dimanche 16 février 2014

Les années perdues - Mary Higgins Clark

Résumé : Pour Mariah, le cauchemar commence quand elle découvre sa mère atteinte d’Alzheimer enfermée dans un placard, l’arme du crime au poing, à côté du cadavre de Jonathan Lyons, son père tué d’une balle dans la tête. Aucun doute pour la police mais Mariah, elle, est convaincue de l’innocence de sa mère. Son père, spécialiste de la Bible, avait fait quelques temps auparavant, une étrange découverte : une lettre de Jésus à Joseph d’Arimathie, disparue au 15e siècle de la bibliothèque du Vatican, après que le pape ait émis des doutes sur son authenticité. Mais elle a mystérieusement ressurgi et, avec elle, la preuve de son authenticité. Aurait-on tué son père pour récupérer ce parchemin d’une valeur inestimable ? Et, dans ce cas, qui est le coupable ? Mariah se lance dans l’enquête, au péril de sa vie.
 
Mon avis : "Les années perdues" évoquent les années pendant lesquelles on a perdu la trace de Jésus entre ses 12 et ses 30 ans. On pense que pendant ce temps là, Joseph d'Arimathie a fait son éducation en Egypte. La lettre retrouvée par Jonathan Lyons, aurait été écrite par Jésus et destinée à Joseph. Si elle était  authentique, elle lèverait le voile sur des années de la vie de Jésus. Jonathan Lyons est persuadé qu'il a fait une grande découverte et décide de garder cette lettre d'une valeur inestimable mais ce sera au péril de sa vie.
Pour ma part, je ne pense pas aux années perdues, mais aux heures perdues en lisant ce livre. En effet, c'est le troisième roman de Mary Higgins Clark que je lis, et je n'arrive toujours pas à accrocher! Au début, les personnages sont trop nombreux et trop rapidement présentés et certains n'ont aucun intérêt pour l'histoire. Cela n'a fait que m'embrouiller.
De plus, faire accuser Kathleen, sa femme atteinte d'Alzheimer est un peu facile même si tout est contre elle. La pauvre femme ne comprend même pas ce qu'on lui reproche et elle est placée d'office dans un hôpital psychiatrique et bourrée de calmants. Mais plusieurs personnes auraient un mobile :  Lillian Stewart, la maîtresse de Jonathan, Rory, l'aide-soignante de Kathleen et bien d'autres encore..
Dans le résumé, on nous dit que Mariah, la fille de Jonathan va mener l'enquête. Mais je l'ai trouvée insipide et même un peu nunuche... En fait c'est Alvirah, une amie de la famille qui va faire avancer l'enquête. Peu habituée à lire des romans policiers, je n'ai pas découvert le coupable avant le dénouement.
J'ai encore un livre de cette auteure dans ma bibliothèque mais je crois que je ne suis pas prête de retenter l'expérience!
A réserver aux fans de l'auteure...
 
A lire aussi :
L'ombre de ton sourire
Où-es-tu maintenant?
 
Éditions France Loisirs - Policier - 416 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!