lundi 17 février 2014

Dis oui, Ninon - Maud Lethielleux

Mon résumé : Ninon est une petite fille de 9 ans qui, après la séparation de ses parents  Fred et Zélie, a décidé de vivre avec son père et sa petite soeur Agathe au plus près de la nature. Luttant pour se sustenter en vendant les petits fromages des chèvres qu'ils élèvent, Ninon est  partagée entre la vie d'écolière qu'elle devrait avoir comme tous les enfants de son âge, et la vie d'une   fermière qui aurait grandi trop vite.
Mais, dans la campagne angevine comme partout ailleurs en France, les parents ne peuvent pas faire n'importe quoi avec leurs enfants, et les assistantes sociales veillent.  Babas cools, ils tiennent absolument à subvenir à leurs besoins sans l'aide de personne et surtout pas de madame "Kaffe" qui nourrit les assistés....
 
Mon avis : J'ai beaucoup aimé ce livre dont la narratrice est Ninon elle même. Elle nous décrit le monde dans lequel elle évolue vu avec ses yeux d'enfants et sa naïveté.
Au début, elle croit que si ses parents ne s'entendent pas,  c'est parce qu'elle est arrivée alors que sa mère n'avait que 16 ans et qu'elle n'avait pas encore envie d'avoir un enfant, mais ensuite est née sa petite soeur Agathe ce qui n'a pas arrangé la situation.
Vivant en pleine nature avec son père, et, ne disposant pas du confort moderne, Ninon, est toujours sale et pleine de taches. A l'école (ou elle ne va que deux jours par semaine) , tout le monde la surnomme "Ninon la guenon" et encore plus lorsqu'elle attrape la teigne à cause du chat et que sa mère est obligée de lui faire raser la tête.
Zélie voyant la situation ne sait plus trop si elle doit la laisser avec son père ou en reprendre la garde (comme elle a déjà repris Agathe). Le problème c'est que Zélie a un nouveau compagnon que Ninon ne supporte pas et qu'elle et sa soeur appellent L'Autre ou Grocon et que Ninon s'efforce à supporter les week-ends et les mercredis.
Mais Ninon est une petite fille qui apprend trop vite les choses de la vie au détriment de ce qu'elle devrait apprendre à l'école. J'ai par exemple aimé sa répartie quand son père lui annonce qu'ils partent en vacances voir les pacifistes du Larzac et qu'elle dit à son oncle en se vantant qu'elle va aller " à l'Océan Pacifique du Larzac" et que même sa petite soeur reprend en lui disant qu'il n'y a pas la mer dans le Larzac car c'est le nombril de la France. Ninon a beaucoup d'expressions de cet acabit comme le maquillage que se mettent les "sales lopes" sous les yeux qui, pour elle  est du "noir de pute". ou encore celle-ci qui m'a bien fait rigoler : "Zélie m'a appris à tenir mes promesses pour ne pas devenir un homme". mais cette enfant est aussi plein de belles paroles : "Une petite sœur, elle l’est pour tout le temps, c’est pas comme les amoureux ou les trucs comme ça, une petite sœur, même quand t’es à quinze kilomètres ou si tu fais des choses, ou si tu fais rien, elle est pour toujours  dans ta poche d’amour éternel."
Ce premier roman de Maud Lethielleux est pour moi un vrai voyage au grand air de la campagne. En lisant son blog et son site officiel, j'en ai appris un peu plus sur elle, et j'ai vu que quand elle a envoyé son manuscrit à 7 maisons d'éditions, trois jours plus tard, elle en avait déjà deux qui voulaient la publier.... Un succès que je trouve bien mérité! 
 
 
Editions J'ai Lu - 219 pages - Roman

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!