mardi 25 février 2014

Cinq jours - Douglas Kennedy

Cinq jours - Douglas Kennedy
Mon résumé : Laura a 42 ans. Technicienne en imagerie médicale elle se sent chaque jour plus déstabilisée par la détresse de ses patients.  Elle ne trouve pas non plus  beaucoup de réconfort à la maison : son mari est sans emploi depuis 19 mois ; son fils, artiste dépressif, se morfond depuis sa rupture amoureuse et sa fille s’apprête à partir à l’université. Lorsqu'on lui demande de se rendre quelques jours en congrès à Boston elle voit enfin une courte échappatoire à son train-train quotidien. Mais ces quelques jours vont bouleverser à jamais son existence… Richard Copeland est lui aussi en pleine confusion. A l’étroit dans un mariage contracté par dépit plus que par amour, incompris par une femme devenue de plus en plus distante, frustré professionnellement et connaissant de grandes difficultés avec son fils, un garçon brillant mais psychologiquement très instable, il rêve de s’échapper. Entre ces deux esseulés, une folle passion, un aperçu du bonheur, un avant-goût de liberté. Une autre vie serait-elle possible ? Et pourtant… Et si, finalement, la plus grande peur de l’homme était d’accéder au bonheur ?

Mon avis : J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire c'est long et on est bien loin du style habituel mêlant thriller et sentiments qui m'avait fait aimer les livres de l'auteur. Ici, il n'y a que du sentimental. Toute la narration est basée sur des dialogues entre Laura et son mari ou ses enfants ou entre Laura et Richard.
Néanmoins Laura m'a touchée à ce moment de sa vie où elle  voit enfin une part de ciel bleu dans son avenir. Enfin, elle a rencontré quelqu'un qui a les mêmes envies et la même conception de la vie qu'elle. Mais elle se pose plein de questions quant à l'avenir de sa relation avec Richard. Doit-elle rester dans sa routine malgré les frustrations, ou larguer son travail et sa vie bien réglée pour repartir de zéro ou presque et décider d'être enfin heureuse, avec le risque de la déception et de la désillusion.
Finalement, elle ne se posera pas la question bien longtemps...
J'ai trouvé beaucoup de longueurs dans ce livre. 350 pages pour raconter une histoire qui ne durera finalement que 5 jours, c'est un peu long même si l'auteur a essayé de nous brosser des portraits psychologiques assez fins de chacun de ses personnages.
Je pense que si Douglas Kennedy s'était approprié un personnage masculin, l'histoire aurait pu être un peu moins fleur-bleue.

Extraits "Une dépression peut durer des années sans vous empêcher de fonctionner assez normalement, a observé le Dr Bancroft. C'est une ombre avec laquelle nous décidons de vivre, au point de finir par nous persuader qu'elle fait partie de nous. Jusqu'à ce qu'elle s’épaississe tellement qu'elle rende tout insupportable."
"La fidélité n’a de sens que si l’amour existe."

A lire aussi :

Éditions Belfond - Drame -  Littérature contemporaine - 352 pages

10 commentaires:

  1. Je n'ai toujours pas lu cet auteur. Ca viendra... J'en ai dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un conseil : ne commence pas par celui-ci!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Si tu parles de "quitter le monde", moi non plus, je n'ai pas aimé! Je ne l'ai d'ailleurs pas terminé ce qui est très rare pour moi!

      Supprimer
  3. J'avais adoré "Cul de sac" mais les autres romans plutôt de bons moments sans plus....J'avais noté celui-ci dans ma LAL mais je pense le rayer....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, cul de sac a été mon préféré! Les autres sont loin derrière!

      Supprimer
  4. Je n'ai toujours pas lu de livres de Kennedy, mais j'espère en avoir l'occasion un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne commence pas par celui-là alors! Je te conseille cul de sac (réédité sous le titre "piège nuptial")

      Supprimer
  5. Merci pour cet avis! Je n'ai aucune envie de le lire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sage décision! Mais mon avis n'engage que moi et d'autres internautes l'ont apprécié! Mais pour moi c'est loin d'être son meilleur livre... Je garde en mémoire Piège nuptial que j'avais adoré!

      Supprimer

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!