mardi 18 février 2014

Loup - Nicolas Vanier

Résumé de l'éditeur : Attendri par le spectacle d’une louve jouant avec ses louveteaux, Sergueï sait qu’il transgresse les lois millénaires de son peuple nomade. Il a en face de lui des loups, les égorgeurs de rennes, les ennemis héréditaires. Il est tenu par son rôle de futur chef de clan de les abattre tous, sans état d’âme. Mais, dans l’insouciance de ses dix-sept ans, Sergueï se dit qu’il aura tout le temps de le faire plus tard. Pas un instant, il ne pense que sa vie est en train de basculer. Le jeune Évène vient d’entrer dans le cercle des loups.
À cause de cette trahison, Sergueï est renié par son père et banni de son clan. Il doit désormais survivre seul dans le désert glacé de la Sibérie. Mais quand des hommes sans scrupules, venus de cet ouest tout-puissant, débarquent et menacent la survie des siens, le jeune homme n’a plus qu’une idée en tête : sauver coûte que coûte sa tribu et la femme qu’il aime. Seul contre les pirates des temps modernes, Serguei réussira-t-il à empêcher la disparition de son peuple ?
 
Mon résumé : Serguei vient d'avoir 17 ans et lors de la cérémonie rituelle qui doit faire de lui un homme, il se voit confier la tache d'amener seul  la harde (troupeau de rennes) aux pâturages d'été. C'est un travail initiatique qui devra prouver  qu'il est capable de protéger le troupeau de ses pires prédateurs : les loups.
En effet, ces derniers sont les pires ennemis des évènes (peuple russe de Sibérie) car ils dévorent leurs rennes dont l'élevage est le seul moyen de subsister.
En amenant son troupeau de rennes vers les pâturages, il va rencontrer une louve et ses 4 petits pour lesquels il va se lier d'affection et qu'il va tacher de protéger coûte que coute (il va même jusqu'à leur donner un nom à chacun...)Sa famille ainsi que sa fiancée Nastazia ne vont pas tarder à se rendre compte que Serguei laisse vivre des loups près de leurs rennes. Il a donc ordre de les exterminer mais pas facile pour lui surtout que Torok (le grand loup chef de la meute) lui a sauvé la vie en se couchant sur lui pour le réchauffer  alors que par moins 50 degrés, il a failli mourir de froid après un bref passage dans l'eau d'une rivière.
Serguei faisant tout pour protéger  "ses" loups se retrouve livré à lui même et va commettre une erreur (impardonnable pour son clan) avec les occidentaux et une certaine Oksana (son amie d'enfance) devenue sédentaire et ayant adopté le mode de vie des occidentaux...
 
Mon avis : Ayant lu il y a quelques années "Le dernier trappeur" c'est avec un a priori positif que j'ai entamé cette lecture.
Une très belle histoire ou on en apprend beaucoup sur le vie de ces peuples du grand Nord mais aussi une belle leçon d'écologie et des méfaits de l'homme occidental sur un paysage et une civilisation vierges de toute corruption due à l'argent et au profit : " [...] les choses avaient toujours été simples et claires. On naissait, on grandissait, on devenait un homme, on élevait des rennes qui fournissaient à peu près tout ce dont on pouvait avoir besoin. On chassait, on pêchait, on se mariait, on faisait des enfants et on mourait, sans se demander si on était heureux ou si on rêvait d'une autre vie..."
Ce roman a été adapté au cinéma en 2009. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!