dimanche 16 février 2014

"Coureur des océans" Michel Desjoyeaux

Résumé de l'éditeur : Parti bon dernier, Michel Desjoyeaux est arrivé premier, pulvérisant tous les records : le Vendée Globe 2009 est une extraordinaire victoire, une réussite superbe.
C’est que Michel Desjoyeaux n’est pas un marin comme les autres. Il a une détermination, une volonté, une rage de vaincre qui le placent à part. Dans ce livre, il se confie pour la première fois.
Michel Desjoyeaux est le seul marin à avoir gagné toutes les grandes courses en solitaire : deux fois le Vendée Globe (2001 et 2009), trois fois la Solitaire du Figaro (1992, 1998 et 2007), la Route du Rhum (2002) et la Transat anglaise (2004).

Mon avis : Voilà un livre qui m'a passionnée tout d'abord parce que j'adore la voile et les bateaux et en plus parce que j'ai eu la chance de le rencontrer l'année dernière à La Grande Motte lors du Trophée Clairefontaine et c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup par sa simplicité et sa gentillesse (car il n'a pas refusé de faire une deuxième photo quand je lui ai dit que la première était ratée...) De plus, il est très disponible pour ses admirateurs et discute facilement... Il n'est pas inabordable comme certains que j'ai vu aussi et qui se la racontent...mais bon, je ne dirai pas de nom!
Dans ce livre, Michel nous parle tour à tour de son dernier Vendée Globe (2008-2009) -qu'il a gagné malgré 40 heures de retard au départ car il a du faire demi tour pour réparer une avarie- et de sa passion pour la voile et les bateaux qu'il a depuis tout petit.
Il nous explique donc ses premières navigations avec ses frères ou avec son ami de longue date "bilou" (Roland Jourdain), ses premières recherches de sponsors, son apprentissage de la voile avec Eric Tabarly, ses premiers tour du monde en équipage puis en solitaire.
Ce livre alterne les passages du présent (le Vendée Globe) et du passé. J'ai appris un peu plus de la vie de cet homme admirable et plein d'humour...
J'espère de nouveau pouvoir le rencontrer et je lui souhaite aussi de gagner beaucoup d'autres courses au large.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!