lundi 17 février 2014

Le chant des âmes - Frédérick Rapilly

Mon résumé  : Marc Torkan, ancien grand reporter à Paris Flash est rappelé par son ancien patron pour mener une enquête sur un horrible meurtre qui a eu lieu juste à côté de chez lui dans la foret de Brocéliande, en Bretagne. Pour mener à bien son enquête, il est épaulé par une photographe américaine, Katie Jeckson. Les autorités soupçonnent un rituel païen ou satanique, et placent en garde à vue plusieurs suspects, mais Marc et Katie ne vont pas dans ce sens. En effet, cette dernière, plutôt méthodique et réfléchie arrive à faire un lien entre ce meurtre affreux avec beaucoup de mutilations, et un autre meurtre ayant eu lieu dans le même milieu : celui des rave-parties. En effet, le mode opératoire est le même : seins et langue coupés, et mise en scène rappelant une crucifixion. Mais qui est derrière tout ça? Quels sont les mobiles? Y aura t il d'autres meurtres dans ce milieu de la techno-électro? C'est ce que Marc et Katie vont tenter de découvrir.
 
Mon avis : J'ai beaucoup aimé ce thriller ayant comme toile de fond le milieu de la nuit, et, plus particulièrement, celui des rave-parties. L'histoire se déroule à un rythme effréné qui nous mène tour à tour de Bretagne vers la Thaïlande, l'Ukraine, les Canaries ou encore l'Australie. En effet, Marc enquête sur toutes les plus grandes fêtes techno de la planète pour tenter de faire un lien entre les meurtres, les DJs, ainsi que les participants, mais ce n'est pas chose aisée car des milliers de personnes participent à ce genre de manifestation.
Je me suis attachée au personnage de Marc, qui a abandonné du jour au lendemain son métier de grand reporter suite au décès de sa femme lors d'un attentat à Bali pendant son voyage de noces. Il ne voulait alors plus voyager, et a  acheté une boutique d'antiquités. Depuis, il survit et à du mal à refaire surface, mais avoir l'esprit occupé par cette enquête va lui faire le plus grand bien : "C'est ce qu'a ressenti Marc pendant longtemps. Se laisser couler. Oublier. Se faire oublier. Mais les choses changent. Il se surprend à se sentir excité par la traque menée depuis quelques jours. Comme si la vie l'avait réinvesti alors qu'il piste des mortes. Comme si l'action pouvait finalement servir de baume à une souffrance indicible."
J'ai été happée par cette histoire du début à la fin transportée dans le milieu des rave-parties (auquel je ne connais pourtant pas grand chose). Le style est clair et percutant,  et tout s'enchaîne à merveille.
Marc et Katie mènent une chasse au scoop, et vont même arriver à doubler les gendarmes dans leur enquête. Voyant leur longueur d'avance, ils vont mettre les bouchées doubles pour vendre à Paris Flash le reportage de l'année.
Parallèlement à leur enquête, on va voir, par-ci, par là, des bribes du portrait de celui qui est notre psychopathe. Comprenant alors sa personnalité torturée et son mobile, on a hâte de voir comment Marc et Katie vont parvenir à remonter jusqu'à lui...
Pour finir, je remercie Bibliofolie, l'antre des bibliofous!  ainsi que les éditions Critic pour m'avoir permis de découvrir cet auteur dans le cadre d'un partenariat lecture, et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite des enquêtes de Marc dans "Le chant des mortes" à paraître en 2012.
 
Éditions Critic - 371 pages - Thriller

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!