lundi 17 février 2014

Nos étoiles ont filé - Anne-Marie Revol

Mon résumé : Le 11 août 2008, un drame a eu lieu dans la famille d'Anne-Marie Revol, journaliste à France 2. En effet, elle a perdu ses deux petites filles lors d'un incendie survenu  dans leur chambre, alors qu'elles étaient en vacances chez leurs grands-parents dans le Sud de la France. Durant l'année qui suit leur disparition, elle adressera une lettre par jour à Pénélope 26 mois  et Paloma 14 mois. Ce livre témoignage est composé de ces lettres montrant l'amour d'une mère pour ses filles, mais aussi l'amour qu'elle porte à son mari. Cette terrible épreuve les aura d'ailleurs rapprochés.
 
Mon avis : C'est la couverture portant la mention "Grand prix des lectrices de Elle" qui m'a convaincue de me laisser tenter par cette lecture. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé cette écriture simple de lettres adressées à ses filles commençant chaque fois par un petit surnom différent comme par exemple Mes perles de pluie, mes paillettes ou encore mes ingénues. Je pense que l'intérêt de ce témoignage repose sur le fait que, comme il n'était pas nécessairement prévu qu'il soit publié (c'était plutôt une sorte de journal intime permettant de garder le contact) les sentiments décrits y sont très justes et pas du tout transformés dans l'optique de plaire au public mais sont livrés tels quels. Rien n'est épargné au lecteur ce qui rend parfois la lecture dure mais tellement belle et pleine d'espoir et de courage. Comment continuer à vivre après une telle épreuve? Comment ne pas en vouloir à ses parents qui avaient le garde des filles et qui sont toujours en vie? Comment attendre l'arrivée d'un autre bébé sans être pleine de remords et de sentiment d'abandon? Plein de questions que je me pose et qui me font admirer cette femme pleine de courage. Car comme elle le dit elle même, le plus simple et le plus facile aurait été de " tout arrêter et partir à tout jamais. Ça aurait été la seule possibilité de peut être les retrouver."
Une lecture belle et émouvante que je vous recommande.
 
Extrait :
"Mes Brioches Dorées,
Pour beaucoup, nous devrions être réduits à l'état de zombies alors que nous sommes bien vivants. Affirmer que nous sommes gais toute la sainte journée serait exagéré mais, depuis quelques mois, disons cet hiver, nous sommes heureux 80 % du temps. Si les 20 % restants sont des instants de vie misérables, en dépit de l'horreur de votre mort, Papa et moi sommes encore capables, avec une bonne dose de volonté, de nous enthousiasmer, de faire les idiots, de nous moquer, voire d'être carrément méchants ! Je me demande vraiment comment nos cerveaux sont construits. Cet état  de fait est gênant, "malaisant"... Pourtant, et bien que cela me défrise, je suis obligée d'admettre que c'est ainsi : nous sommes debout, face au vent et on avance."
 
Voici l'interview d'Anne-Marie Revol Sur Europe 1 au moment de la publication de ce témoignage :
 
 
Éditions J'ai lu - Témoignage - 346 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!