lundi 17 février 2014

Les fils de Ramsès - C. Kerdellant - E. Meyer

Mon résume :Un soir à Paris lors d'une balade nocturne, Hosni Ziady (égyptien et médecin humanitaire pour enfants) et Emma (avocate spécialisée dans l'humanitaire et mécène des actions d'Hosni) sont les premiers témoins de la découverte d'une momie au pied de l'obélisque de place la Concorde.
Cette macabre découverte est la première d'une série ou l'on retrouve à chaque fois une momie près d'un obélisque...La même nuit, Raphaël, fils d’Hosni et de Rania, grande spécialiste de l’art égyptien, joue sur Second Life au Maître de l’Eternité, un jeu qui semble annoncer dans le virtuel ce qui se passe dans le réel.
Quand Hosny comprend le lien entre la réalité et le virtuel, et entre son passé et les disparitions,  il comprend très vite que c'est lui et surtout son fils Raphael qui sont  menacés....
Lui et Emma vont alors tenter percer le sens de ces mises en scènes macabres et seront entraînés dans l'univers trouble des derniers fils de Ramsès II...
Qui pourrait être ce tueur diabolique capable de  mettre en scène ses propres meurtres en créant un jeu virtuel avant de les appliquer à la réalité?
 
Mon avis :J'ai beaucoup apprécié ce  policier historique qui est le premier que je lis du genre et auquel les deux auteurs Christine Kerdellant et Eric Meyer respectivement journalistes à L'Express et à Géo donnent encore plus de crédit quant à l'énumération de faits historiques.
Le début de l'histoire concernant la résolution des énigmes du jeu "Le maître de l'éternité" de Second Life est très instructif car on y apprend de vrais éléments de l'histoire de l'Egypte comme par exemple comment a été cassé le nez du Sphynx....
Beaucoup de ces découvertes m'ont donné envie d'approfondir mes connaissances sur l'égyptologie et plus précisément sur le procédé de momification.
On apprend par exemple que pour transformer un corps en momie, il faut  au minimum 70 jours, alors on devine donc que toutes ces découvertes macabres ont lieu bien après les meurtres.. Ainsi, Hosni et Emma doivent anticiper pour deviner ou se feront les nouvelles découvertes de momies et connaître les obélisques construits à la gloire de Ramsès II : bien sur, il  y a beaucoup d'obélisques dans le monde, mais, maintenant, on sait plus précisément qu'il y  en a eu 5 érigés à la gloire de Ramsès II :(chaque obélisque a été construit en l'honneur d'un pharaon). Les deux premiers appelés "les aiguilles de Cléopatre" sont des  obélisques jumeaux dont un se trouve à Londres et l'autre à New York.
Deux autres   se trouvent pour l'un à Paris et l'autre est resté à Louxor.
Le cinquième, quant à lui, se trouve à Rome Piazza del Popolo.
Grâce à cette lecture, je sais maintenant  que  Ramsès avait 69 fils (!!!!) et un nombre indéfini de filles.
L'avantage de cette histoire est de mêler des faits de l'histoire avec une intrigue policière. Cette dernière est d'ailleurs bien menée car jusqu'au dernier moment je ne me suis pas du tout doutée du dénouement, et le fil est facile à suivre. Le lecteur, qui croit avoir découvert le meurtrier au 3/4 du livre sera tenu en haleine jusqu'à la fin à cause d'un rebondissement inattendu... 
J'ai aimé aussi le rapprochement qui est fait entre la descendance de Ramsès et celle d'Hosni mais je ne peux pas vous en dire plus, de peur de dévoiler une des clés de l'intrigue...
Je remercie Livraddict et les éditions JC Lattès de m'avoir offert ce livre dans le cadre d'un  partenariat lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!