enfance, tantôt de son adoption, de son mal-être, de son enfance de gauchère contrariée... Heureusement, ce livre est ponctué de textes sans rapport et plus gais  comme "Dame limace" ou "le bouton"...
L'avant dernier poème "Notre nid douillet" est, quant à lui, une belle conclusion qui nous laisse présager que sa vie va maintenant pouvoir être heureuse : Elle s'est installée avec un garçon et prévoit de fonder une famille...
En ce qui concerne la poésie en elle-même, je n'émets aucun jugement, car les textes sont assez forts de sens pour ne pas être obligé de faire des figures de styles compliquées. Les rimes sont présentes et c'est bien le principal.
Je remercie Blog-o-book et les éditions Publibook de m'avoir offert ce livre dans le cadre d'un partenariat lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!