lundi 17 février 2014

7 ans après... - Guillaume Musso

Mon résumé : 7 ans après leur divorce, Nikki et  Sebastian se retrouvent pour chercher Jeremy, leur fils de 15 ans  qui a subitement mystérieusement disparu. Jusque là, chacun vivait de son coté et élevait un de leurs jumeaux. Nikki élevait Jeremy d'une façon très laxiste en lui pardonnant tous ses écarts de conduite, Sebastian, quant à lui , élève Camille avec beaucoup de rigueur. Mais, en plein désarroi, Nikki n'a  pas d'autre choix que d'informer son ex-mari de cette disparition. Fugue ? Kidnapping ? Contraints d’unir leurs forces, Nikki et Sebastian s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais. De New York à la foret amazonienne, en passant par Paris, la recherche de Jeremy va obliger ce couple que tout oppose à faire abstraction de leurs reproches et se réunir à nouveau...
 
Mon avis : Comme d'habitude, Guillaume Musso mène son enquête tambour battant  et fait en sorte qu'une fois la lecture commencée on ne puisse plus lacher le livre, mais cette fois- ci je dois avouer que j'ai été un peu déçue. Je me suis douté du dénouement. Peut être aussi que le fait de reprendre toujours les mêmes thèmes des États-Unis, de la France et d'une histoire d'amour finit par lasser un peu. Du coup, cette lecture ne me laissera pas un souvenir impérissable.
J'ai même trouvé l'écriture trop simple car les événements sont trop expliqués comme si l'auteur avait affaire à de jeunes lecteurs...
Par contre, comme d'habitude, les caractères et la psychologie des personnages est bien fournie et les comportements diamétralement opposés de Nikki et Sebastian font que le lecteur s'identifiera forcément à l'un des deux.  On se demande même comment ces deux là ont pu faire pour se marier...
J'ai trouvé vraiment bizarre que chacun des parents ne s'intéresse qu'à l'enfant qu'il élève et pas à l'autre. Ils ne se voient que très rarement et les jumeaux n'ont même pas de contact entre eux. Par exemple, Nikki est très distante de Camille et on ressent même un peu de jalousie : " A cause du divorce, elle avait toujours eu des relations lointaines avec sa fille Camille. Elle l'aimait profondément, mais elle n'avait pas eu l'occasion de tisser avec elle une vraie complicité. La faute bien sûr aux conditions de séparation absurdes que lui avait imposées Sebastian. Mais aussi à cause d'une barrière plus insidieuse. l'honnêteté l'obligeait en effet à admettre qu'elle nourrissait un complexe face à sa fille. Camille était une jeune fille brillante, éprise de culture classique. Très jeune, elle avait dévoré des centaines de livres, vu la plupart des films phare."
Cette fois-ci, pas de côté surnaturel dans cette histoire  mais une plongée dans le sombre milieu de la drogue et des cartels. L'histoire se déroule à un rythme trépidant et ne laisse pas au lecteur le temps de s'ennuyer, mais les habitués de Musso se douteront bien que les personnages vont se rendre en France... Tout est finalement  trop convenu.
Un livre que j'ai  dévoré mais Guillaume Musso m'avait habitué à bien mieux! J'attends le prochain avec impatience pour confirmer ou infirmer mon jugement.
 
L'image que je retiendrai : J'ai trouvé bizarre que les parents aient cassé le lien de gémellité de leurs enfants pour en élever chacun un de son côté. Car je pense que les jumeaux doivent être élevés ensemble.
 
"Et après?"
"Je reviens te chercher"
"Que serais-je sans toi?"
"L'appel de l'ange"
"La fille de papier"
"Seras-tu là?"
 
Éditions XO - Littérature contemporaine - 400 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi une trace de votre passage!

Partagez!