mardi 18 février 2014

Absolument Dé-bor-dée! Ou le paradoxe du fonctionnaire - Zoé Shepard

Résumé de l'éditeur : Embauchée après huit ans d'études supérieures dans une mairie de province, Zoé Shepard a vite déchanté. Plongée dans un univers où incompétence rime avec flagornerie, ses journées sont rythmées par des réunions où aucune décision n'est jamais prise, de rapports qu'elle doit rédiger en dix jours (quand deux heures suffisent), de pots de bienvenue, de départ, d'anniversaire...
Sans oublier les séminaires "de formation", les heures à potiner à la cantine et à la machine à café, les chefs "débordés" par les jeux en ligne et les préoccupantes interrogations de tous sur les destinations de vacances et autres RTT...
 
Mon avis : J'ai vraiment aimé ce livre ou les anecdotes sur la fonction publique sont romancées avec humour. Ecrivant anonymement sous le pseudonyme de Zoé Shepard, Aurélie Boulet, nous raconte les travers de l'administration dans laquelle elle travaille. Dans le livre, il s'agit d'une mairie de province , dans les faits réels, il s'agit du Conseil Général d'Aquitaine.
Après ses huit ans d'études pour intégrer la fonction territoriale, elle déchante vite en se rendant compte qu'elle vient d'atterrir dans un monde ou moins on en fait, mieux on se porte.."Un univers absurde où les gens qui en font le moins se déclarent débordés et où les 35 heures ne se font pas en une semaine, mais en un mois."
Avec beaucoup d'humour, elle nous expose la vacuité intellectuelle du service dans lequel elle travaille, en nous présentant des personnages (inventés mais partant de comportements et caractères réels) tels que Coconne, l'Intrigante, The Boss, Simplet, le Bizut... et j'en passe...
Mais comment arriver à travailler correctement quand les détails les plus insignifiants sont ceux qui prennent le plus d'importance et quand ses "supérieurs" hiérarchiques accordent plus de crédit à la forme qu'au fond? :
"- On a lu ta note et on s’accorde à dire qu’elle est déplorable.
- Puis-je savoir exactement ce qui ne vous convient pas dans cette note ? Comme aucun élément n’est barré..
- Mais toute la note est à barrer, elle est à refaire intégralement
- Je crois que tu n’as pas bien compris. Il faut la réécrire entièrement. Ce n’et ni fait ni à faire, la police utilisée à la mairie est de l’Arial 11 et tu as écrit en Times New Roman 12.

- Je la veux sur mon bureau au plus tard vendredi, exige-t-il.
- Cinq jours entiers me semblent un délai raisonnable pour m’acquitter de cette tâche."
Ou encore lorsqu'elle est chargée de rédiger une fiche de poste à la simplicité pourtant enfantine.  (Au risque de passer elle même pour une débile profonde devant le ministère...)
"Produire des idées... tu veux dire "réfléchir" ? La plupart des personnes font ça naturellement, il ne me semble pas utile de le préciser dans une fiche de poste."
C'est vrai que je ne me suis jamais vraiment posé la question d'où allaient réellement mes impôts, mais voici un exemple concret. Malgré l'humour du ton, il laisse quand même un peu amer... : "Ami contribuable, lorsque vous vous lèverez à l'aube pour aller travailler, répétez vous comme un mantra cette pensée réconfortante : je travaille pour offrir à des délégations étrangères une assiette en faïence représentant un bateau passant sous un pont au coucher du soleil."
Au bout de neuf mois, à avoir l'impression de ne servir à rien, Zoé Shepard prend la résolution de poser un congé sans solde et partir aider une mission humanitaire en Afrique et se rendre enfin utile "Je veux partir, je vais partir.La face du monde n'en sera pas changée, la fonction publique ne s'apercevra sans doute pas de mon absence, l'école ne se construira pas beaucoup plus vite avec moi, mais au moins pendant 8 mois, je me sentirais utile."
Aurélie Boulet, alias Zoé Shepard a vendu près de 160 000 exemplaires d'Absolument dé-bor-dée! Ou le paradoxe du fonctionnaire. Il faut savoir qu'après avoir été démasquée et identifiée, elle a écopé de dix mois d'exclusion, dont six avec sursis, qui ont sanctionné sa critique de la fonction publique territoriale. Le tribunal la condamne pour le non respect du droit de réserve, manquement à l’obligation de confidentialité et irrespect face à sa hiérarchie ! Elle a fait  appel , car elle considère cette sanction illégale et portant atteinte à la liberté d’expression puisqu'elle ne cite aucun de ses collaborateurs 
Un livre sans orientation politique que je recommande pour vous indigner et vous rendre compte  de la réalité de la bureaucratie qui nous gouverne...
 
Éditions Albin Michel - 301 pages - Document, essai

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Recevoir les prochains articles par mail

* obligatoire

Partagez!