dimanche 16 février 2014

La tune dans le caniveau - Thierry Crouzet

"C’est la grève géné­rale. Sui­vis par les came­ra­men de la triD, les pauvres dépouillent les riches et para­lysent Paris. Les ordures s’accumulent dans les rues. Extase pénètre dans le 6e arron­dis­se­ment aban­donné aux insur­gés pour y retrou­ver son père, le plus célèbre des acti­vistes du réseau."
 
A mi chemin entre la nouvelle de science-fiction et le roman, ce texte de Thierry Crouzet est téléchargeable gratuitement  ici.
L'histoire se déroule à Paris et plus précisément dans le 6ème arrondissement. L'auteur nous parle d'une société située dans un futur très proche qui est en train d'exploser : en effet, en pleine anarchie, et pendant la grève, les pauvres ont décidé de ne plus se laisser faire et de s'approprier toutes les richesses. Pour cela, ils sont épaulés par Noam (Le père d'Extase) qui va se faire défenseur de leur cause... Guidé par certaines théories comme celle de Pareto, Juran ou Edgar Morin, dont il va s'inspirer mais qu'il va tour à tour réprouver pour réfléchir à un autre mouvement : "Nous avons simplement la preuve que les systèmes politiques essayés à ce jour ne favorisent pas l’égalité. Nous devons en imaginer d’autres, en déployer d’autres, concurremment, simultanément, sans jamais nous livrer à un seul. Que proposez-vous d’original ? Vous les riches, vous les pauvres ?"
Je pense que Noam révèle la pensée de Thierry Crouzet sur la société dans laquelle nous vivons  « Réveillez-vous ! La tune n’est pas le sang qui irrigue votre corps, ni la sève qui avive vos passions, ni la ferveur qui enflamme vos idées. La tune n’est précieuse que pour celui qui ignore les dimensions non économiques de l’existence et refuse le partage des expériences. La tune n’est qu’un concept de riches ; tournez-leur le dos. Ne vous définissez plus dans l’opposition mais par vous-même, par votre unicité." Je pense aussi que le style science fiction de la nouvelle apporte un plus et nous permet de réfléchir davantage à ce que pourrait être notre société dans quelques années.
Ce texte a été écrit avant les grèves d'octobre sur la réforme des retraites et est peut être un peu prémonitoire....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!