lundi 17 février 2014

Home - Toni Morrison

Résumé : L’histoire se déroule dans l’Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation.
La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat noir Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s’exprime aussi bien physiquement que par des crises d’angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune soeur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa soeur, très gravement malade. Il va tout mettre en oeuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d’amour, de rancoeur pour cette ville qu’il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les États-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est. Mieux, il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d’aider sa soeur à faire de même.
 
Mon avis : Les thèmes abordés  sont le racisme, le maccarthysme, le retour des vétérans de Corée, la pauvreté, l'oppression des Noirs par les Blancs, des femmes par les hommes. Toni Morrison a réussi à aborder ces sujets difficiles sans tomber dans le pathos et c'est ce qui fait la force de ce livre.
"Home" comme maison. Maison dans laquelle Franck va s'efforcer de ramener sa petite soeur Ycidra surnommée Cee gravement malade. Pourtant à son retour de la guerre de Corée, revenir à Lotus en Géorgie, sa ville natale, lui rappelle de mauvais souvenirs : ses deux amis d'enfance avec lesquels il a été envoyé faire la guerre et qui se sont fait tuer en Corée, et les mauvais traitements que sa grand-mère leur a fait subir.
Pour lui, Lotus c'est « le pire endroit du monde, pire que n'importe quel champ de bataille », un lieu où « il n'y avait pas d'avenir, rien d'autre que de longues heures passées à tuer le temps [...], pas d'autre but que de respirer, rien à gagner et, à part la mort silencieuse de quelqu'un d'autre, rien à quoi survivre ni qui vaille la peine qu'on y survive ». Son amour fraternel étant  plus fort que les fantômes de son passé, il va quand même chercher sa soeur à Atlanta et la délivrer du médecin Beau qui fait sur elle des expériences scientifiques, puis la ramener  à Lotus  et tenter de se reconstruire ensemble.
D'ailleurs, quand il a reçu l'appel au secours de sa soeur, il n'a pas hésité un seul instant à entreprendre ce long voyage de Seattle à Atlanta  qui lui fera traverser les États-Unis d'Ouest  en Est. Pourtant, il n'a pas d'argent, mais il va réussir à se débrouiller. D'abord en bus, puis en train, la traversée de cette Amérique ségrégationniste ne sera pas facile  pour ce jeune noir mal habillé. Quelques bonnes âmes, et surtout le fameux "Guide de Green", qui répertorie les adresses réservées aux Noirs, l'aideront à atteindre son but.
Le roman alterne la vie de Franck et celle de Cee jusqu'au moment de leurs retrouvailles. J'ai aimé le fait que l'auteure soit si directe. Pas de descriptions longues et  inutiles : que des faits. C'est ce qui donne toute la force à ce texte et aux sujets difficiles qu'il décrit.

Extrait : "Protéger Cee, trouver un chemin à travers l'herbe haute et sortir de cet endroit, n'avoir peur de rien - pas des serpents ni des vieillards insensés. Je me demande si le fait d'y arriver n'a pas été le germe enfoui de tout le reste. Dans mon cœur de petit garçon, je me sentais héroïque et je savais que, s'ils nous trouvaient ou s'ils la touchaient, je serais prêt à tuer."
 
Éditions Christian Bourgois - Littérature contemporaine - 151 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!