vendredi 21 février 2014

Le confident - Hélène Gremillon

Le confident - Hélène Grémillon
Mon résumé : A Paris, en 1975, Camille Werner, éditrice trentenaire, vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances qu'elle reçoit chaque jour, se glisse celle d'un inconnu prénommé Louis qui relate ses souvenirs d'avant-guerre, auprès d'une certaine Annie. Croyant d'abord qu'il s'agit d'une erreur, ou d'une ruse d'écrivain pour attirer l'attention et se faire publier, Camille se rend  compte que cette lettre et les suivantes reçues toutes les semaines la concernent. Elle va découvrir petit à petit un passé familial qu'elle n'aurait jamais soupçonné. Louis, Annie, Paul et Elizabeth : deux amours impossibles et quatre destins brisés...

Mon avis : C'est un coup de cœur! L'auteure sait nous tenir en haleine. On découvre les lettres de Louis en même temps que Camille et, dès le début, on se doute bien qu'il y a un lien entre Camille et cette histoire que nous raconte Louis qui commence à la veille de la seconde guerre mondiale.
Éperdument  amoureux d'Annie, Louis raconte comment il l'a perdue à cause de Madame M., une femme désespérée en mal d'enfants. Les choses auraient pu s'arrêter là, sur le récit de Louis car ils se sont perdus de vue  après qu’Annie soit partie chez Mme M, mais, après la guerre, il va apprendre  ce qui s'est réellement passé pour Annie. Ce non-dit devenant trop difficile à porter, et la mère de Camille lui ayant toujours caché la vérité, le vieil homme décide de livrer la confession d'Annie et de Madame M. 
J'ai aimé suivre le cheminement de réflexion de Camille et, comme elle, j'attendais avec impatience la prochaine lettre de Louis.
Afin de faire durer le suspens, trois narrateurs se succèdent : Louis, Annie et madame M. qui nous racontent tour à tour la tragédie et les lourds secrets qui les relient les uns aux autres à jamais. 
Camille vient d'apprendre qu'elle est enceinte.  Elle surmonte difficilement  la disparition de sa mère et  elle était loin de penser qu'un jour elle aurait à faire face à une telle révélation qui va lui faire se poser mille et une questions quant à sa maternité....
Je ne peux pas vous en dire plus quant à l'intrigue, mais vous l'aurez compris, je vous recommande vivement ce livre!

Extrait : "Un jour, j’ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C’était un événement, car dans ma vie je n’ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m’annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l’ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j’attendais d’elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu’à dix puis de les rouvrir, qu’elles bouleversent ma vie.
Et puis ma mère est morte. Alors là, j’ai été comblée, pour bouleverser une vie, la mort d’une mère, on peut difficilement mieux faire.
Je n’avais jamais lu de lettres de condoléances.
"

Éditions Folio - Drame - Littérature contemporaine - 311 pages

2 commentaires:

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!